• Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››

Rugby à XV - Top 14 : l'USAP se déplace au Stade Toulousain sans pression - Lindependant.fr

USAP

Visiteur
L'USAP affronte le Stade Toulousain ce samedi (15 h) à Ernest-Wallon. Face aux champions de France en titre, les Catalans veulent montrer du caractère et revenir avec quelques certitudes. Cinq joueurs seront...

Lire la suite ...
 

gaspacho31

Passe sa vie sur le forum
Inscrit
27 Juillet 2012
Messages
6 626
Réactions
2 659
L'USAP affronte le Stade Toulousain ce samedi (15 h) à Ernest-Wallon. Face aux champions de France en titre, les Catalans veulent montrer du caractère et revenir avec quelques certitudes. Cinq joueurs seront titulaires pour la première fois de la saison, et auront à cœur de se montrer.
Se déplacer à Toulouse n'a jamais été quelque chose de simple dans l'histoire du rugby. Alors s'y rendre en tant que lanterne rouge du championnat ne présage rien de bon. D'autant plus que le champion de France en titre n'a plus perdu à Ernest-Wallon depuis quasiment deux ans. La dernière équipe à s'être imposée dans l'antre du Stade Toulousain, c'était le Racing 92 le 29 janvier 2022 (15-20). Pour le clin d'œil, Louis Dupichot, titulaire sur l'aile droite de l'USAP ce samedi, était le numéro 15 du Racing ce jour-là.

A lire aussi : Rugby à XV - Top 14 : Galletier capitaine, premières pour Tanguy et Fa'aso'o à l'USAP, Antoine Dupont sur le banc... Les compositions pour Toulouse - USAP

Aussi, Perpignan n'a plus gagné à Toulouse depuis le 15 février 2013 (18-19). Et sur leurs quatre dernières venues dans la Ville rose depuis ce succès, les Catalans sont repartis avec 39 points en moyenne dans les valises. Alors, ce samedi (15 h), l'USAP se déplace à Toulouse sans pression après avoir décroché son premier succès de la saison le week-end dernier contre Toulon (26-22).

Avec Montpellier déjà dans le viseur, le staff veut voir des choses à Toulouse​

Joueurs et entraîneurs aiment bien s'atteler à le dire, ils prennent "les matches les un après les autres". Mais Franck Azéma et son staff ne pourront pas nier que, dans la préparation du déplacement à Toulouse, la réception de Montpellier samedi prochain (17 h) était déjà dans les têtes. En ce sens, Tristan Labouteley, Jerónimo de la Fuente, Tavite Veredamu et Tommaso Allan ont été mis au repos. Alors que Giorgi Tetrashvili, Nemo Roelofse, Alan Brazo, Tom Ecochard et Ali Crossdale, dans le groupe pour Toulouse, se reposeront aussi depuis les tribunes d'Ernest-Wallon. C'est donc l'occasion de tester de nouveaux joueurs, et des choix tactiques. Dans le paquet d'avants, le talonneur argentin Ignacio Ruiz, les deuxièmes lignes tout fraîchement arrivés Marvin Orie et Mathieu Tanguy, le flanker Kélian Galletier (capitaine de l'USAP ce samedi), ainsi que le numéro 8 So'otala Fa'aso'o, débuteront leur premier match de la saison.

A lire aussi : Rugby à XV - Top 14 : une mêlée totalement modifiée mais une densité conservée, la nouvelle arme de l'USAP
Mais les choix à retenir sont surtout dans la ligne de trois-quarts. Franck Azéma et David Marty veulent tester des choses. À commencer par la paire de centres Edward Sawailau-Alivereti Duguivalu. Les deux Fidjiens seront alignés ensemble au centre pour la première fois en Top 14. Ils l'avaient été une fois en décembre dernier contre Bristol en Challenge Cup (défaite 5-19). Duguivalu évoluera en tant que deuxième centre, tandis que Sawailau portera le numéro 12. Tout, sauf anodin. La puissance du dernier cité (1,82 m, 107 kg) peut clairement impacter l'adversaire en tant que premier attaquant. Sa dernière titularisation en premier centre, c'était... à Brive (victoire 22-24), où il avait été étincelant. Dans le triangle arrière, Louis Dupichot va retrouver son numéro 14 fétiche, le poste où il a le plus joué dans sa carrière. Utilisé en 15 sur le début de saison, ce ne fut pas une réussite. La réussite, Jean-Pascal Barraque ne l'a pas non plus eu en étant aligné au centre. L'ancien clermontois va, cette fois, débuter à l'arrière contre Toulouse, lui qui avait réalisé une bonne performance à ce poste lors du match amical contre Trévise début octobre.

A lire aussi : Rugby à XV - Top 14 : Pietro Ceccarelli, un pilier droit qui est déjà épanoui à l'USAP
L'USAP se déplace avec une équipe fortement remaniée, et sans pression. Mais pas sans ambition. Si les Catalans peuvent profiter de la pluie pour imposer une guerre de tous les instants aux Toulousains et, pourquoi pas, ramener ne serait-ce un tout petit point, la délégation sang et or n'y crachera pas dessus. Les plusieurs centaines de supporters qui vont faire le déplacement, non plus.
 
Haut Bas