Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

L'esprit de reconquête: du vent pour l'instant

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par Parolesparoles66, 8 Décembre 2015.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Parolesparoles66

    Parolesparoles66 USAPiste bavard

    Messages:
    94
    Localité:
    Perpignan
    Notations:
    +22 / 0 / -0

    Partager cette page

    Une saison pliée depuis longtemps
    ***
    1) J'ai considéré que la saison était pliée le 29 octobre quant l'USAP a perdu un match qu'elle pouvait gagné à l'extérieur contre Bayonne. Elle menait pendant un moment et n'a pas su s'arracher. Le comble :quand en fin de match, c'est un jouer de l'Usap qui botte en touche alors que l'USAP avançait un peu. On ne sentait pas une équipe prête à aller chercher la montée
    L'esprit de reconquête n'était pas là, même si certains disaient après coup que cette défaite nous avait rendu plus fort.On a vu depuis ce qu'il en était!
    ***
    2) Diagnostic rapide du club par un non technicien.
    Chacun a sa responsabilité et il est trop facile aux dirigeants de critiquer les joueurs quand le problème est avant tout au niveau de la direction et de l'environnement, quand la préparation mentale en est à son degré zéro.
    En vrac:
    - Management moyenâgeux depuis le départ de l'italien, entre caporalisme (rappelez-vous la vaine tentative de priver les joueurs du terrain principal) et mollesse,
    - Manque de charisme du Président trop gentil et des entraineurs, bien contents d'être là, au sommet de leur incompétence et qui ont peur des joueurs
    - Un degré zéro de préparation mentale un peu professionnelle
    - Pas de vrai esprit d'équipe
    - La référence aux valeurs catalanes va devenir insultantes pour les catalans et ne sert à rien
    - Des VIP qui véipètent , une assemblée de petits ou grands notables repus, que ça ne gène pas d'être en D2, combien ont un vrai abonnement?
    - Un public toujours si peu sportif vis à vis de l'équipe qu'on accueille- voir l'esprit du public anglais lors de la coupe du monde
    -Merci au Président pour l'argent qui maintient le club à flot.Qu'il se rassure, les catalans ne lui en seront pas plus reconnaissants que celà.
    -Sur le plan technique: ne pas y chercher trop de prétextes
    - Les journalistes: ils n'osent pas trop dire quand le roi est nu

    ****
    - Deux notes d'optimisme sur la fin:

    - les marges de manoeuvre sont grandes, cf la liste ci-dessus!
    -la morale de l'histoire:l'argent ne fait pas tout; le rugby reste une affaire d'hommes.


    ***
    Ma grosse crainte:que ce manque général de souffle atteigne l'école de formation
    ***
    Arrivée d'un nouvel entraineur:

    Dire que le départ de Patat , "c'est la faute des joueurs", c'est un peu gros
    Des déclarations déjà un peu naïve" changer l'état d'esprit en 5 jours"; méfiez-vous des mots qui feront mal après le match de vendredi. La méthode Coué , c'est aussi un travail de pro; ça s'apprend.

    Parolesparoles
     
  2. manusamoa

    manusamoa USAPiste bavard

    Messages:
    166
    Notations:
    +10 / 0 / -0
    On est surement des supporters un peu trop gourmands et d'éternels insatisfaits ! On veut tout et tout de suite !!!
    Après le match de Narbonne on a demandé au Président autre chose que des paroles ! Il a tranché ! Il a pris une décision et maintenant on lui reproche cette décision ! Lui il est juste Président donc à part parler et prendre ce genre de décision il ne peut rien faire d'autre.
    Depuis son arrivée il a commis des erreurs et il les assume cependant moi j'ai l'impression qu'on lui en demande un peu trop ! Il éponge les dettes du club a coup de millions mais les supporters en demande toujours plus ! Fais nous des chèques ! Fais nous venir des grands noms ! Nous on veut le top du top chez les entraineurs ! Nous on veut la meilleure bière à la Bodega ! Baisse nous les prix des abonnements ! Tes matchs amicaux ne valent rien ! Tu es mauvais en communication !!!
    Bref moi je crois que ce Président qui vole au secours du Club on peut le remercier au lieu de le descendre en permanence et j'espère qu'il atteindra son objectif!

    Le sport est fait de hauts et de bas , un peu comme une saison de rugby ! Etre huitième aujourd'hui ne veut pas dire qu'on ne sera pas demi finaliste en fin de saison, comme le disait JP GRANDCLAUDE sur FBR une équipe peut chuter en 2 ou 3 matchs mais l'inverse est également possible .
    Seuls les joueurs détiennent l'avenir de l'équipe en main ! Ils ne sont pas devenus des manchots du jour au lendemain !
    Il faut se remettre la tête à l'endroit et arrêter de se prendre pour des vedettes. Je pensais que le groupe aurait retenu les leçons de la saison dernière apparament ce n'est pas le cas .
    L'erreur du staff est de vouloir envoyer du jeu avant de maitriser les bases de la réussite ( conquête et jeu au pied) et sur ce point la le staff est coupable.
    Au niveau sportif je crois qu'il y a tout de même un gros déficit au niveau de la technique individuelle ! La tenue en mélée , un jeu au pied inexistant , des placages manqués!
    On demandait un pilier gauche on l'a eu : MAILAU
    On demandait à faire joueur les jeunes : ils jouent !
    Que faut il faire de plus ???? Peut être s'appliquer , se concentrer , communiquer et travailler un petit peu plus aux entrainements !
     
  3. manusamoa

    manusamoa USAPiste bavard

    Messages:
    166
    Notations:
    +10 / 0 / -0
    On peut pas tout avoir , le recrutement est fait par rapport à nos possiblités économiques ! On voulait aussi 2 ailiers , un centre , une poutre en seconde ligne et un excellent buteur !!!!
     
  4. COBRA

    COBRA USAPiste impliqué

    Messages:
    525
    Notations:
    +1 / 0 / -0
    Oui mais justement quand on a pas beaucoup de possibilités financieres il faut particulierement bien cibler les besoins.Si Toulon se plante sur le recrutement de deux joueurs c'est pas dramatique ,ils ont les moyens d'en recruter un troisieme ,nous non.Encore qu'il faudrait voir puisque l'on vient de recruter un entraineur tout en continuant de remunérer le "limogé"
     
  5. manusamoa

    manusamoa USAPiste bavard

    Messages:
    166
    Notations:
    +10 / 0 / -0
    L'ensemble du staff ! c'était un des meilleurs piliers de la dernière prod2 ! Ce n'est pas devenu une quiche du jour au lendemain !
     
  6. COBRA

    COBRA USAPiste impliqué

    Messages:
    525
    Notations:
    +1 / 0 / -0
    Mailau un vrai mélodrame
     
  7. un traginer

    un traginer USAPiste bavard

    Messages:
    105
    Notations:
    +44 / 0 / -0
    Chers forumistes,
    comme le dirait certains, à juste titre, c'est fou le nombre de nouveaux forumistes qu'on voit débarquer quand ça mal. Pour ne pas être si nouveau, je me compte dans le nombre des "nouveaux actifs". Ca doit être parce qu'on a mal au coeur qu'on sent le besoin de s'exprimer. J'espère avoir le courage de me taire après celle-là. Vendredi j'irai au stade, en espérant que la saison s'arrête là. Parce que si l'on gagne, je suppose qu'on restera dans le ventre mou, et sinon...j'ai peur de la dégringolade.
    En somme, mon idée est faite sur les malheurs de l'USAP. Malchance sportive en 2010-11, qui provoque une crise des finances. Erreur dans le recrutement du coatch l'année suivante, aggravée par la catastrophe Delpoux. Des responsables il y a en donc plusieurs. Mais que l'on continue de défendre le président Rivière, j'ai du mal à la comprendre.
    Ceux qui le font disent: "merci d'avoir sauvé le club financièrement". Bon, c'est ce qu'il ne cesse de dire lui-même, mais quelqu'un peut-il m'expliquer, chiffres à l'appui, quelle était la situation du club à son arrivée, quelle est la situation aujourd'hui, qu'a fait Rivière exactement et combien il a apporté?
    En supposant qu'il ait sauvé le club financièrement (c'est possible, car c'est son argent qu'il avait fait miroiter à son arrivée), il faut quand même comprendre ce que ça veut dire devenir président d'un club de sport. Quand on "rachète" un club de sport, c'est qu'on en a les moyens, qu'on est riche, et qu'on a envie de s'acheter du capital social, de monnayer son argent en reconnaissance, en popularité. Pas la peine donc de s'émerveiller de la générosité de Rivière, ou d'un autre (ni non plus de s'en offusquer particulièrement). Il est (un peu) riche, il a voulu se faire plaisir et se mettre en avant. Pas plus philanthrope que ça. Pas plus méritoire que ça.
    Si l'on veut continuer à percevoir son action comme un "service", est-ce qu'elle n'est pas cher payer quand même au niveau sportif ? Bilan : descente en D2, puis incapacité à remonter, et maintenant même à faire rêver de remonter...Et il n'est pas pour rien là-dedans. Il a pris des décisions, ou d'autres fois des non-décisions calamiteuses. Il parle, parle, parle, pour dire un jour une chose (dernièrement "je ne changerais pas le staff, pas la peine de s'énerver"), un autre le contraire (dernièrement "vite, il faut agir, je vire Patat"). Il est déroutant, et il déroute le club.
    Je ne suis pas de ceux qui croient que l'USAP est à sa place. Cela fait plusieurs saisons que son effectif, quoique perfectible sur bien des points, est suffisant pour atteindre les résultats espérés (maintient ou remontée). Les joueurs ne sont pas au-dessus de tout reproche, sans doute. Mais quand tu as un staff qui n'est pas légitime (et la dernière annonce n'arrange rien de ce point de vue), choisi par une direction titubante, ça doit être un peu difficile de se mettre dans le bon sens.


    Deuxièmement,
     
  8. un traginer

    un traginer USAPiste bavard

    Messages:
    105
    Notations:
    +44 / 0 / -0
    Chers forumistes,
    comme le dirait certains, à juste titre, c'est fou le nombre de nouveaux forumistes qu'on voit débarquer quand ça mal. Pour ne pas être si nouveau, je me compte dans le nombre des "nouveaux actifs". Ca doit être parce qu'on a mal au coeur qu'on sent le besoin de s'exprimer. J'espère avoir le courage de me taire après celle-là. Vendredi j'irai au stade, en espérant que la saison s'arrête là. Parce que si l'on gagne, je suppose qu'on restera dans le ventre mou, et sinon...j'ai peur de la dégringolade.
    En somme, mon idée est faite sur les malheurs de l'USAP. Malchance sportive en 2010-11, qui provoque une crise des finances. Erreur dans le recrutement du coatch l'année suivante, aggravée par la catastrophe Delpoux. Des responsables il y a en donc plusieurs. Mais que l'on continue de défendre le président Rivière, j'ai du mal à la comprendre.
    Ceux qui le font disent: "merci d'avoir sauvé le club financièrement". Bon, c'est ce qu'il ne cesse de dire lui-même, mais quelqu'un peut-il m'expliquer, chiffres à l'appui, quelle était la situation du club à son arrivée, quelle est la situation aujourd'hui, qu'a fait Rivière exactement et combien il a apporté?
    En supposant qu'il ait sauvé le club financièrement (c'est possible, car c'est son argent qu'il avait fait miroiter à son arrivée), il faut quand même comprendre ce que ça veut dire devenir président d'un club de sport. Quand on "rachète" un club de sport, c'est qu'on en a les moyens, qu'on est riche, et qu'on a envie de s'acheter du capital social, de monnayer son argent en reconnaissance, en popularité. Pas la peine donc de s'émerveiller de la générosité de Rivière, ou d'un autre (ni non plus de s'en offusquer particulièrement). Il est (un peu) riche, il a voulu se faire plaisir et se mettre en avant. Pas plus philanthrope que ça. Pas plus méritoire que ça.
    Si l'on veut continuer à percevoir son action comme un "service", est-ce qu'elle n'est pas cher payer quand même au niveau sportif ? Bilan : descente en D2, puis incapacité à remonter, et maintenant même à faire rêver de remonter...Et il n'est pas pour rien là-dedans. Il a pris des décisions, ou d'autres fois des non-décisions calamiteuses. Il parle, parle, parle, pour dire un jour une chose (dernièrement "je ne changerais pas le staff, pas la peine de s'énerver"), un autre le contraire (dernièrement "vite, il faut agir, je vire Patat"). Il est déroutant, et il déroute le club.
    Je ne suis pas de ceux qui croient que l'USAP est à sa place. Cela fait plusieurs saisons que son effectif, quoique perfectible sur bien des points, est suffisant pour atteindre les résultats espérés (maintient ou remontée). Les joueurs ne sont pas au-dessus de tout reproche, sans doute. Mais quand tu as un staff qui n'est pas légitime (et la dernière annonce n'arrange rien de ce point de vue), choisi par une direction titubante, ça doit être un peu difficile de se mettre dans le bon sens.
     

Partager cette page