Top 14 - USAP - Faibles renforts - Lindependant.fr

Discussion dans 'Forum Top14' créé par Articles de presse, 28 Janvier 2019.


Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 
  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Articles de presse

    Articles de presse Titan du forum

    Messages:
    39 493
    Notations:
    +177 / 2 / -3
    Le faible impact de ses recrues n’est pas étranger à la probable relégation de l’USAP en Pro D2 en fin de saison.
    Les entraîneurs répètent souvent que les bases d’une saison réussie se posent l’été précédent. La préparation et le recrutement doivent être les clefs de voûte des mois de compétition à venir. La genèse de l’échec de l’USAP version 2018-2019 - quasi-condamnée à la Pro D2 la quinzième journée de Top 14 à peine écoulée - se situe donc sans doute lors de la dernière intersaison. L’équation n’était pas simple pour la cellule de recrutement catalane.


    Dans la foulée d’une remontée en Top 14 aussi attendue qu’euphorisante, elle était chargée de renforcer à bas coût un effectif essentiellement composé de joueurs inexpérimentés qui ne connaissaient pas, ou mal, l’élite. Un peu plus de huit mois plus tard, l’échec est cuisant. « On arrive avec des frondes et des canifs », avançait le directeur sportif Christian Lanta dès le mois de juin. Prémonitoire.

    La campagne de recrutement n’a pas permis de gommer les faiblesses identifiées de l’effectif sang et or. Une des priorités du mercato était l’arrivée d’un demi d’ouverture d’envergure. Le pari Paddy Jackson a tourné au fiasco. L’international irlandais (27 ans, 26 sélections), éloigné des terrains plusieurs mois suite à une affaire de viol pour laquelle il a été acquitté, n’a jamais trouvé le bon rythme, que ce soit dans le jeu ou les tirs au but (68,1 %). À force de décevoir, il s’est même attiré les foudres d’Aimé-Giral, pourtant d’une rare mansuétude avec les Usapistes cette saison.


    Autre « star » annoncée du mercato : le trois-quarts centre Afusipa Taumoepeau (29 ans). Débarqué l’été dernier auréolé d’un titre de champion de France décroché avec le CO, l’Australien a été titularisé à douze reprises en Top 14 sans jamais convaincre. Souvent transparent dans le jeu, Taumoepeau pèse peu et souffre de la comparaison avec Lifeimi Mafi, patron des lignes arrières jusqu’à sa retraite l’été dernier.

    Deux recrues parmi les 19 joueurs les plus utilisés
    En clair, ces deux-là ne brillent pas. Mais au moins, ils jouent. Jackson et Taumoepeau sont même les deux Perpignanais le plus souvent alignés en championnat cette saison (976 minutes pour l’Irlandais, 865 pour l’Australien). L’ailier Eroni Sau, troisième recrue la plus utilisée, possède le… vingtième temps de jeu de l’effectif (429 mn). Le chiffre est éloquent.

    Très peu utilisés, les nouveaux venus n’ont qu’une influence marginale à l’USAP cette saison entre les blessés longue durée actuels (Mjekevu) ou passés (Tutaia, Mélé, Sione) et les déceptions (Charlet, Leiataua, van Heerden, Sau). Seul le jeune trois-quarts aile néo-zélandais Lotima Faingaanuku (21 ans), débarqué au mois de novembre, fait, pour l’heure, office de bonne pioche. Destiné à un rôle de quatrième talonneur, Cyril Deligny fait, comme prévu, le nombre.

    Le constat est sans appel. L’USAP ne s’est pas renforcée efficacement l’été dernier, si ce n’est en nombre. Il n’est pas interdit de penser que l’équipe censée débuter la saison dernière, avec le talonneur Brice Mach, le troisième ligne aile Sione Tau ou l’ouvreur Jacques-Louis Potgieter, était supérieure à l’effectif actuel. L’USAP a des circonstances atténuantes.

    Pas épargnée par les coups durs (maladie de Potgieter, suspension de Tau, blessure de Mach…), elle n’a, en outre, su qu’après avoir gagné la finale de Pro D2, début mai, qu’elle évoluerait en Top 14 cette saison. Grenoble, l’autre promu, en a été assuré une semaine plus tard, mais possède une surface financière plus large que la formation catalane (18 millions d’euros de budget contre 16) qui lui a offert une marge de manœuvre supérieure. Agen, moins fortuné (13,8 millions), a pour lui l’expérience de l’élite et de ses exigences. L’USAP aurait-elle pu se renforcer plus efficacement malgré ça ? Le manque de moyens financiers - qui l’a peut-être privée du joker médical longtemps annoncé au poste de pilier droit - est un obstacle difficilement contournable dans un Top 14 hyper concurrentiel.

    Les décideurs catalans ont fait des choix tardifs, parfois par défaut, et en paient le prix fort aujourd’hui. Les mauvaises langues diront que, cette fois, l’USAP aura largement le temps de préparer la saison prochaine, très probablement en Pro D2.


    Lire la suite ...
     
    • Merci pour l'info Merci pour l'info x 1
    • List
    Dernière édition par un modérateur: 28 Janvier 2019
  2. elchico66

    elchico66 USAPiste impliqué

    Messages:
    1 261
    Notations:
    +468 / 14 / -2
    Tout est vrai. Comme quoi on est pas si débile que ça dans la analyse ahah
     
  3. le capcinois

    le capcinois Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 447
    Notations:
    +1 075 / 39 / -10
    Mais qui qu'a fait çà
     
  4. clash

    clash Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 050
    Notations:
    +1 721 / 45 / -16
    Ah la cellule de recrutement.......elle avait du pif......elle avait !

    Pourtant avec les millions qu’à mit Francois Pignon Rivière....!
     
    • J'aime J'aime x 1
    • C'est drôle C'est drôle x 1
    • List
  5. jfm66

    jfm66 Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    5 172
    Notations:
    +1 333 / 5 / -0
    La problématique est bien décrite par l'indép, même si elle "n'attaque pas" la racine même du probléme à savoir l'incapacité du club et de son Président à augmenter le budget "masse salariale" elle éclaire surtout sur l'échec quasi complet d'un recrutement.

    Le staff fait avec les moyens que lui donne la direction du club, et vous seriez surpris des noms de joueurs proposés au club (même après une remontée tardive suite au nouveau mode d'accession) pour rejoindre le club. Mais l'enveloppe budgétaire étant très mince le club n'a pu recruter les 2 voir 3 joueurs nécessaires.

    Pour être plus concret, la masse salariale en ProD2 était environ de 3.6 millions (sur un budget annoncé de 10 millions cela faisait déjà l'un des ratios (budget-masse salariale) inférieur à certains clubs de la même division).
    Aujourd’hui le budget est annoncé entre 15 et 16 millions pour une masse salariale de 5.1 millions (soit une augmentation de 1.5 millions par rapport à la saison dernière qui prend en compte les augmentations de salaires suite à la montée des joueurs déjà présent).
    Pourtant le budget augmentant de 5 voir 6 millions comment est-il possible de consacrer seulement 30% de cette augmentation sur le poste "masse salariale" qui doit être prioritaire quand il y a comme objectif le maintien en Top14. La Rochelle, Lyon, ou Pau avaient consacrés la majeure partie de l'augmentation du budget dans le poste de dépense "masse salariale" pour se maintenir.

    Alors deux possibilités, soit le Président-Actionnaire majoritaire souhaite consacrer 70% de l'augmentation du budget (comprenant l’augmentation des droits tv, abonnements, partenaires, etc...) pour investir dans la construction du centre d'entrainement et de la modernisation du stade. Pourtant il a dit à plusieurs reprises que le club et lui directement ne financerait pas cela mais plutôt les collectivités car c'est un projet de territoire.
    Deuxième solution, il souhaite réduire considérablement le risque financier personnel et cela reviendrait à avoir un fonctionnement comme nous l'avons connu avant qu'il rachète le club.

    Sans rentrer dans le "Riviére bashing" je pense très honnêtement que le nœud du probléme est le Président lui même qui par sa communication, son manque de prise de décision clair, et son incapacité à inscrire un projet viable pour l'avenir du club avec une trame financière concrète conduit le club vers l'échec. Du moins je constate cela depuis sa prise de pouvoir ou sur le plan financier, sportif et des structures aucun avancement voir même une certaine régression pour le côté sportif.
     
    • J'aime J'aime x 5
    • Merci pour l'info Merci pour l'info x 3
    • Je surkiffe Je surkiffe x 1
    • List
  6. koenig

    koenig Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    5 634
    Notations:
    +2 335 / 61 / -7
    Il comprend rien ce journaliste, d'après certains sur ce forum Taumoepeau est très bon.

    Bref rien sur les options de jeu.
     
  7. Ramball84

    Ramball84 USAPiste impliqué

    Messages:
    1 092
    Notations:
    +784 / 30 / -1
    Tout est dit !
     
    • Je surkiffe Je surkiffe x 1
    • List
  8. elrik

    elrik USAPiste bavard

    Messages:
    86
    Notations:
    +34 / 0 / -0
    L'augmentation du budget n'a t-elle pas tout simplement servi à éponger d'anciennes ardoises? redressement URSSAF, affaire Delpoux etc...? je n'en sais rien je pose une question...:comprendpas:
    En tout cas le ratio budget total/masse salariale m'interroge.....