Cookie Consent by Privacy Policies website

Top 14 - L'USAP maintient l'espoir - Lindependant.fr

Discussion dans 'Forum Top14' créé par Articles de presse, 30 Avril 2022.


Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 
  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Articles de presse

    Articles de presse Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 983
    Notations:
    +356 / 8 / -6
    À la limite de décrocher un point de bonus offensif, l'USAP (13e, 39 points) s'est imposée face à Brive (27-10) dans un match capital sur le chemin du maintien direct en Top 14. Les Catalans se sont donné le droit d'y...

    Lire la suite ...
     
  2. cazac

    cazac USAPiste impliqué

    Messages:
    1 659
    Notations:
    +2 578 / 8 / -4
    Top 14 - L'USAP maintient l'espoir
    ABONNÉS
    • [​IMG]
      Tristan Tedder, en forme face à Brive, peut lever les bras au ciel après cette victoire qui pourrait compter d'ici quelques semaines. Nicolas Parent
    Rugby à XV, USAP, Top 14
    Publié le 30/04/2022 à 22:56
    À la limite de décrocher un point de bonus offensif, l'USAP (13e, 39 points) s'est imposée face à Brive (27-10) dans un match capital sur le chemin du maintien direct en Top 14. Les Catalans se sont donné le droit d'y croire un peu plus en revenant à trois points de leur concurrent direct (12e, 42 points) au classement.

    Le barrage du maintien échappera-t-il à l'USAP ? L'histoire ne le dit pas encore. Mais le chapitre écrit face à Brive ce samedi apportera un suspense des plus haletants d'ici la fin de la phase régulière de Top 14. En effet, en s'octroyant une victoire face aux Corréziens (27-10) dans un Aimé-Giral à guichets fermés pour la première fois de la saison, l'USAP (13e, 39 points) s'est accordée le droit de rêver un peu plus fort à la 12e place occupée pour l'heure par les Coujous. Désormais les sang et or talonnent ces derniers de trois minces longueurs d'avance (42 points). À deux journées de la fin de la saison régulière, la relégation en Pro D2 n'est à l'ordre du jour ni pour l'USAP, ni pour Brive. Contrairement au Biarritz Olympique qui s'y est définitivement englué après sa défaite face à Castres (défaite 13-48).

    Le doublé de Piula Fa'asalele
    L'USAP a donc mis fin à une série de trois défaites consécutives (Pau, Montpellier, La Rochelle) et a eu le luxe de sortir frustrée de sa partie contre Brive tant le bonus offensif lui a tendu les bras pendant 25 minutes. Pourtant, d'entrée de jeu, l'équipe briviste, boostée par près de 500 supporters ayant fait le déplacement, a donné le ton en ouvrant le score à sa première prise de balle grâce à une parade de ses trois-quarts et l'essai de Setariki Tuicuvu (0-7, 4e). La réaction catalane ne s'est pas fait attendre. Si les rideaux défensifs des Catalans ont été malmenés, leur première incursion dans les cinq mètres adverses restée vaine, leurs scories pénalisées et leur touche balbutiée, la lueur est venue de Seilala Lam. Le talonneur, sur une percée réalisée de tout son élan, a été à l'origine du premier essai catalan planté avec hargne par le capitaine Mathieu Acebes (7-7, 14e). De là, la défense catalane a serré la vis. À l'image d'un puissant Genesis Mamea Lemalu et d'un Tristan Labouteley, redoutable gratteur, qui a fait gagner des balles. Le tableau d'affichage a continué d'être le témoin d'une égalité parfaite (10-10, 27e) grâce à la botte de Stuart Olding et Melvyn Jaminet, avant que le malicieux Piula Fa'asalele ne s'étire de tout son long en terre promise (17-10, 30e) pour prendre l'avantage à la mi-temps. D'autant que le buteur des Coujous, Stuart Olding, a loupé deux pénalités pour donner du souffle aux siens.

    Alors, dès le retour des vestiaires, les Catalans ne se sont pas fait prier pour commencer à breaker. Et Piula Fa'asalele encore (24-10, 47e), est venu conclure, d'un essai, l'énorme prise de balle catalane d'un 50/22 trouvé par Melvyn Jaminet intraitable face aux perches (5/5). Mais nul ne savait qu'à la 51e, le score final (27-10) était scellé. L'USAP n'ayant pas profité de sa supériorité numérique après le carton jaune contre Setareki Bituniyata pour un placage à retardement sur Melvyn Jaminet (55e). C'est alors que s'est dessiné un match haché, avec des munitions perdues en touche par l'USAP. Brive a cru au soubresaut avec un essai de So'otala Fa'aso'o (66e), finalement refusé par l'arbitre Romain Poite jugeant qu'il n'avait pas été aplati et sauvé in extremis par les avants usapistes dont notamment Lucas Bachelier, qui plus tard, piquera une touche aux Corréziens. Cette opiniâtreté catalane ne basculera pas en sa faveur dans les décisions arbitrales et donc près de la terre promise. De quoi donner une drôle d'impression au coup de sifflet final. Celle de l'amertume de ne pas avoir décroché le point de bonus offensif qui aurait pu changer le cours de la fin de saison sur les calculatrices. Certes, l'USAP maintient la pression sur les Brivistes, mais la bande de Saïd Hirèche reste toujours devant par rapport aux deux confrontations de la saison (victoire de Brive 36-15 au match aller). Dans le même temps, l'USAP maintient aussi l'espoir de s'éviter un barrage. "Nous sommes toujours en vie", ont martelé le staff et les joueurs à la fin de la partie. Rien n'est fait, rien n'est dit. C'est vrai. Reste à l'USAP d'avoir plus d'un tour dans son sac, avant le déplacement à Castres (week-end du 21/22 mai) et la réception de Bordeaux-Bègles (week-end du 4/5 juin), pour gagner sa survie.

    Laura Causanillas
     
    • Merci pour l'info Merci pour l'info x 3
    • J'aime J'aime x 2
    • List