Analyse : Ami de la poésie,bonjour!

Discussion dans 'Discussions Diverses' créé par latulipe13, 21 Août 2012.


Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 
  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
Tags:
  1. Jean Colophon

    Jean Colophon USAPiste impliqué

    Messages:
    918
    Notations:
    +494 / 7 / -0
    Bon ecoute La Tulipe,je vais arréter,mon but etait de démontrer ,ce que je considére chez toi comme de la nullité.On sait que la nullité s'accompagne souvent de méchanceté et je n'aurais pas répondu ainsi si tu t'en était resté la.En m'insultant gratuitement tu as fait sauter les verrous qui retenaient mon bras.Voila c'est dit ,c'est fait,je ne te repondrai plus.Je te laisse a tes ridicules illusions .
     
  2. latulipe13

    latulipe13 Titan du forum

    Messages:
    15 864
    Notations:
    +3 458 / 112 / -18
    Clap, Clap, Clap ..... Alors là chapeau.M'a fait verser la larme à l'œil, le type .
    Sinon,
    le gonze qui allume la mèche et qui se fait passer pour la victime.

    Tu voudrais pas toujours avoir raison, toi ??? petit garnement .
    :coucou::coucou::coucou:

    PS: Ils sont où les émoticônes ? hahahahahaha
     
  3. GARN

    GARN USAPiste impliqué

    Messages:
    811
    Notations:
    +26 / 0 / -0
    @latulipe13 ... POTO AU COEUR TOLÉRANT

    L'hêtre est un Arbre de la famille des :FAGUS SYLVATICA
    Et certains Êtres .... de la famille des FATIGA DELLATESTA :comprendpas:

    PACE SALUTE FRATELLU
    A FAMIGLIA :coucou::top:
     
  4. latulipe13

    latulipe13 Titan du forum

    Messages:
    15 864
    Notations:
    +3 458 / 112 / -18
    Gracia mile ...mon ami .:)
     
  5. BurroDan

    BurroDan Moderator

    Messages:
    2 066
    Notations:
    +433 / 3 / -0
    Lance ta pizza
    Que d'un saut la chenille
    Gagne la gonfle
     
  6. latulipe13

    latulipe13 Titan du forum

    Messages:
    15 864
    Notations:
    +3 458 / 112 / -18
    .................2017........................



    Bravant les interdits , ce qu'on ne voit pas venir
    On pourrait penser qu'il ne les cherchait pas
    Ni lui , ni un autre pensait à ce moment là
    Nourrir ce besoin de vivre ou de mourir
    Enfoiré de vice , tu te caches pas bien loin

    Alors refusant cette fatalité , il voulut combattre
    Néanmoins, il sentait qu'il n'était pas seul
    Ne refusant aucun appui , une pensée pour son aïeul
    Étirant tous ses muscles et fusiller cette mascarade
    En chantant il cria ses mots et du coup se réveilla .

    ....................................:coucou:.....................................



    La tulipe 13........ le 1/01/2017
     
    • J'aime J'aime x 2
    • J'aime pas J'aime pas x 1
    • List
  7. Carto

    Carto Titan du forum

    Messages:
    32 621
    Localité:
    x
    Notations:
    +6 719 / 27 / -11
    Bizarre , elle est morte si jeune ,
    On n'a pas pu la retenir .
    Nature faite d'instants furtifs ,
    Nature intemporelle ,
    Elle renait aussitôt de ses cendres .

    A moins que nous n’ayons louper ,
    Ne vous déplaise quelque chose ,
    Nous l’abandonnons pour une autre .
    Éphémère est la rose ,
    Éternel est le temps qui nous ronge .
     
  8. Catamaran

    Catamaran Membre Premium MEMBRE PREMIUM

    Messages:
    9 709
    Notations:
    +2 710 / 195 / -37
    On a tous appris cette chanson dès la maternelle : "Il court il court le furet, le furet du bois, mesdames. Il court il court le furet, le furet du bois joli. Il est passé par ici, il repassera par là."

    C'est magnifique de tendresse et de naïveté, mais pourquoi est-ce un furet qui court ? Pourquoi pas un petit lapin, un chat, un chien, une souris, ou même un ourson ?

    Vous allez me dire : parce que c'est une chanson très ancienne, et qu'autrefois, à la campagne, on avait parfois un furet comme animal domestique. Ou alors elle fait référence au jeu ancien jeu du furet …

    Pas du tout ! Son succès remonte aux années 1710-1720, pendant l'épisode de la Régence, quand le pouvoir était exercé par Philippe d'Orléans, neveu de Louis XIV. Son principal conseiller était le cardinal Dubois, réputé pour son amour des femmes.

    Cette rengaine de cour d'école était à l'époque une chanson populaire, connue de tous. Il s'agit d'une contrepèterie qui se moquait de ce curé trop porté sur la gente féminine. "Il court il court le furet" est à comprendre ainsi : " Il fourre il fourre le curé". Ce n'est pas un furet qui vient du bois, mais le curé Dubois, en un seul mot. Sinon quel intérêt de rajouter "Mesdames" dans le refrain ?

    Et ce n'est pas fini : beaucoup de ritournelles enfantines obéissent à ce principe. Même la plus célèbre : Au clair de la Lune, qui remonte à au moins trois siècles.

    Au clair de la lune, mon ami Pierrot, prête-moi ta plume, pour écrire un mot. Voici l'explication de texte du spécialiste "chanson" de France Info, Bertrand DICALE : "La lune, c'est la paire de fesses. La plume c'est le sexe masculin".

    Toute la chanson est à double sens. A l'époque, les adultes 'comprennent parfaitement ce qu'elle signifie. Le plus étonnant est le deuxième couplet : "Au clair de la lune, Pierrot répondit : Je n'ai pas de plume, je suis dans mon lit. Va chez la voisine, je crois qu'elle y est. Car dans sa cuisine on bat le briquet". Battre le briquet, cela signifiait à l'époque "tirer un coup".

    Exactement comme dans "Les sucettes à l'anis", le tube écrit par Gainsbourg pour France GALL. Il n'y est pas fondamentalement question de confiserie.

    Jusqu'à preuve du contraire …