François Rivière : Seul… - Lindependant.fr

Discussion dans 'Forum Top14' créé par Articles de presse, 29 Janvier 2019.


Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 
  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Articles de presse

    Articles de presse Titan du forum

    Messages:
    38 814
    Notations:
    +174 / 2 / -3

    Partager cette page

    Hier, lundi, sur France Bleu Roussillon, le président François Rivière a martelé ne plus vouloir diriger seul. Et a promis un nouveau mode de gouvernance.

    Lire la suite ...
     
  2. cazac

    cazac USAPiste impliqué

    Messages:
    892
    Notations:
    +663 / 4 / -3
    USAP - François Rivière : Seul…
    Hier, lundi, sur France Bleu Roussillon, le président François Rivière a martelé ne plus vouloir diriger seul. Et a promis un nouveau mode de gouvernance.


    "Un ballon de rugby doit se gonfler de manière uniforme. Il ne peut pas y avoir d’excroissance d’un côté ou de l’autre. On s’aperçoit depuis un an que toutes les conditions n’étaient pas remplies pour réussir et se maintenir en Top 14." Une métaphore énigmatique du président de l’USAP, François Rivière, aura suffi pour résumer la faillite du club catalan cette saison, voué aux gémonies de la Pro D2 dès le mois de janvier après quinze défaites consécutives. Lundi, sur France Bleu Roussillon (le patron des sang et or continue de boycotter L’Indépendant cette saison sans avancer aucune explication), l’heure n’était pas au mea culpa mais aux aveux d’un « exercice solitaire du pouvoir » qui, à écouter « FR », est devenu rédhibitoire dans la bonne marche de l’institution sang et or.


    Gouvernance collégiale
    « Je ne peux pas, je ne dois pas, je ne peux plus assumer d’être le seul à subvenir aux besoins de l’USAP », a-t-il martelé après plus de cinq années d’exercice, où il aura injecté plus de 10 millions d’euros dans les caisses du club. La solitude du pouvoir n’atteint pas seulement le sommet de la République ; elle touche également aux devoirs et responsabilités du mécénat usapiste, dont il est la première incarnation en un siècle d’histoire. Intronisé président de l’USAP en juillet 2013 via une « OPA » dans L’Indépendant, François Rivière a conscience de toucher aux limites d’un budget (16 millions d’euros) déficitaire saison après saison d’un à deux millions.
    S’il refuse désormais d’en assurer l’exclusivité, le boss a avancé plusieurs pistes, notamment un changement du mode de gouvernance devant faire la part belle « à toutes les compétences du département ». Explications : « L’USAP doit enclencher une nouvelle dynamique. Il faut que je sois plus entouré sur un plan actionnarial et partenarial. Je souhaite que les partenaires soient le plus associés possible dans la gouvernance. Ils vont apporter des moyens financiers. » Et de citer spontanément ou par allusions Jean-Michel Falcone (groupe Maurin), Cédric Siré (société Webedia) et un « très grand groupe du BTP français. » Une redistribution des cartes qui devrait être officialisée « le mois prochain ».

    éficits budgétaires
    Cet appel du pied n’est pas innocent. Ainsi, François Rivière n’est pas sans savoir que les trois-quarts des vingt plus grosses entreprises des Pyrénées-Orientales ne versent pas au pot de l’USAP. Cette incapacité à fédérer sur le plan local est pour l’heure l’échec majuscule du président. Mais pas question de désarmer. Pugnace, volontaire et perpétuellement optimiste, François Rivière entend impulser un élan décisif pour les finances du club. « Il nous faudra trouver 12 M€ de partenariat d’ici cinq ans. Il faut savoir que depuis 2013, l’USAP est un des clubs les plus déficitaires du rugby français », a-t-il avancé. En attendant, l’USAP est promise à l’austérité de la Pro D2, avec un budget prévisionnel qui devrait naviguer « entre 12 et 13 M€».
    Conclusion : « Je suis ennuyé (par la relégation annoncée) mais ça ne fait que nous renforcer avec Christian (Lanta, le directeur sportif) dans notre projet pour l’USAP. » Retour à la case départ. Une triste habitude.
     
    • Merci pour l'info Merci pour l'info x 7
    • J'aime J'aime x 1
    • List
  3. le capcinois

    le capcinois Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 403
    Notations:
    +1 058 / 39 / -10
    Gouvernance collégiale
    « Je ne peux pas, je ne dois pas, je ne peux plus assumer d’être le seul à subvenir aux besoins de l’USAP »

    La est le problème depuis son arrivée.
    Il a cru pouvoir y arriver seul.
    Il s'est trouve au pied de l'Everest sans connaître la montagne et avec que des requins comme guides <<des truites aux requins >>
    Il lui manque des moyens et de bons guides.
    Cher président tout cela était prévisible; on ne construit jamais seul, il faut s'assurer, vous avez fauté, vous en convenez, à vous de trouver la solution.
    Vous ne reconnaissait pas tout de même le fait d'être mal entouré et c'est dommage.
    Le mal est fait.
    Qui aura confiance en vous ??? La confiance çà se gagne vous n'avez jamais pris la chose par le bon bout en réfutant celui qui osait vous dire.
    Vous n'avez jamais voulu parler de qui a creusé le déficit c'est un tord. Vous avez comblé serte MERCI pour l'Usap; mais les fossoyeurs sont aujourd'hui dans la Lumière et vous dans l'ombre et çà c'est pas normal c'est même tout à fait con.
    Enfin quand on prend; on fait une putain d'audit. Et ensuite on avise. On y va on y va pas !!!!!!!!!!!!!
    Alors maintenant qu'allez vous faire pour déjà continuer, et essayer de redresser cela.
    Pas facile.
     
  4. latulipe13

    latulipe13 Titan du forum

    Messages:
    15 565
    Notations:
    +3 267 / 104 / -16
    " Et je retourne ma veste toujours .........du bon coté !! "
    Trop fort le type, j'en ai même de la peine pour lui .:)
     
    • J'aime pas J'aime pas x 1
    • Je surkiffe Je surkiffe x 1
    • List
  5. ouillade

    ouillade USAPiste impliqué

    Messages:
    1 636
    Notations:
    +412 / 8 / -4

    Moi j'adore les donneurs de leçon, de l'ombre...les, ya qu'à, les, faut qu'on!!!! ils sont trop nombreux....si seulement ils se regroupaient peut être que la mutualisation de leurs idées et de leurs économies seraient la solution.. malheureusement c'est plus facile de critiquer...et...moins risqué..
     
    • J'aime J'aime x 4
    • Je surkiffe Je surkiffe x 2
    • List
  6. Flying Seal

    Flying Seal USAPiste impliqué MEMBRE PREMIUM

    Messages:
    1 919
    Notations:
    +1 787 / 48 / -0
    Moi y en a plus comprendre ...
    Il est seul mais mal entouré
    Il est seul mais avec de mauvais guides
    Il est seul ... ou pas ?

    Et pour couronner le tout on apprend qu'il y a des requins au pied de l'Everest
     
    • C'est drôle C'est drôle x 4
    • J'aime J'aime x 2
    • List
  7. koenig

    koenig Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    5 527
    Notations:
    +2 234 / 59 / -6
    @le capcinois , il a cru gouverner seul ou s'est mal entouré, quand tu vois l'évolution de la position de Deroeux c'est le principe de Peter à son paroxysme.

    Par contre à ce que j'ai compris sur RMC hier, le SF a un déficit qui est égal à notre budget total! Comment la ligue peut autoriser ça? C'est ça qui nous tue.
     
    • J'aime J'aime x 1
    • Je surkiffe Je surkiffe x 1
    • List
    Dernière édition: 29 Janvier 2019
  8. le capcinois

    le capcinois Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 403
    Notations:
    +1 058 / 39 / -10
    Dire qu'il retourne sa veste c'est facile.
    Déjà reconnaître qu'il s'est trompé c'est un pas.
    Le sportif est une chose la gestion d'un club est tout autre.
    Ce qui me dérange c'est de ne pas mettre les choses carte sur table.
    Nous ne sommes pas des donneurs de leçon, nous aimons ce club, nous le vénérons, et nous aimerions qu'il soit non pas en haut de l'affiche mais à sa place.
    Il n'y est pas pour diverses raisons, dont une le manque de savoir faire.
    C'est sans doute compliqué serte mais d'autres y arrivent.
    Le sportif c'est autre chose. Il viendra ensuite.
     

Partager cette page