Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Itw de delpoux

Discussion dans 'USAP : Saison 2012 - 2013' créé par coropaul, 2 Novembre 2012.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. coropaul

    coropaul Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 855
    Notations:
    +387 / 3 / -2

    Partager cette page

    Marc Delpoux très frustré par l'arbitrage à Castres
    Extrêmement remonté contre l'arbitre après la défaite de Perpignan à Castres jeudi, Marc Delpoux se demande comment son équipe a pu être tant sanctionnée en seconde période et évoque un « scénario assassin ».
    PERPIGNAN / MARC DELPOUX :

    Marc Delpoux, comment digérez-vous le scénario cruel de cette défaite à Castres jeudi (38-36) ?
    Cruel, ce n’est pas le mot. Je dirais plutôt que c’est un scénario assassin qui fait qu’on ne gagne pas ce match. On est très déçu parce que l’investissement qualitatif des joueurs devait nous permettre de gagner le match. On a une domination outrageuse en seconde mi-temps, avec une domination de balle deux fois et demie supérieure aux Castrais mais les sanctions par des pénalités sont trois fois supérieures en faveur des Castrais.

    Vous avez donc une vraie incompréhension au sujet de l’arbitrage sur cette rencontre…
    Ce n’est pas que sur ce match. On avait déjà eu ce ressenti au Stade Français. On se retrouve dans la même situation aujourd’hui, mais de façon aggravée. On se retrouve à quinze pénalités à quatre pour les Castrais, alors que l’USAP a tenu le ballon et créé trois fois plus de rucks. A la sortie, on n’a pas l’impression d’avoir été arbitré de la même façon.

    Avez-vous senti votre équipe particulièrement indisciplinée à Pierre-Antoine ?
    Ça, c’est de notre faute, on le prend en compte. Mais les Castrais ont-ils été autant indisciplinés qu’ils ont été pénalisés ? C’est ça le débat. J’ai la vidéo sous les yeux, c’est ce que j’ai dit à l’arbitre à la fin du match. Ce n’est pas possible que l’USAP soit défaite avec ce qu’elle a produit sur cette rencontre. Je ne critique absolument pas la dernière pénalité, il faut savoir reconnaître les choses. On a été pris sur la dernière mêlée, elle est sanctionnée, ce n’est pas grave. Mais nous, on a une dizaine d’actions incompréhensibles. Je n’arrive pas à comprendre comment lui (Jérôme Garcès) et l’arbitre du match contre le Stade Français puissent arbitrer de telle façon dans des moments cruciaux du match.

    A quelle action pensez-vous notamment ?
    Nous avons une occasion incroyable, sur laquelle les Castrais se mettent à la faute deux fois volontairement à un mètre de la ligne et ça n’engendre même pas à un carton jaune.

    Mais au-delà de l’arbitrage…
    (Il coupe) Que voulez-vous que je vous dise de plus ? On a marqué trois essais à l’extérieur, on a tenu le ballon deux fois plus qu’eux, on a produit un jeu extraordinaire mais on n’a pas gagné. Pourquoi ? Parce que quand il y a un déficit de pénalités par rapport à l’adversaire, il revient toujours dans ton camp, reprend à chaque fois trois points d’avance et on court toujours après le score. A un moment donné, il faut poser les vraies questions, même si je ne veux pas me prendre la tête avec ça.
    « L’USAP doit marquer plus de quarante points pour gagner à l’extérieur »

    Que manque-t-il à l’USAP pour gagner ce match ?
    Qu’on soit arbitré de la même façon que les autres, c’est tout. On aurait dû gagner au Stade Français et à Castres. L’arbitre nous a sanctionnés quinze ou seize fois et les a sanctionnés quatre fois. Quatre pénalités quand tu passes l’après-midi à courir après le ballon, il faut féliciter la défense castraise qui prend aussi peu de fautes. Je ne veux pas entendre qu’on manque de réalisme. Je veux qu’on sanctionne justement l’adversaire. On a marqué trois essais à l’extérieur à Castres, cinq essais à Clermont. On est capable d’avoir du réalisme de temps en temps mais j’aimerais qu’on soit arbitré justement.

    Comment expliquez-vous ces décisions défavorables depuis le début de la saison ?
    Je n’en veux à personne, les gens ont le droit de se tromper. Mais j’en ai assez que le mardi, on me dise : « Excusez-nous, on s’est trompé ». J’en ai assez.

    Avez-vous néanmoins le sentiment que votre équipe progresse, intègre de mieux en mieux le projet de jeu et que leur plaisir s’en ressent sur le terrain ?
    Le plaisir ne sera complet que lorsqu’on sera efficace. On l’est mais a priori, pas assez. Même en marquant 36 points à Castres, ce n’est pas suffisant. Aujourd’hui, l’USAP doit marquer plus de quarante points pour gagner à l’extérieur.

    Dans ce contexte, comment abordez-vous le déplacement à Biarritz la semaine prochaine ?
    Chaque samedi est différent, mais on sait que ce n’est pas l’endroit rêvé pour gagner. Il nous manquera beaucoup d’internationaux, on en est fier et on l’avait projeté. C’est pour ça que les joueurs s’étaient fixés comme objectif le match de Castres pour vraiment basculer dans le bon côté du tableau. Ils savaient très bien qu’à Biarritz, vu la pléiade d’internationaux qui sont allés rejoindre leur équipe nationale, ce ne sera pas compliqué, mais mission impossible. On avait fait de ce match de Castres une priorité et c’est pour ça qu’aujourd’hui, on est écoeuré.
     
  2. Joel66

    Joel66 Moderator

    Messages:
    5 563
    Notations:
    +67 / 0 / -0
    Je le comprends surtout avec l'objectif majeur de ce match à Castres sachant que le match à Biarritz s'annonce très compliqué.
     
  3. ch'ti66

    ch'ti66 USAPiste impliqué

    Messages:
    1 934
    Notations:
    +7 / 0 / -0
    Allez marc courage la roue tourne tu vas faire de belles choses avec l'USAP :231183::231183::231183:
     
  4. Océan

    Océan Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    7 862
    Notations:
    +563 / 2 / -1
    c'est bien que les arbitres reconnaissent leurs erreurs. Peut-être qu'un autre jour, ils s'en souviendront inconsciemment...
     
  5. madmax

    madmax USAPiste impliqué

    Messages:
    937
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    Désolé, j'ai du mal à croire à cette théorie.
    Ce qui se passe sous son pif, il ne le voit pas? Ca ne colle pas! Ca ne peut être que volontaire.
    Et après, pour être peinard, oui, pardon, tout ça, pas fait exprès, etc.
     
  6. Océan

    Océan Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    7 862
    Notations:
    +563 / 2 / -1
    Moi, j'ai du mal à croire à la malhonnêteté systématique des arbitres.
     
  7. LAGUDOC

    LAGUDOC Bannis

    Messages:
    1 120
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    oui Delpoux a raison su l'influence de l'arbitrage;mais on ne peut pas lier notre defaite uniquement a ça.Si nous avions eu une dizaine de points d'avance a 5 minutes de la fin,Garces ou pas nous aurions gagné.Le probleme est que l'on offre 2 essais sur un plateau, a des castrais a l'agonie,sur 2 degagements au pied lamentables .A Grenoble nous perdons le match sur le meme type d'erreur.Notre jeu au pied est inconsistant,c'est un mal recurrent a l'USAP?qui nous coute ftres cher.Souvenons nous de la remise en jeu ubuesque de HOOK apres une penalité de Castres,qui entraine une faute de Guirado dans nos trente metres,un carton jaune et 3 points de plus
     
  8. Alain66

    Alain66 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 768
    Notations:
    +7 / 0 / -0

    Tu minimises l'importance des décisions arbitrales. Quand tu es dans le camp de l'adversaire, que l'arbitre ne siffle pas une faute en ta faveur, qu'il lui permet de se dégager et que 30 secondes plus tard il siffle contre toi dans ton camp, tu as IMMEDIATEMENT un déficit au planxot de 6 points. Tu multiplies ceci par 2 ou par 3 dans un match (il n'en faut pas plus), tu te retrouves avec un écart de 18 points. Imagine les efforts que tu dois faire pour rattraper ce déficit de points !!! C'est impossible et à l'arrivée, tu perds de 2 points en ayant fait un match superbe.
    Moi, ça me fout les boules. :mad:
    Des erreurs d'arbitrage, dans un match, il y en a, c'est normal, mais il faut que ces erreurs se compensent. Là, 15 fautes sifflées contre 4 alors que l'on a plus souvent le ballon, c'est de l'arbitrage maison. :(
     

Partager cette page