Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

USAP - Maintien en Top 14 : ce qu'en pensent nos experts Manas, Meya et Cermeno -...

Discussion dans 'Forum Top14' créé par Articles de presse, 7 Janvier 2019.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Articles de presse

    Articles de presse Titan du forum

    Messages:
    33 462
    Notations:
    +156 / 0 / -1

    Partager cette page

    Christophe Manas, Pascal Meya et Frédéric Cermeno évoquent les espoirs de maintien en Top 14 des sang et or.

    Lire la suite ...
     
  2. cazac

    cazac USAPiste impliqué

    Messages:
    840
    Notations:
    +577 / 4 / -3
    USAP - Maintien en Top 14 : ce qu'en pensent nos experts Manas, Meya et Cermeno
    Christophe Manas, Pascal Meya et Frédéric Cermeno évoquent les espoirs de maintien en Top 14 des sang et or.
    Tic-tac, tic-tac. L’heure de vérité approche pour l’USAP. Le directeur sportif Christian Lanta l’a dit lui-même après la quatorzième défaite des siens en autant de matches de Top 14 samedi, à Jean-Bouin, face au Stade Français (27-8). Fustigé par le staff depuis le début de saison, le calendrier va enfin sourire à la lanterne rouge du championnat. Les sang et or recevront ces deux prochains mois les quatre équipes qui les précèdent au classement : Pau, juste après la parenthèse européenne (le 26 janvier), puis Agen, Toulon et Grenoble. Les Catalans espèrent profiter de cette période pour revenir dans la course au maintien. Avec treize points de retard sur l’avant-dernier, Agen, et seize sur le 12e, Grenoble, la tâche s’annonce ardue. La treizième place, synonyme d’access match*, semble être le seul objectif raisonnable pour l’USAP alors que le calendrier très compliqué du SUA d’ici la fin de saison offre une petite marge de manœuvre au club perpignanais. L’USAP peut-elle encore croire au maintien en Top 14 ? Nos experts prennent la parole.
    Christophe Manas : "10 % de chances"

    Christophe Manas, ancien joueur (1996-97, 2002-2010) et entraîneur (2010-12) de l’USAP. - archives Michel Clementz

    "Les quatre devant toi (Pau, Toulon, Grenoble et Agen), tu les reçois et eux aussi jouent avec le stress des équipes qui bataillent en bas de tableau. La différence, c’est qu’eux, pour l’instant, ne regardent pas vers la 14e place, qui peut nous sembler promise, mais vers la 13e. Si tu fais carton plein face à ces équipes, que tu prends un bonus, tu engranges 16 ou 17 points et tu peux espérer. Mais il ne faut pas qu’Agen gagne de match. On va dire qu’on a 10 % de chances de se maintenir et ça vient du calendrier. Il y a aussi le soutien de ce public et le fait de voir le staff conforté qui peut pousser à avoir de l’espoir. Il faut croire au déraisonnable : on bat le record de défaites, pourquoi ne pas penser que tout peut arriver dans l’autre sens. Au-delà des mathématiques, il y a toujours une part d’inconnue dans le sport, mais ce qui est sûr, c’est que tu ne peux pas perdre contre un de ces quatre-là, c’est impossible dans ta situation. On est dos au mur".
    Pascal Meya : "Pau, le match de l’espoir"

    Pascal Meya a été pilier de l’USAP entre 1996 et 2003. - archives Michel Clementz
    "C’est compliqué d’envisager un maintien direct en Top 14, même si on ne sait jamais en rugby. Le match contre Pau est très important : si tu le gagnes, psychologiquement, ça va relancer le groupe. Pau, c’est le match de l’espoir. Et il est impératif de battre Grenoble et Agen ensuite. Tu viens de perdre contre le Racing, Clermont et le Stade Français, mais c’était des matches où il était compliqué de prendre des points. Là, tu as deux mois pour reprendre espoir. Après ça, tu sauras. Je suis d’un naturel optimiste et techniquement, cette équipe de l’USAP peut s’adapter pour gagner des matches, donc je me dis pourquoi pas ? Il faut rentrer dans un état d’esprit où on joue des matches de phases finales. C’est l’instinct de survie qui doit se manifester sur ces prochains matches. Pau, Agen et Grenoble sont des adversaires à ta portée et si tu ne gagnes pas trois matches sur ces quatre (avec la réception de Toulon), ça va être compliqué d’envisager le barrage. Mais il faut le voir de l’autre côté aussi, Agen et Grenoble vont venir en se disant que s’ils gagnent chez toi, ils te tuent".
    Frédéric Cermeno : "Oublier Grenoble"

    Frédéric Cermeno, ancien trois-quarts polyvalent, a porté les couleurs de l’USAP de 1998 à 2006. - archives Michel Clementz
    "Rugbystiquement, je ne crois pas au maintien, même si mathématiquement, il reste possible. Pour l’instant, on n’est pas au niveau. On ne peut pas dire que les joueurs ne s’y filent pas, mais ils sont à 100 % et les adversaires sont à 50, 60 ou 70 % et il leur suffit d’accélérer pour que ça passe. C’est comme Canet contre Monaco en coupe de France de foot : sur un match, tu peux gagner, mais pas sur une saison. Après, on va recevoir des équipes comme Agen et Grenoble et on peut gagner deux ou trois matches, mais je vois mal les autres ne pas prendre quelques points pour rester devant nous. Je souhaite aux joueurs de gagner la moitié des matches qu’il leur reste, mais c’est compliqué. La douzième place n’est pas jouable, je m’excuserai auprès d’eux s’ils l’atteignent. On peut peut-être espérer rattraper Agen et finir treizième, mais il faut oublier Grenoble".
    *L’access match opposera le treizième du Top 14 au finaliste malheureux de Pro D2. Le vainqueur du match évoluera en Top 14 la saison suivante, le vaincu en Pro D2.


    L.M.
     


  3. koenig

    koenig Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 377
    Notations:
    +1 398 / 40 / -3
    En gros une victoire d'Agen et c'est foutu, et une défaite contre Agen, Grenoble, Pau voire Toulon et c'est aussi foutu. Faites vos jeux.
     
  4. Mimosa664

    Mimosa664 USAPiste bavard

    Messages:
    186
    Localité:
    Reynes
    Notations:
    +97 / 3 / -0
    et si justement le fait de gagner contre Agen, Grenople et Pau ne leur donnait pas le culot et la confiance dont ils ont besion?
    CF Toulouse FC en foot il y a 2 ans .

    Toulon, je n'y crois pas perso
     


  5. Ramball84

    Ramball84 USAPiste impliqué

    Messages:
    762
    Notations:
    +564 / 19 / -1
    C'est très simple :
    USAP = 4 Points
    AGEN= 17 Points
    En gagnant ( sans bonus, ce qui serait déjà pas mal vu le début de saison ) PAU, AGEN, TOULON et GRENOBLE = 16 Points + 4 = 20 Points...
    Autrement dit chaque fois que AGEN gagnera un match ( et je pense qu'ils vont le faire ), l'USAP devra en gagner un supplémentaire ( LA ROCHELLE ou RACING à domicile / MONTPELLIER, CASTRES, BORDEAUX, LOU, CLERMONT et TOULOUSE à l'extérieur )...
    Les points de Bonus pris par le SUA et l'USAP se neutraliseront sûrement...
    Compliqué, très compliqué quand même...dans le meilleur des cas, il risque de manquer quelques points...
     
  6. jeanpeux+

    jeanpeux+ USAPiste impliqué

    Messages:
    1 885
    Notations:
    +1 752 / 20 / -5
    on n'est pas assez consistant pour gagner ces 4 maths à casa, comment on pourrait passer du fiasco défensif à paris, des renvois contre clermont à un jeu cohérent pdt 320mn (en attaque si on rentre du monde on pourra faire un peu mieux...).
    En fait je crois que je préférerais qu'agen gagne contre un gros chez eux, si on descend pour 2 points les souvenirs du hameau, d'amandie, des 5 dernières mn contre le lou me hanteront...
     
  7. Usap69

    Usap69 USAPiste balbutiant

    Messages:
    26
    Notations:
    +41 / 4 / -0
    On gagne 5 matchs sur 6 à domicile en prenant 2 bonus offensif contre pau et agen (0n perd que contre le racing) et on gagne à l'ubb, et c'est dans la poche.
     
  8. Catamaran

    Catamaran Membre Premium MEMBRE PREMIUM

    Messages:
    8 345
    Notations:
    +2 203 / 110 / -27
    Je répète, Lanta "le professeur" a promis le maintien !!! :colere:
     


Partager cette page