Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

USAP-Mont-de-Marsan - Un esprit mousquetaire - Lindependant.fr

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par Articles de presse, 27 Août 2016.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Articles de presse

    Articles de presse Titan du forum

    Messages:
    15 127
    Notations:
    +15 / 0 / -0

    Partager cette page

    Les Catalans l'ont affirmé en chœur : la victoire au forceps (19-16) contre Mont-de-Marsan est le fruit d'une solidarité nouvelle. L'USAP en fait la promesse : vaillance et combativité ne seront pas négociables cette saison. La petite histoire de l'affrontement entre l'USAP et Mont-de-Marsan (19-16) retiendra que pour sa... Lire la suite

    Lire la suite ...
     
  2. Paulo 2 Palau

    Paulo 2 Palau USAPiste impliqué

    Messages:
    865
    Notations:
    +196 / 0 / -0
    Et non ! Cet article est réservé aux abonnés:content::content::content:

    Clic droit
    afficher le code source de la page.
     
  3. Muntanya Regalada

    Muntanya Regalada USAPiste impliqué

    Messages:
    1 470
    Notations:
    +236 / 3 / -0
    Les Catalans l'ont affirmé en chœur : la victoire au forceps (19-16) contre Mont-de-Marsan est le fruit d'une solidarité nouvelle. L'USAP en fait la promesse : vaillance et combativité ne seront pas négociables cette saison.

    La petite histoire de l'affrontement entre l'USAP et Mont-de-Marsan (19-16) retiendra que pour sa première interview d'après-match de la saison, Christian Lanta, le nouveau manager des sang et or, cherche (déjà) un bon cardiologue. Et d'afficher en conférence de presse un visage plus soulagé qu'heureux, symbole de l'état d'esprit général des troupes. "La journée a été très longue...", témoigna le 2e ligne Romain Millo-Chluski, marqué par l'émotion, le stress, la chaleur et l'effort.
    En interne, la pression était terrible. Le spectre de l'an dernier, de ses ratages à répétition, de son ambiance moisie, semblait tapi à l'entrée du stade. Visiblement, l'USAP a vraiment eu les chocottes. Avant, pendant et jusqu'à la dernière minute du match. Ouf, trois fois ouf ! Rentrés aux vestiaires sous les vivas de la foule, les Catalans ont certainement récolté une victoire qui compte double moralement. Un : ils se sont évité les emmerdements d'une désillusion à valeur de catastrophe. Deux : ils ont montré le comportement d'une équipe solidaire et combative, deux vertus cardinales sur lesquelles le staff ne transigera pas cette saison.

    Tout bonus, comme le point défensif empoché par l'adversaire, candidat à la montée et digne de son statut. L'USAP voulait s'étalonner, c'est fait. Elle a montré des choses et s'en est prouvé d'autres. Plus que la supériorité en mêlée, l'exploit personnel de Sione Piukala ou l'intense domination de la deuxième mi-temps, les sang et or préféraient retenir la force de caractère dont ils surent faire preuve aux moments critiques de la partie.

    Une ambiance mousquetaire décrite par l'arrière Julien Farnoux : "Le groupe a eu la force d'aller chercher la victoire, ce n'était pas gagné. On a des bases solides au niveau de la solidarité." 'Papa' Millo-Chluski abonde dans le même sens : "On a travaillé très dur en début de saison, ça a payé sur un match au couteau. On a douté à la mi-temps mais la force de cette équipe, c'est le collectif avant toute chose." Belle réussite à ce stade de la saison. Un groupe est-il né dans la douleur d'un succès étriqué mais salvateur ? Ce serait prématuré de l'affirmer, pensait un supporter à la sortie du stade : "Qu'ils prennent 35 pions à Aurillac, et on dira qu'ils sont toujours aussi nuls."

    Bienvenue dans la matrice USAP, où les passions contraires coexistent dans un climat de tension permanent. "On est heureux d'avoir gagné mais on est aussi conscient de nos manques. Il nous reste 29 matches pour progresser et aller de l'avant", témoigne Christian Lanta. Jeudi prochain, il faudra ainsi remettre le couvert à Aurillac. Très gros morceau au menu. Mais l'USAP invite à la curiosité. Les supporters ont hâte de découvrir son coup de fourchette dans le Cantal.
     
  4. clement6628

    clement6628 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 968
    Notations:
    +882 / 0 / -2
    Voilà... Je trouve qu'on est entrain de tirer des conclusions, alors que nous n'avons assisté qu'à un match !
    Qu'elles soient positives ou négatives, il n'y a eu qu'un seul match !
    Dire que l'USAP a une mêlée excellente, l'an passé les premiers matchs à Carcassonne où on marque de plus de 30 points sans bonus et contre les mêmes Montois par exemple la mêlée est très forte, aussi contre Aurillac pour le premier match de Bénetton, ou parler de grosse solidarité, l'an passé aussi on a su tenir des scores, aller chercher des victoires ou des bonus ou renverser des situations dans les dernières secondes comme contre Lyon évidemment.
    Attendons au-moins dix matchs et après seulement on pourra dire la mêlée est forte, l'état d'esprit est retrouvé ou à l'inverse la charnière est nulle, Carbou est mauvais ou Bousquet est indispensable.
     
  5. PRIMEVERE

    PRIMEVERE USAPiste impliqué

    Messages:
    553
    Notations:
    +174 / 1 / -0
    Beziers,Carcassonne,Mont de MARSAN,tois matchs où la mélée a bien dominé et hier les Canaris ont défoncé Albi chez eux. Tout cela reste évidenment a confirmer.Nous donnons pour le moment un sentiment de puissance que nous n'avions pas l'an passé,tu peux augmenter encore ta puissance avec Vilalta et André,bien plus tard avec chalureau.La mélée c'est 50 % de cohésion/solidarité
    50% de mental. Pour le moment on dirait bien que nous soyons à 100 %
     
  6. clement6628

    clement6628 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 968
    Notations:
    +882 / 0 / -2
    Evidemment que pour l'instant c'est très encourageant. Mais l'an passé aussi, la mêlée avait été extrêmement performante sur les premiers matchs et on pensait qu'avec le retour des absents (Allan, Piukala, Strokosch, Mailau à la Coupe du Monde, Chateau, Farnoux notamment blessés) on s'envolerait.
    Je dis juste qu'il ne faut pas s'enflammer. Aussi bien dans un sens que dans l'autre.
    Le premier bilan, on le tirera dans deux mois.
     
  7. Maury

    Maury Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    5 044
    Notations:
    +274 / 0 / -0
    Putain les titres de l'IndephahaMaintenant voici l'"esprit mousquetaire".Mais qui donc est D'Artagnanhaha
     
  8. catalidefix

    catalidefix USAPiste impliqué

    Messages:
    952
    Notations:
    +28 / 0 / -0
    Je suis tout à fait d'accord avec toi. Après le match à Carcassonne l'an dernier, on pensait qu'on allait défoncer tout le monde, après le match contre Lyon on parlait d'esprit retrouvé etc... et au bilan? un gros FLOP !
    Alors pas la peine de bomber le torse après avoir gagné un match à domicile de 3 pts contre MdM à qui il manquait 3 pièces maîtresses dans le pack.
    Réjouissons-nous de la victoire, bien sûr, mais n'oublions pas que ce n'est qu'un premier match qui mérite 29 confirmations (dans les intentions et l'envie au moins...).
     

Partager cette page