Perpignan : Une USAP calibre Top 14 ? - Lindependant.fr

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par Articles de presse, 2 Janvier 2020.


Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 
  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Articles de presse

    Articles de presse Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 711
    Leaders de la Pro D2 à la trêve, les Catalans démontrent qu’ils peuvent croire à un retour en Pro D2. L’émergence d’une jeune vague sang et or densifie un effectif de poids. Vrai bémol, le calendrier de la phase...

    Lire la suite ...
     
  2. cazac

    cazac USAPiste impliqué

    Messages:
    1 022
    Perpignan : Une USAP calibre Top 14 ?
    Leaders de la Pro D2 à la trêve, les Catalans démontrent qu’ils peuvent croire à un retour en Pro D2. L’émergence d’une jeune vague sang et or densifie un effectif de poids. Vrai bémol, le calendrier de la phase retour avec trois déplacements à Grenoble, Biarritz et Colomiers.
    C’est un calendrier à double face qui attend l’USAP en 2020. Une première favorable, qui peut lui permettre de muscler son statut de leader et de candidat n°1 à un retour en Top 14. Une seconde plus féroce, dessinant des défis de poids à relever, loin d’Aimé-Giral, où les Catalans ne comptent que deux succès chez des derniers de la classe Aurillac et Valence-Romans.



    Dès le 9 janvier, la reprise sonne à Angoulême, avant d’enchaîner Aurillac et Carcassonne à domicile et Mont-de-Marsan dans les Landes. Autant dire, un premier bloc de janvier abordable, sans obstacle majeur, qui peut bonifier la fragile place de leader des sang et or. En effet, les Catalans devancent juste Grenoble aux points terrain (49 points pour les deux équipes), Oyonnax de deux points et Colomiers de trois. Il faudra une marge de manœuvre à l’USAP, car ensuite, la route s’élève. Elle se déplacera coup sur coup à Grenoble et Biarritz en février, recevra Oyonnax en mars, avant un choc inattendu à Colomiers.



    Meilleure attaque de Pro D2, l’USAP confirme ses atouts : un rugby ambitieux, un effectif musclé par l’arrivée des Chouly ou Faasalele et dopé par l’émergence des Roussel, Rodor ou Dubois, un public encore fidèle. Le retour en Top 14 n’est pas une chimère.

    Reste à se donner les moyens de jouer un vrai rôle, loin du cauchemar de la saison 2018-2019. Hausse pérenne du budget, mobilisation de sponsors d’envergure nationale ou internationale, création d’un centre d’entraînement et de formation, rénovation d’Aimé-Giral. Autant de dossiers dans les cartons du président François Rivière, attendu désormais dans un rôle de bâtisseur plus que de pompier financier.

    "Notre ambition est de retrouver le Top 14, mais avec les moyens d'y rester"
    « Notre ambition est de retrouver le Top 14, mais avec les moyens d’y rester », confirme le président sang et or.

    « Trois éléments sont nécessaires pour cela. 1. Réussir notre recrutement. C’est l’affaire du trio Lanta-Arlettaz-Freshwater. 2. Construire un budget de Top 14. Depuis quelques mois, nous sommes sur une pente ascendante. A moi de confirmer. 3. Enfin, il faut faire d’Aimé-Giral non seulement la cathédrale du rugby, mais aussi une cathédrale économique. Mais aussi se donner les moyens de postuler à un rôle à l’horizon 2023 et la Coupe du monde en France. J’ai sollicité les collectivités locales pour nous aider à réaliser nos projets. A ce jour, j’ai des engagements oraux, j’attends désormais des garanties écrites ». Pas toujours simple en une année d’élections municipales en 2020, puis de scrutins départementaux et régionaux en 2021.

    T.B
     
  3. Rotja

    Rotja USAPiste impliqué

    Messages:
    581
    Comment il a la pressiooon !
    Ça relève de quoi, des engagements oraux dans une année d'érections municipales puis de scrutin déportemanteaux. et régionaux.
     
  4. santgaldric

    santgaldric USAPiste impliqué

    Messages:
    1 311
    Techniquement, sportivement, financièrement cela me semble jouable, pas le plus compliqué.
     
  5. Vadier

    Vadier Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    5 212
    Surtout que ce genre d'engagement oraux impliquent grandement la réceptivité du destinataire.Je prends le cas de mon tonton Emile 82 ans aux fraises,alcoolique,diabétique,double pontage,2 paquet de clopes par jour depuis 40ans....Y a du boulot pour les "prometteurs"(trices)soyons moderneshaha
     
  6. Christophe

    Christophe Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 382
    Bel article qui confirme que les projets pour l'USAP sont dans les cartons. On moins on risque pas de l'abimer le projet puisqu'il est dans les cartons, avec le papier bulle rempli d'air...
    Les joueurs et le staff ont fait le boulot malgré tout ce qu'il y a encore à améliorer.

    Et toi Président, t'es sur la pente ascendante ? T'as pris ton billet de train jaune peut être ?
    Pipo.
     
    webmaster apprécie ceci.
  7. Vadier

    Vadier Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    5 212
    Calibre top 14,calibre top 14.....14 centimètres,c'est quand méme pas terrible
     
  8. Albera

    Albera USAPiste bavard

    Messages:
    229
    Moi, je changerai l ordre. Le 1 dépend grandement du 2. Pour le 3, il n y a pas que Perpignan dans la région qui souhaite accueillir une équipe pour la cm 2023.
    Il m étonnerait donc que la région finance.