• Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››

Ballon porté

Sant Jordi

USAPiste sérieux
Inscrit
19 Août 2012
Messages
1 048
Réactions
85
Je suis désolée @Cap de xai66 de créer un nouveau topic, mais je ne sais pas où poser ma question. Tu feras le rangement si tu veux.
Donc, pourquoi ne voit-on pas, faite par notre équipe, cette action de jeu que je trouve efficace et magnifique pour des avants qu'est le ballon porté ou groupé pénétrant (je ne suis pas sûre de moi sur ce coup là) ? Merci de m'éclairer, les spécialistes :eek:

C'est surtout que la règle sur les mauls a été récemment modifiée :

- Lorsque j'étais jeune il suffisait qu'un maul progresse pour qu'on garde l'avantage du ballon (dans ce cas l'arbitre ordonnait une mêlé avec introduction équipe qui progresse -en général celle qui a constitué le maul et qui est porteuse du ballon).
- Puis on a demandé à l'équipe qui a constitué le maul de garder le contrôle du ballon (en gros le ballon ne devait plus être enterré et l'arbitre devait voir le ballon).
- Il y a deux ans, on a essayé une règle expérimentale qui consistait à autoriser l'équipe qui défendait d'écrouler le maul créé par l'équipe qui avait la possession. Cette règle un peu expérimental a été abandonnée car trop extrême (le XV s'approchait ici vraiment su XIII) et même si cette phase de jeu n'est pas forcément très télévisuelle, beaucoup considèrent qu'elle est propre à notre jeu et qu'on doit la garder.
- Aujourd'hui un maul doit non seulement progresser (avancer vers l'en but adverse), mais en plus il doit progresser de manière continue (seul un arrêt sera toléré). C'est l'arbitre qui doit signaler le "premier arrêt". Au deuxième arrêt le ballon doit sortir immédiatement du maul. Il est très difficile qu'un maul puisse avancer sur 20 ou 30 mètres (comme à la belle époque) sans qu'il y ait ne serait-ce qu'un petit arrêt. Par ailleurs la règle qui explique que l'équipe ayant formé le maul doit garder le contrôle du ballon existe toujours. Sans quoi l'arbitre ordonne une mêlé à l'équipe qui défend.

Cela fait beaucoup de paramètres à réunir pour qu'un maul puisse avancer sur plusieurs dizaines de mètres. La moindre petite erreur et c'est un ballon d'attaque pour l'équipe adverse.

Voilà, avec des termes pas trop techniques, j'espère t'avoir éclairé.
 

fabrice

Passe du temps sur le forum
Inscrit
19 Août 2012
Messages
4 399
Réactions
1 087
C'est surtout que la règle sur les mauls a été récemment modifiée :

- Lorsque j'étais jeune il suffisait qu'un maul progresse pour qu'on garde l'avantage du ballon (dans ce cas l'arbitre ordonnait une mêlé avec introduction équipe qui progresse -en général celle qui a constitué le maul et qui est porteuse du ballon).
- Puis on a demandé à l'équipe qui a constitué le maul de garder le contrôle du ballon (en gros le ballon ne devait plus être enterré et l'arbitre devait voir le ballon).
- Il y a deux ans, on a essayé une règle expérimentale qui consistait à autoriser l'équipe qui défendait d'écrouler le maul créé par l'équipe qui avait la possession. Cette règle un peu expérimental a été abandonnée car trop extrême (le XV s'approchait ici vraiment su XIII) et même si cette phase de jeu n'est pas forcément très télévisuelle, beaucoup considèrent qu'elle est propre à notre jeu et qu'on doit la garder.
- Aujourd'hui un maul doit non seulement progresser (avancer vers l'en but adverse), mais en plus il doit progresser de manière continue (seul un arrêt sera toléré). C'est l'arbitre qui doit signaler le "premier arrêt". Au deuxième arrêt le ballon doit sortir immédiatement du maul. Il est très difficile qu'un maul puisse avancer sur 20 ou 30 mètres (comme à la belle époque) sans qu'il y ait ne serait-ce qu'un petit arrêt. Par ailleurs la règle qui explique que l'équipe ayant formé le maul doit garder le contrôle du ballon existe toujours. Sans quoi l'arbitre ordonne une mêlé à l'équipe qui défend.

Cela fait beaucoup de paramètres à réunir pour qu'un maul puisse avancer sur plusieurs dizaines de mètres. La moindre petite erreur et c'est un ballon d'attaque pour l'équipe adverse.

Voilà, avec des termes pas trop techniques, j'espère t'avoir éclairé.


Tout çà ne nous a pas empêché de subir des ballons portés sur plusieurs dizaines de mètres, et à plusieurs reprises.
Par contre, nous ne sommes quasiment jamais parvenus à enclencher cette (superbe) action :(
C'est pourtant une arme redoutable, manquons nous à ce point de puissance (avec des tao, Vaha, RTW, mas, Tuilagi ????) ou simplement est ce une phase abandonnée tactiquement :mad::mad::mad:
 

Pa Amb Oli

Passe sa vie sur le forum
Inscrit
3 Août 2012
Messages
8 556
Réactions
212
Je n'avais pas l'intention d'ouvrir une énième polémique sur le forum :? je voulais simplement comprendre si mon impression était bonne.Bon, café pour tout le monde, pas de problème mais rousquilles :? donc Nounours à la place?:6775:

Elle était même excellente comme nos rousquilles que tu ne sembles pas connaître.
Si tu passes par Perpignan, il faudra absolument que tu en gouttes :231183:
 

M@nu

Passe du temps sur le forum
Inscrit
28 Août 2012
Messages
2 660
Réactions
1 094
Contrairement à de nombreuses personnes qui s'imaginent qu'un maul (ou ballon porté), c'est un tas de gros balèzes qui poussent tous dans la même direction (l'en-but adverse), ça demande beaucoup de technique. Or, comme l'a si justement souligné Océan, les 8 gros n'ont que 7 mois de vie commune. La cohésion commence à venir et je pense que dans son soucis d'apporter de l'alternance à son jeu (comme on a pu le voir face à Montpellier), MD attend juste que l'on ne soit pas pénalisés dans une phase de conquête que l'on a initiée.
 

usap66130

USAPiste bavard
Inscrit
31 Août 2012
Messages
51
Réactions
0
Sans compter que les arbitres (surtout britanniques et hémisphère sud) sont très tatillons, en application des nouvelles règles, sur la constitution des mauls. Beaucoup de pénalités ont été sifflés, sanctionnant un avant se trouvant devant le porteur de balles. Finie l'époque où les lifteurs se liaient dès la redescente du sauteur, empêchant toute "infiltration" : cette action est désormais pénalisable et souvent pénalisée.
Par contre, tout à fait d'accord sur notre inefficacité à défendre sur les ballons portés adverses. Il me semble que trop de joueurs essaient de passer les bras par dessus au lieu de mettre la tête et de pousser.
 

ginza

Passe du temps sur le forum
Inscrit
28 Juillet 2012
Messages
3 946
Réactions
820
Tout çà ne nous a pas empêché de subir des ballons portés sur plusieurs dizaines de mètres, et à plusieurs reprises.
Par contre, nous ne sommes quasiment jamais parvenus à enclencher cette (superbe) action :(
C'est pourtant une arme redoutable, manquons nous à ce point de puissance (avec des tao, Vaha, RTW, mas, Tuilagi ????) ou simplement est ce une phase abandonnée tactiquement :mad::mad::mad:

Abandonner un tel élément du jeu d'avant, c'est surtout se priver d'un moyen de fixer les défenseurs adverses et de s'ouvrir ainsi un espace pour des attaques au large, chères à MD. Je pense que le staff ne néglige pas cette phase "post-conquête" immédiate. En toute logique, on devrait voir un peu plus de "ballons portés" de la part de l'USAP dans cette seconde partie de Top 14. Sinon c'est à désespérer de la qualité du travail fait aux entraînements.
 

Maman26

Passe sa vie sur le forum
Inscrit
26 Juillet 2012
Messages
6 077
Réactions
33
Merci @Sant Jordi ton explication est très claire et je comprends mieux les règles de cette phase de jeu qui est pour moi magnifique
 
Haut Bas