• Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››

La Catalogne coupe les subventions aux organismes sociaux

Corbeau

USAPiste impliqué
Inscrit
24 Juillet 2012
Messages
627
Réactions
0
Le gouvernement catalan, en butte à de lourdes difficultés financières, a annoncé mardi 31 juillet que "pour des raisons de liquidités" il ne verserait pas en juillet les subventions aux organismes sociaux, comme les résidences pour personnes âgés ou les hôpitaux. "C'est un problème de liquidité", a expliqué une porte-parole du ministère de l'économie catalan, en ajoutant que la situation "commencerait à revenir à la normale en septembre".

Le gouvernement régional n'a pas précisé le montant des subventions qui ne pourraient être versées, mais selon le quotidien El Pais, il s'agirait de 400 millions d'euros, destinés aux hôpitaux, centres pour handicapés, résidences pour personnes âgées ou centres d'accueil pour mineurs.

Environ 100 000 salariés pourraient ainsi être privés de leur salaire du mois de juillet, selon la Confédération des associations du secteur social, qui réunit environ 800 organisations. La Confédération a immédiatement réagi en se déclarant "alarmée", rappelant que le secteur de la santé était déjà fortement affecté par les coupes budgétaires décidées depuis l'an dernier par le gouvernement régional.

La Catalogne, riche région du nord-est de l'Espagne, qui contribue pour environ un quart du PIB de l'Espagne, avait admis le 24 juillet vivre "de fortes tensions de liquidités depuis un an". Une porte-parole du gouvernement régional avait alors expliqué que la Catalogne allait "étudier les conditions du fonds de liquidité régional", récemment mis en place par Madrid afin de venir en aide aux régions du pays en difficulté.

Selon le site d'informations
El Confidencial, la région fait face à des échéances de dette de 13,47 milliards d'euros sur l'année 2012 et cumule une dette nette totale de 48 milliards.

http://www.lemonde.fr/europe/articl...ions-aux-organismes-sociaux_1740512_3214.html
 

Océan

Titan du forum
MEMBRE PREMIUM
Inscrit
25 Juillet 2012
Messages
13 061
Réactions
7 418
Petits joueurs ces catalans!
leur dette représente 21% de leur P.I.B. contre 85% à la France...et ils sont assez loin de nos taux d'imposition, ce qui leur laisse des marges de manœuvre.
Néanmoins, ça doit faire une belle jambe aux 22% de chômeurs :420627:
 

gino

USAPiste bavard
Inscrit
5 Août 2012
Messages
59
Réactions
0
Davantage 24.5.ils ne sont pas prets de s'en remettre
 

Socjo

USAPiste bavard
Inscrit
2 Août 2012
Messages
187
Réactions
0
La decisió és absurd.
El treball social és, en gran part, abandonada pel sector públic, i assumida pel sector privat, associatiu o semi-públic. I això perquè costa menys car que si fós gestionat totalment per la Generalitat, que subvenciona, dóna les directives que han de ser escrupulosament aplicades, però beneficia d'alguns finançaments privats que contribueixen al funcionament del treball social.
Però no és pas perquè no és assumit pel sector públic que és opcional i que se pot deixar de pagar-los quan les coses van malament...
 

Cargol

USAPiste bavard
Inscrit
26 Juillet 2012
Messages
95
Réactions
0
Si l'Espagne arrêtait de nous voler et de nous mattraquer fiscalement, on ne serait pas dans cet état...

http://espolimetre.cat/

:45919::45919::45919::45919:
 

Corbeau

USAPiste impliqué
Inscrit
24 Juillet 2012
Messages
627
Réactions
0
La Generalitat coupe les vivres aux associations nord-catalanes

"C'est un coup dur". Pere Manzanares, fondateur et toujours à la tête de Radio Arrels, résume bien le sentiment général. Les associations locales, qui ont récemment reçu un courrier de la Casa de la Generalitat de Perpignan, restent abasourdies. Au total, ce sont plus de 200 000 euros qui ont été supprimés de la ligne subventions de la Generalitat. Seules La Bressola ou l'école Comte Guifré 'sauvent' (provisoirement ?) les meubles grâce à des types de subventions particuliers. Les autres trinquent et s'inquiètent pour leurs salariés.

Radio Arrels "à moitié surprise" la Bressola épargnée

A l'image donc de Radio Arrels et de ses cinq employés : «Ça me surprend à moitié, il y avait des signes avant-coureurs vu la situation financière difficile de la Catalogne et de la Generalitat, confie Pere Manzanares. Il y a 2 ans déjà, on avait eu une première alerte avec des retards de paiement et une baisse de 30 % de la subvention, qui avait entraîné le licenciement d'une journaliste. Depuis, on a redressé la barre, diversifié nos ressources mais passer de - 30 % à l'annulation pure et simple, c'est un coup dur».

Pere Manzanares a rencontré des responsables de la Generalitat de Catalunya à Barcelone pour plaider la cause de Radio Arrels : "Même si on perçoit quelque chose, ce sera en dessous des 30 000 euros de 2011. On souhaiterait donc bénéficier d'une subvention pérenne, comme La Bressola". La Bressola qui a reçu en 2011, via deux subventions, 475 608 euros.

L'Aplec menacée

"On est embêté, on comprend la situation compliquée du gouvernement catalan mais le montant de notre subvention (40 000 euros) dans le budget de la Generalitat, ce n'est rien", affirme Alain Baylac, à la tête de l'Aplec qui emploie une trentaine d'enseignants.

"Notre subvention avait déjà été baissée de 20 000 euros mais aujourd'hui, sa suppression menace l'ensemble des cours de catalan que nous dispensons dans les écoles du département", poursuit-il.

L'Aplec dispense 5 000 heures de cours dans les écoles de Perpignan, prises en charge par la mairie, et autant aux quatre coins du département, en partie financées par cette subvention de la Generalitat. Alain Baylac envisage ainsi la suppression pure et simple de ces derniers : "Si on n'a pas trouvé de solutions en septembre, on ne conservera que les cours sur Perpignan et les salariés qui vont avec".

Sentiment d'abandon


L'Aplec attend elle aussi beaucoup d'un rendez-vous à Barcelone : "On les informera de ce que ce désengagement représente".

"Le problème ce sont les salariés", s'inquiète Montserrat Biosca, d'Omnium cultural nord. Pour Hervé Pi, dont la 'Federacio per la defensia de la llengua i la cultura catalanes' a interpellé le président de la Generalitat sur ce sujet, certaines associations privées de subventions sont "essentielles comme l'Aplec, Omnium ou Radio Arrels, car elles enseignent et diffusent la langue catalane. On a demandé des explications, on n'en a pas eu, ni même de dialogue. On a un certain sentiment d'abandon. Abandon envers les Catalans du nord et la langue catalane".

http://www.lindependant.fr/2012/08/...erdent-les-associations-concernees,157469.php
Ils sont vraiment pelés comme les blés. Et comme partout, ils taillent d'abord dans les dépenses extérieures : ils n'ont pas d'armée à dégraisser, donc c'est l'action au-delà de la frontière qui trinque.
 

Socjo

USAPiste bavard
Inscrit
2 Août 2012
Messages
187
Réactions
0
Exacte, mes és el sector associatiu en general, fins i tot "intra-muros" que pateix...
 

gino

USAPiste bavard
Inscrit
5 Août 2012
Messages
59
Réactions
0
[MENTION=20]Corbeau[/MENTION]
On sera bientot peles nous aussi en france
 
Haut Bas