• Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››

Rugby à XV - Top 14 : une mêlée totalement modifiée mais une densité conservée, la nouvelle arme de l'USAP - Lindependant.fr

USAP

Visiteur
Pour le déplacement à Toulouse (ce samedi 15 h), Franck Azéma a décidé de changer l'intégralité de son huit de devant. Pourtant, le pack usapiste garde fière allure. Un sentiment de puissance se dégage même des six...

Lire la suite ...
 

gaspacho31

Passe sa vie sur le forum
Inscrit
27 Juillet 2012
Messages
6 626
Réactions
2 659
Pour le déplacement à Toulouse (ce samedi 15 h), Franck Azéma a décidé de changer l'intégralité de son huit de devant. Pourtant, le pack usapiste garde fière allure. Un sentiment de puissance se dégage même des six avants remplaçants. Comme ce fut le cas face à Toulon samedi dernier, la prestation des 14 "gros" devrait permettre aux Catalans de rendre une bonne copie face aux champions en titre.
Huit. C'est le nombre de changements sur les lignes d'avants avec lequel l'USAP se présente ce samedi (15 h) sur la pelouse d'Ernest-Wallon, à Toulouse. Le staff catalan a autrement dit décidé de modifier l'ensemble de sa mêlée. Pourtant, celle-ci avait été performante il y a une semaine face à Toulon. "Ce que j'ai vu samedi dernier m'a plu, assure le pilier Pietro Ceccarelli, qui connaissait face aux Varois sa première titularisation avec l'USAP. À côté de moi j'ai des joueurs expérimentés. Nous avons une bonne mêlée, c'est sympa de jouer avec eux !"

Même si les Perpignanais ont été chahutés sur ces premières phases de jeu, c'est grâce à leur mêlée que les Catalans se sont sortis de ses cinq mètres après l'heure de jeu. Plus largement, les "gros" ont tenu la ligne pendant la majeure partie de la seconde période. Et pour cause, l'USAP a désormais de la densité, de la qualité et de la quantité dans ce secteur de jeu. D'autant qu'après les arrivées de Marvin Orie, Ignacio Ruiz et Pietro Ceccarelli, contre le Stade Toulousain, Perpignan enregistre les retours de blessures des troisièmes lignes Jacobus van Tonder et So'otala Fa'aso'o, qui connaîtra sa première titularisation avec le maillot sang et or. "C'est un mec très intelligent et très studieux, mais il a surtout beaucoup de gaz. Il va nous apporter de l'avancée avec le ballon, et c'est ce que nous attendons de lui", développe Perry Freshwater, entraîneur de la mêlée catalane. De plus, le deuxième ligne Mathieu Tanguy, tout juste débarqué à Perpignan, est déjà dans le XV.

A lire aussi : Rugby à XV - Top 14 : De la Fuente, Allan et Labouteley au repos... Le groupe de l'USAP pour le déplacement à Toulouse

Un banc décisif face à Toulon​

Sous les trombes d'eau qui devraient s'abattre ce samedi après-midi en Haute-Garonne, les sang et or auront bien besoin de cette densité-là face au Stade : "Depuis toujours, Toulouse a un paquet d'avants très costaud. Et il faudra avant tout faire une bonne prestation contre ces avants", signale Perry Freshwater. D'autant que, au-delà des conditions de jeu qui vont favoriser les rucks et le jeu lent, Toulouse aligne ses internationaux Peato Mauvaka, Thibaud Flament, François Cros et Anthony Jelonch d'entrée, et Cyril Baille sur le banc.
Face à Toulon, ce qui avait en partie permis aux Catalans de dominer le pack varois était l'apport du banc. Il a participé aux 7 mêlées remportées sur 9 et a été décisif dans l'enchaînement des séquences défensives. Ignacio Ruiz, hyperactif en défense avec un 10/10 aux plaquages en 20 minutes, et Lucas Velarte, à nouveau marqueur, ont chacun gratté un ballon sur les six que compte l'USAP. Avec Ceccarelli, Chiocci, Velarte, Van Tonder et surtout Posolo Tuilagi sur le banc, Franck Azéma s'appuiera sans doute sur la puissance physique de son banc pour terminer la rencontre. Cela avait fonctionné avec l'international français U20 face à Pau : il avait inscrit son premier essai de la saison en revenant sur la pelouse en fin de match.
La tâche s'annonce toutefois compliquée face à l'un des meilleurs packs d'Europe et un déficit de 54 kg entre les deux mêlées. "Il ne faut pas regarder ces stars jouer. Il ne faut pas avoir peur. Mais c'est souvent difficile à Toulouse, il faut rester humble", tempère Perry Freshwater. Mais avec un huit de devants complètement modifié et cinq avants présents face à Toulon hors groupe ce week-end, conserver une telle densité et une telle puissance n'étaient pas une coutume ces derniers temps chez les Catalans. D'autant que, sous des conditions météorologiques dantesques ce samedi, les "gros" ne seront pas ménagés. Ils devront sûrement ferrailler encore plus que prévu.
 

albert

Passe du temps sur le forum
Inscrit
22 Septembre 2012
Messages
3 459
Réactions
1 134
Faut s inspirer de ce que l angleterre a fait contre les sud afs
.meme meteo
.des chandelles
.et tenir !!!!!!!
 
Haut Bas