Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

USAP : 'Rencontre à domicile' avec Nické Bellingam Duvenage - Article Indép

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par Articles de presse, 25 Janvier 2015.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
Tags:
  1. Articles de presse

    Articles de presse Titan du forum

    Messages:
    14 939
    Notations:
    +15 / 0 / -0

    Partager cette page

    Rusé et roublard comme un demi de mêlée sur les terrains, Dewaldt Duvenage est totalement différent dans la vie de tous les jours. Nické, sa femme, fait les présentations.

    Comment avez-vous rencontré Dewaldt ? Nous avions des amis communs et c'est lors d'un barbecue que nous nous sommes connus. C'était il y a six ans au Cap, en Afrique du Sud.

    Êtes-vous mariés ? Oui, nous nous sommes mariés en décembre 2013 au Cap.

    Dewaldt aime-t-il cuisiner ? La plupart du temps c'est lui qui cuisine. Moi, je m'occupe du petit-déjeuner et du lunch. Lui, du repas le soir essentiellement. En principe, c'est barbecue. En Afrique du Sud, on mange beaucoup de viande, de poulet et de bœuf.

    Quel est son plat préféré ? Nous adorons manger le bœuf bourguignon. J'ai appris à le cuisiner avec ma voisine.

    Quel est le dernier cadeau qu'il vous a offert ? Et à quelle occasion ? C'était pour notre anniversaire de mariage, le 13 décembre dernier, il m'a offert une jolie bague, mais également un tableau créé par un designer d'Afrique du Sud. Il est dans notre chambre.

    Le dernier restaurant où vous êtes allés en tête à tête ? Vendredi dernier, juste avant son départ à Colomiers. Nous sommes allés déjeuner à La Jonquère dans un restaurant italien.

    Regardez-vous la télévision française ? Non, parce que nous ne parlons pas couramment le français. En revanche, nous suivons sur internet des séries comme Pretty Little Liars ou encore The Good wife.

    Vous arrive-t-il d'aller au cinéma ? La dernière fois que nous sommes sortis pour aller au cinéma, c'était au centre-ville, pour voir un film anglais en version originale. Un thriller dont j'ai d'ailleurs oublié le nom. Dewaldt adore ce genre de film et moi j'ai horreur de ça…

    Quel est le dernier voyage que vous ayez fait ensemble ? Nous sommes partis tous les deux en septembre à Ibiza. Mais plus récemment, je suis partie un mois et demi en Afrique du Sud. Je suis rentrée, jeudi dernier. Dewaldt m'a rejoint et nous avons passé Noël en famille.

    Quelle est sa plus belle qualité ? Il est très calme, patient, ponctuel, discipliné.

    Son plus grand défaut ? Il est très désordonné, il ne range pas ses affaires, mais il ne laisse pas traîner ses affaires partout dans la maison, uniquement dans la chambre.

    Les victoires ou les défaites ont-elles une influence sur son moral ? Quand il gagne, il est content, on sort, on rejoint souvent des amis au restaurant. En revanche, lorsqu'il perd, on reste à la maison et cela peut durer deux jours. C'est le cas cette semaine. La défaite à Colomiers (32-15) a fait que depuis deux jours (lundi et mardi) nous n'avons pas bougé. Il ne parle pas beaucoup non plus.

    A-t-il une phobie ? Il a peur du vide, il a le vertige.

    Que trouve-t-on dans la penderie de Dewaldt ? Il est très moderne, il a toutes les dernières nouveautés au niveau vêtement. Tout ce qui sort, il l'achète sur internet. Mais il ne porte que des vêtements bleu marine, noir ou gris. Jamais de couleurs.

    Comment a-t-il vécu la descente en Pro D2 ? A-t-il pensé quitter le club ? Oui, nous avons pensé retourner en Afrique du Sud, d'autant que de grands clubs Sud'Af lui faisaient les yeux doux. Mais, quand il a vu que tout le monde partait, il a voulu rester. C'est Alain Hyardet qui l'a persuadé.

    Avez-vous gardé des contacts avec des femmes de joueurs qui sont parties ? Nous nous appelons tous les jours avec les Hook. Moi avec sa femme et Dewaldt avec James. C'est une bonne amie, nous nous entendons bien. Nous irons probablement passer quelques jours chez eux au mois de février en Angleterre, à Gloucester, plus précisément.

    Avez-vous participé au dernier repas que les femmes de joueurs ont proposé à l'occasion des fêtes de Noël ? Non. J'étais malheureusement en Afrique du Sud.

    Comment sont organisées vos journées lorsque Dewaldt n'est pas là ? Tous les matins, je fais du fitness à Claira de 8 h à 10 h, du lundi au vendredi. Puis, je rentre ranger la maison et préparer le repas. L'après-midi, je travaille sur mon ordinateur. J'ai une affaire de baby-sitting en Afrique du Sud que je gère d'ici.

    Vous n'envisagez pas d'avoir d'enfant ? Non, pas pour le moment. Nous sommes seuls ici, sans famille et c'est compliqué.

    Assistez-vous aux matchs à Aimé-Giral ? Je suis présente à toutes les rencontres. Je n'ai pas manqué un seul match…

    L'USAP va-t-elle retrouver le Top 14 ? Oui, j'en suis même convaincue.

    Un pronostic pour le match de dimanche USAP-Tarbes ? 28-11 pour l'USAP, avec des points marqués par Dewaldt j'espère (rires…).

    Source article ...
     
  2. latulipe13

    latulipe13 Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    9 682
    Notations:
    +502 / 2 / -2
    C'est sympa, j'aime bien le concept :

    -C'est ma femme qui parle de moi .

    :drapeau:
     
  3. Carança

    Carança USAPiste bavard

    Messages:
    298
    Notations:
    +191 / 0 / -0
    "Nous avons pensé retourner en Afrique du Sud, d'autant que de grands clubs Sud'Af lui faisaient les yeux doux. Mais, quand il a vu que tout le monde partait, il a voulu rester. C'est Alain Hyardet qui l'a persuadé."
    Un grand 9 et un grand monsieur. La meilleure recrue à ce poste depuis longtemps (je ne parle pas des jeunes qui ont apporté on apportent autre chose en doublure : Cazenave, Tom Pouce). Il est en train de devenir le vrai patron de cette équipe avec Château.
     
  4. dante

    dante USAPiste bavard

    Messages:
    393
    Notations:
    +22 / 0 / -0
    Une interview qui confirme ce qu'on pensait de lui. Un mec bien, droit dans ses bottes.
    Respect Duvenage. D'autres devraient en prendre de la graine.
     
  5. jep66

    jep66 USAPiste impliqué

    Messages:
    742
    Notations:
    +44 / 0 / -0
    un grand neuf je sais pas, un bon 9 c'est sur. Après oui grand monsieur qui na pas voulu quitter le navire lorsque celui ci sombra dans les profondeur de la D2, tout à son honneur, merci à lui.
     
  6. latulipe13

    latulipe13 Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    9 682
    Notations:
    +502 / 2 / -2
    Parce que certains dans le club ont su trouver les mots pour qu'il reste.......cela n'a pas été le cas pour tout le monde.
    (Mas, Guirado, Gely, etc, etc, .... )
    En tout cas, en plus d’être resté au club, il fait une première moitié de saison de haut niveau.Il est même meilleur que l'année dernière.
    Bravo et surtout merci . :bravo:

    :drapeau:
     
  7. jfm66

    jfm66 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 465
    Notations:
    +31 / 0 / -0
    Moi se que je retiens de l'interview c'est le prénom de Madame Duvenage ! Un prénom tout à fait charmant ! haha
     

Partager cette page