Sébastien Chalureau devant la justice

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par gaspacho31, 14 Février 2020.


Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 
  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. gaspacho31

    gaspacho31 Passe son temps sur le forum MEMBRE PREMIUM

    Messages:
    4 336
    Une soirée qui s’allonge, des verres qui succèdent à d’autres verres et au petit matin, sur les allées Jean-Jaurés à Toulouse, la rencontre entre rugbymen a viré à l’aigre le vendredi 1er février. Des échanges pas très doux et des poings qui volent. Forcément, quand derrière les poings se trouvent 120 kg de muscles, ça fait mal. "Des histoires comme celle-là, voilà encore 10 ans, cela ne se réglait pas devant la police", souffle, déçu, un ancien de l’ovale. L’opinion n’est pas loin d’être partagée par certains membres des services d’enquête. Mais l’affaire a été prise très au sérieux par le parquet de Toulouse parce que la principale victime, Yannick Larguet, a très vite dénoncé une agression à caractère raciste de la part de Bastien Chalureau, 2e ligne du Stade Toulousain. Il a reconnu les violences mais s’est défendu d’avoir été motivé par une considération de race.

    La nuit au commissariat…
    Cette version, le joueur l’a maintenue tout au long de la journée de mercredi où il a été placé en garde à vue par les enquêteurs de la sûreté départementale, au commissariat central. Son audition, aux côtés de son avocat Me Antoine Tugas a duré toute la matinée et une confrontation a été organisée avec Yannick Larguet, ancien rugbyman professionnel, dans la foulée. Victime d’un traumatisme facial important, Yannick Larguet a, comme lors de son audition, confirmé avoir entendu des insultes racistes. Cette version est partagée par la deuxième victime, qui est aussi un ancien rugbyman. En revanche, les deux personnes qui accompagnaient Bastien Chalureau ont répété devant les enquêteurs qu’ils n’avaient pas entendu ces insultes racistes.

    Après avoir passé la nuit dans les geôles du commissariat central, Bastien Chalureau a été présenté ce jeudi matin au procureur. "Des poursuites pénales des chefs de violence sans ITT et de violence ayant entraîné une ITT n’excédant pas 8 jours ont été retenues à l’encontre de la personne mise en cause, nous a précisé ce jeudi soir le procureur Dominique Alzeari. Ces deux délits sont aggravés car commis en raison de la race." Bastien Chalureau a quitté le palais de justice avec une convocation devant le tribunal correctionnel pour le mois d’octobre. "Nous attendons de nous retrouver devant nos juges pour nous expliquer", prévient l’avocat du joueur, Me Tugas.

    Et lundi le joueur, qui vit une saison sportive compliquée avec son club formateur, a rendez-vous pour s’expliquer avec le président Didier Lacroix. Le club l’avait mis à pied "à titre provisoire" début février.
     
  2. Fpgt66

    Fpgt66 USAPiste impliqué

    Messages:
    903
    Bastien plutôt ! ;)
     
    gaspacho31 apprécie ceci.
  3. Christophe

    Christophe Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 382
    Les coups de poings ?
    C'est Bastien ?

    Moi j'ai entendu : "C'est le Corvec !" lol
     
  4. koenig

    koenig Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    7 054
    Localité:
    .
    "Ces deux délits sont aggravés car commis en raison de la race."

    On a donc un procureur raciste qui juge des insultes racistes ? :D
     
  5. santgaldric

    santgaldric USAPiste impliqué

    Messages:
    1 311
    Une histoire d'ivrogne, même pas un fait-divers, 2 bouffes et puis s'en vont.
    Si Chalureau bossait à l'entraînement, il ne ferait pas le kéké à se torcher et chercher la bagarre. Mais kel con.
    Pas bien grave tout ça.
     
  6. Cata'tonique

    Cata'tonique Titan du forum

    Messages:
    15 062
  7. latulipe13

    latulipe13 Titan du forum

    Messages:
    18 969
  8. santgaldric

    santgaldric USAPiste impliqué

    Messages:
    1 311
    Armitage : Condamné 6 mois de prison avec sursis en 09-2019 pour atteinte sexuelle
    Atonio : Condamné à 6 mois de prison avec sursis en 2018 pour bagarre. La victime : double fracture de la mâchoire
    Sans parler des supposés pointeurs en attente de jugement, qui jouent à Carca et Oyo
    Et Kolbe ?

    Certes ce n'est pas glorieux et il mérite d'être viré, comme les quelques cas que je cite plus haut.
    Mais au fait, moralité éthique à géométrie variable, selon que tu sois international ou bon joueur de club ?
     
    Blutch apprécie ceci.