Usap : Mamea Lemalu En Tête D’affiche - Lindependant.fr

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par Articles de presse, 12 Janvier 2017.


Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 
  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Articles de presse

    Articles de presse Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 043
    [​IMG]
    Auteur d’un début de saison particulièrement convaincant, le numéro 8 samoan de l’USAP, Genesis Mamea Lemalu, force le respect des Catalans après des débuts compliqués en France.à confirmer dimanche (14h15) lors de la réception d’Aurillac à Aimé-Giral. Il faut imaginer Genesis Mamea Lemalu, cette force tranquille (28 ans,... Lire la suite

    Lire la suite ...
     
  2. doc27

    doc27 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 546
    lui c'est vraiment une bonne trouvaille !!
    on devrait déterrer des posts méfiants anciens ...
     
  3. Carto

    Carto Titan du forum

    Messages:
    32 471
    Localité:
    x
    Auteur d’un début de saison particulièrement convaincant, le numéro 8 samoan de l’USAP, Genesis Mamea Lemalu, force le respect des Catalans après des débuts compliqués en France.à confirmer dimanche (14h15) lors de la réception d’Aurillac à Aimé-Giral.

    Il faut imaginer Genesis Mamea Lemalu, cette force tranquille (28 ans, 1,95 m, 113 kg) qui entraîne tous les sang et or dans son sillage, se sentir seul, triste et désemparé. Étonnant au vu de sa réussite actuelle ? Ce fut pourtant le cas à son arrivée en France, à Mont-de-Marsan, en 2013. Tout sauf une image d’Épinal, lui qui avait passé toute sa vie dans le cocon de Wellington, en Nouvelle-Zélande, avec ses quatre frères et ses parents d’origine samoane. « J’ai souvenir de moments très difficiles. Nouveau pays, nouvelle langue, nouvelle façon de vivre... En plus, je suis arrivé seul, sans ma femme. Elle m’a rejoint à Bourgoin un an plus tard mais, comme elle ne s’y plaisait pas, elle est repartie. L’adaptation peut être compliquée pour un joueur étranger. Je comprends très bien que certains îliens puissent déprimer dans ce genre de situation. 

    On l’oublie souvent : avant de devenir des cadres, voire des stars de leurs clubs respectifs, les hommes du Pacifique traversent parfois de sombres périodes. Si on est loin du scénario dépeint par le film « Mercenaires », qui narre le quotidien tortueux d’un rugbyman wallisien confronté à la précarité au racisme et aux vilaines combines, Genesis Mamea Lemalu ne s’est toujours pas habitué à certains us et coutumes de notre société. Pêle-mêle, il cite la barrière de la langue, la versatilité des Français, l’embrouillamini de la paperasserie administrative...

    De petits désagréments, finalement, au regard de son épanouissement actuel. Il saute en effet aux yeux que le N.8 samoan (5 sélections) a tout de suite pris ses marques à l’USAP, où il s’affiche (avec Lucas Bachelier) comme le meilleur joueur de la saison ou, tout du moins, le plus pénétrant. Son match référence ? « Je ne l’ai pas encore fait. Sinon, je me suis régalé contre Oyonnax (victoire 23-18) et Colomiers (défaite 22-26), car je suis sorti tôt ! 

    « On a la prétention d’être une grande équipe »

    Samedi dernier, à Mont-de-Marsan, il fut le seul à surnager dans la défaite (21-10), en multipliant les franchissements. « C’est ce que me demandent les entraîneurs. Gagner des mètres, prendre la meilleure option, faire jouer derrière, stabiliser la mêlée. » Une mission remplie chaque week-end. « Il y a beaucoup d’expérience dans notre équipe. Ça a facilité mon intégration. Je n’ai eu à me soucier que de mon job. 

    Au point d’avoir resigné pour deux ans, juste avant les fêtes. Voilà donc Mamea Lemalu solidement planté en Catalogne, qu’il connaît peu mais dont il a saisi le tempérament « passionné et fier. » L’ambition affleure de sa voix presque inaudible. Selon lui, « le meilleur est à venir » et l’USAP, à n’en pas douter, se prépare des lendemains victorieux. « On a la prétention d’être une grande équipe. Ça prendra du temps mais c’est ma conviction.

    Et d’ajouter, à l’horizon de la saison en cours. « Je crois toujours en la qualification, car j’estime qu’on est capable de gagner tous les matches qu’il reste, y compris à l’extérieur », assure-t-il en toute décontraction. Enfin, si Dieu le veut... Fervent catholique, Genesis Memea Lemalu se rend tous les dimanches à l’église en compagnie des îliens Sione Piukala et Kisi Pulu. Il dit : «Ma force vient de Dieu, pas de moi. 

    Ainsi vit-il dans la foi et le respect, une valeur fondamentale au pays de ses ancêtres. « Chez nous, la famille est fondamentale », insiste-t-il, portant sa main au cœur. Aujourd’hui, les Mamea Lemalu sont à nouveau tous réunis. Et parfaitement intégrés. À l’image de Genesis, tête de proue du navire sang et or, dimanche contre Aurillac.
     
    Cargol66 apprécie ceci.
  4. clement6628

    clement6628 Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    9 416
    Je n'ai pas honte de le dire, je suis agréablement surpris par ce joueur !
    Son expérience à Mont-de-Marsan, les commentaires des supporters berjaliens, les vidéos que je pouvais voir, etc., ont fait que je ne m'attendais pas du tout à ce type de joueur. Attention, je n'ai jamais dit que c'était une pipe non plus. Mais je le voyais davantage en "Tuilagi du pauvre", essentiellement utilisé en impact player et plutôt remplaçant. Or il n'a pas la puissance d'un Tuilagi, ni même de certains autres "8 des îles" qu'on croise chaque semaine mais il est bien plus complet que ce que je pensais. Il est très utilisé depuis le début de la saison et c'est toujours un des plus en vue sur le terrain.
    Bref, c'est vraiment une bonne pioche.
     
    fabrice et echazare aiment ça.
  5. doc27

    doc27 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 546
    personne n a la puissance de tuilagi de toute façon !
    moi , notre genesis, honnetement je connaissais pas , j avais pas d 'avis ni de prejugés, mais les recruteurs ont bien bossé ( idem avec brown )
     
    cat'alain apprécie ceci.
  6. ginza

    ginza Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 024
    Avec Brown, on a là le meilleur recrutement.
    A noter avec plaisir que son épouse est maintenant auprès de lui. On comprend mieux la déprime chez beaucoup de jeunes îliens déracinés et sans soutien familial.
     
    echazare et coropaul aiment ça.
  7. echazare

    echazare USAPiste impliqué

    Messages:
    1 852
    Je m’étais bien fait allumé par certains qui ne jurent que par la Tuile et ne voyaient pas les qualités de Lemalu....
     
  8. echazare

    echazare USAPiste impliqué

    Messages:
    1 852
    C'est bien de le reconnaître !