Rugby à XV - USAP : Tedder-McIntyre, les maîtres du jeu catalan - Lindependant.fr

Discussion dans 'Forum Top14' créé par USAP, 24 Novembre 2022, à 13:55.


Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 
  1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
  2. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. USAP

    USAP Visiteur

    Notations:
    +0 / 0 / -0
    Depuis quelques matches, les entraîneurs catalans n'hésitent pas à aligner leurs deux ouvreurs en même temps sur le terrain. Une option qui devrait de nouveau être utilisée samedi, pour la réception de Bordeaux à Aimé...

    Lire la suite ...
     
  2. cazac

    cazac USAPiste impliqué

    Messages:
    1 850
    Notations:
    +3 144 / 11 / -4
    Rugby à XV - USAP : Tedder-McIntyre, les maîtres du jeu catalan
    ABONNÉS
    • [​IMG]
      Comme contre Lyon, Jake McIntyre devrait être titulaire à l'ouverture pour la réception de Bordeaux. L'Indépendant - Nicolas Parent
    Top 14, USAP, Rugby à XV, Perpignan
    Publié le 24/11/2022 à 14:49 , mis à jour à 14:53

    Depuis quelques matches, les entraîneurs catalans n'hésitent pas à aligner leurs deux ouvreurs en même temps sur le terrain. Une option qui devrait de nouveau être utilisée samedi 26 novembre, pour la réception de Bordeaux à Aimé-Giral (15 h).

    L'option avait bien fonctionné contre Lyon et contre Bayonne. Elle a notamment coïncidé avec le regain de forme de l'USAP et la reprise en main du jeu, secteur qui avait été jusque-là un peu défaillant depuis le début de l'année. Pour la troisième fois depuis le lancement de la saison, l'USAP devrait jouer, pour la réception de Bordeaux samedi (15 h) à Aimé-Giral, avec deux meneurs de jeu sur le terrain. Jake McIntyre à l'ouverture et Tristan Tedder à l'arrière.



    Une option autant dictée par les absences de Lucas Dubois et Boris Goutard, blessés, et par un Ali Crossdale, la recrue anglaise, encore un peu juste pour débuter, que par la volonté de voir Perpignan proposer le plus de jeu possible. "Ce sera le cas ce week-end, confirme David Marty, l'entraîneur en chef catalan. Mais il ne faut pas oublier que ça n’a pas été le cas au Racing et ça ne nous a pas empêchés de bien jouer aussi. C'est une option de jeu à notre disposition. Là, on n'a pas Dubois et Goutard qui sont blessés, et Ali n'est pas encore complètement prêt et intégré. Sur un poste comme ça, il n’y a pas 50 possibilités."

    C'est donc bien Tristan Tedder qui va démarrer à l'arrière. Et même si ne cache pas sa préférence pour l'ouverture, il se prêtera parfaitement au jeu. Sur un nuage depuis le début de saison, Tedder, indiscutablement le meilleur catalan du premier bloc, apprécie également ce positionnement, qui lui donne davantage de poids ballon en main. Techniquement le buteur catalan est capable de relancer et de créer le danger dans la défense arrière, mais aussi de donner de l'air au pied si besoin. Et son intelligence de jeu le pousse aussi régulièrement à permuter avec l'ouvreur australien.


    Multiplier les options de jeu
    Une situation qui n'est pas pour déplaire à un McIntyre ravi de pouvoir enchaîner les matches. En manque de repères en début de saison, il a mis du temps à trouver la confiance. Mais alors que le naufrage au Stade Français aurait pu définitivement l'enterrer, il a su s'accrocher, s'intégrer encore plus au groupe, grâce notamment à sa progression en Français. Résultat : il est de plus en plus à l'aise sur le terrain et les connexions se font de mieux en mieux avec ses partenaires. "On a progressé au fil des matches, confirme-t-il. On joue de mieux en mieux ensemble. Avec Tristan, on a une très bonne connexion. Dans le match, on peut tout faire. Il peut jouer 10, moi arrière. On peut changer en cours de rencontre. À deux, on peut jouer au pied ou envoyer du jeu sur toute la largeur du terrain. Avec Tristan et moi dans l'équipe, on est très dangereux en attaque".



    Une belle entente qu'il faudra confirmer samedi, lors de la réception de Bordeaux, une équipe solide devant, mais qui a pour habitude de renvoyer les ballons. Si les Girondins restent sur le plan de jeu qu'ils développent depuis le début de la saison, McIntyre et Tedder auront des ballons. À eux maintenant de les magnifier...

    Guilhem Richaud
     
    • Merci pour l'info Merci pour l'info x 3
    • J'aime J'aime x 1
    • List