Rugby - Top 14 : un chantier pour faire d'Aimé-Giral un stade moderne - Lindependant.fr

Discussion dans 'Forum Top14' créé par USAP, 9 Novembre 2022.


Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 
  1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
  2. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. USAP

    USAP Visiteur

    Notations:
    +0 / 0 / -0
    François Rivière a annoncé mardi que des travaux auront bientôt lieu, sous la maîtrise d'ouvrage de la Ville, dans le stade de l'USAP. L'objectif est de créer 500 places "d'hospitalité" supplémentaires.

    Lire la suite ...
     
  2. Serralongue

    Serralongue USAPiste bavard

    Messages:
    393
    Notations:
    +531 / 9 / -0
    @cazac ,peux tu nous poster l'article stp?
     
  3. cazac

    cazac USAPiste impliqué

    Messages:
    1 850
    Notations:
    +3 144 / 11 / -4
    • USAP : un chantier pour faire d'Aimé-Giral un stade moderne
      ABONNÉS
      • [​IMG]
        Le chantier du stade doit permettre de dégager des fonds pour renforcer l'équipe sportive. Independant Illustration - GOT OLIVIER
      Top 14, USAP, Rugby à XV, Perpignan
      Publié le 09/11/2022 à 18:39 , mis à jour à 18:42

      François Rivière a annoncé mardi 8 novembre que des travaux auront bientôt lieu, sous la maîtrise d'ouvrage de la Ville, dans le stade de l'USAP. L'objectif est de créer 500 places "d'hospitalité" supplémentaires.

      C'était le 18 avril 2019. Ce jour-là, François Rivière, le président de l'USAP dévoilait son plan USAP2023. Un vaste projet, flirtant avec les 40 M€, dont 20 à 25 M€ dédiés à des travaux pour le stade Aimé-Giral. À l’époque, ce plan, qui prévoyait la prise de l'enceinte en gestion, via un bail emphytéotique administratif et l'engagement de travaux destinés à l’agrandissement de la tribune Chevallier avec commerces, restaurations, boutiques, espace gaming, parking…

      A lire aussi : Rugby à XV - Top 14 : François Rivière, le président de l'USAP, règle ses comptes

      Quatre ans plus tard, à part quelques "menus" travaux, effectué par la municipalité (vestiaire, éclairage, écrans géants et arrosage), propriétaire des lieux, la mue d'Aimé-Giral n'a pas encore eu lieu. Loin de là. Entre les élections, le changement de municipalité et le temps de se saisir des dossiers, mais surtout du Covid, le dossier est resté au point mort.

      Faire un stade moderne
      Sauf qu'en parallèle, toute l'économie du rugby français a, elle, continué d'avancer. Des clubs classés comme les concurrents de l'USAP, comme Pau ou Bayonne, en Top 14, ou Agen, en Pro D2, ont démarré tous les travaux nécessaires pour faire de leurs équipements, des stades modernes, où la jauge totale de spectateurs, n'est pas aussi importante que le nombre d'hospitalités. Ces espaces, loges, places VIP et autres lieux de réception sont valorisables auprès des sponsors et autres partenaires du club. Et plus il y en a, plus le chiffre d'affaires des partenariats peut grimper et venir ainsi alimenter le budget sportif.

      C'est donc pour cela qu'il y a désormais urgence pour l'USAP. Le chantier d'Aimé-Giral est nécessaire pour permettre au club Perpignanais de reprendre la marche en avant de son développement. "L'évolution d'Aimé-Giral est un enjeu pour améliorer les conditions d'accueil du public et des partenaires, assure Bruno Rolland, le directeur général du club. C'est un outil pour développer l'économie réelle. La modernisation nécessite mettre autour de la table les collectivités et la Ville, propriétaire, et proposer un projet cohérent pour Perpignan et son territoire et que ça coïncide avec nos intérêts. L'objectif est de lancer la modernisation d'ici à deux ans maximum."

      Créer 500 places d'hospitalité supplémentaire
      Le projet de 2022 n'est plus celui de 2019. Le montage financier non plus, même si Louis Aliot, le maire de Perpignan, confirme qu'il verrait d'un bon œil la participation de la SASP dans le financement du projet, c'est bien sur les collectivités, Ville, Département et Région, que devrait reposer la charge principale. Alors dans le contenu concret des travaux, qui doit encore être affiné, le club vise à améliorer les espaces VIP, à créer de nouvelles loges, faire évoluer les parkings, et les points destinés au grand public (buvettes, boutiques…).



      "On envisage la fermeture du bas de la tribune Goutta, détaille François Rivière, qui assure que le projet est prêt. On souhaite faire une ouverture sur le mur de soutien pour faire des salons de réception et buvette. Il faut faire un panoramique étendu au-dessus de Desclaux. Et en haut de Vaquer, créer des loges supplémentaires."

      L'objectif chiffré est de monter à 2000 places d'hospitalité, contre environ 1500 actuellement. Celle-ci étant commercialisée en moyenne entre 3000 et 4000 € à l'année, cela devrait permettre de faire rentrer 2 M€ supplémentaires dans les caisses de l'USAP, que le club souhaite ensuite réinvestir dans la masse salariale de l'équipe première. Et pérenniser ainsi le développement sportif du club.

      Guilhem Richaud
     
    • Merci pour l'info Merci pour l'info x 3
    • List
  4. Savoyard66

    Savoyard66 USAPiste impliqué

    Messages:
    1 836
    Notations:
    +1 337 / 25 / -10
    Oh punaise « lancer la modernisation d’ici 2 ans » et beh! C’est pas demain la veille
    Le projet est de faire payer la ville le département et la Région, on stagne, toujours les mêmes rengaines
    À quoi il sert Rivière ?
     
    • C'est drôle C'est drôle x 1
    • List
  5. marco3866

    marco3866 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 192
    Notations:
    +1 470 / 55 / -7
    A rien
     
    • C'est drôle C'est drôle x 1
    • List
  6. Kyb

    Kyb USAPiste bavard

    Messages:
    185
    Localité:
    SudCat'
    Notations:
    +124 / 2 / -1
    Bon, j'ai quand même une question. En quoi et sur quoi y aurait-il modernisation ? LA création d'une "hospitalité" pour 500 places supplémentaires correspond à quoi : élargir l'espace présidentiel et commercial de la tribune Desclaux ? ou créer de nouvelles loges et si oui, où ? J'ai un petit peu de mal à suivre sur le plan physique. Autant la recréation des pesages me paraissait une chose intéressante socialement, physiquement et financièrement, autant les hospitalités, je ne vois que le financier alors que FR peine à trouver des investisseurs solides hormis la litanie d'entreprises jointes en "partenaires" (qui s'investissent et investissent comment ?).
    Je suis tout à l'écoute de vos compréhensions et de vos interprétations. :rolleyes:
     
  7. La Massane

    La Massane USAPiste impliqué

    Messages:
    1 602
    Notations:
    +2 089 / 70 / -10
    Nouvelles loges en Desclaux et en tribune Vaquer apparemment !
     
    • Merci pour l'info Merci pour l'info x 1
    • List
  8. koenig

    koenig Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    9 808
    Localité:
    .
    Notations:
    +5 442 / 129 / -17
    Les gens veulent pas forcément d'un stade moderne, ils veulent une équipe qui ne perd pas ses meilleurs éléments chaque fin de saison.

    Et je ne crois pas que ces investissements dans les infras "stade" seront très rentables si on joue le bas de top14 voire la proD2, tel que notre budget actuel nous y prédestine.
     
    • J'aime J'aime x 2
    • Je surkiffe Je surkiffe x 1
    • List