Rugby à XV - Top 14 : l'USAP cède sous les vagues rochelaises - Lindependant.fr

Discussion dans 'Forum Top14' créé par USAP, 17 Septembre 2022.


Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 
  1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
  2. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. USAP

    USAP Visiteur

    Notations:
    +0 / 0 / -0
    Les Catalans ont lourdement chuté, samedi après-midi, à La Rochelle, lors de la troisième journée de Top 14 (43-8). Mais avec une équipe fortement remaniée et rajeunie, il faut quand même retenir l'état d'esprit, qui...

    Lire la suite ...
     
  2. cazac

    cazac USAPiste impliqué

    Messages:
    1 796
    Notations:
    +2 972 / 11 / -4
    Rugby à XV - Top 14 : l'USAP cède sous les vagues rochelaises
    ABONNÉS
    • [​IMG]
      Même s'ils ont été largement battus, les Catalans ont répondu présents dans le combat. MAXPPP - XAVIER LEOTY
    Sport, USAP, Top 14, Rugby à XV
    Publié le 17/09/2022 à 20:23 , mis à jour à 20:25

    Les Catalans ont lourdement chuté, samedi après-midi, à La Rochelle, lors de la troisième journée de Top 14 (43-8). Mais avec une équipe fortement remaniée et rajeunie, il faut quand même retenir l'état d'esprit, qui a été impeccable.

    Une ambiance de folie, un stade plein pour la 69e fois de suite. Une équipe championne d’Europe et qui a fait un sans-faute depuis le début de la saison… Il y avait forcément de quoi trembler pour une équipe de Perpignan largement rajeunie et remaniée, samedi en fin d’après-midi lors de la 3e journée de Top 14, à La Rochelle… Et même si les maritimes ont fait le choix de faire un peu tourner, il était écrit qu’il faudrait un miracle pour exister…

    Très vite, il a été très clair qu’il n’y en aurait pas. Il n’a fallu que trois minutes pour le comprendre : une touche choisie par les Rochelais après une première faute catalane aux 40 m, un bon maul, et en bon capitaine, Alldritt qui va aplatir, Le Bail qui transforme, et ça fait 7-0. Le schéma a été maintes fois répété tout au long du match, par des Rochelais sûrs de leur jeu… Le tout avec un succès certain, puisque cette puissance leur a permis d’assurer le bonus à la pause et de marquer sept essais, en tout, sur la rencontre. La Rochelle était trop forte, et c’était impossible…

    Du bon à en retirer
    Les Catalans sont rentrés samedi soir dans les Pyrénées-Orientales avec 43 points dans la soute du car, mais avec aussi pas mal de choses à retenir. Car au-delà du score, qu’il ne faut pas oublier, évidemment, il y a quand même des choses positives à noter de ce déplacement en Charente-Maritime. Ce rendez-vous, devait permettre aux jeunes et aux nouveaux de se faire voir, mais surtout de montrer ce qu’il pouvait apporter, dans un groupe qui va batailler toute l’année pour sa survie en Top 14.

    Et collectivement, tous les joueurs ont répondu présents. Aucun d’entre eux n’a triché et dans l’engagement, il n’y a rien à leur reprocher. Emmenés par Sacha Lotrian, capitaine pour la première fois, les Perpignanais ont montré tout leur courage. Hormis dans les dix dernières minutes, où, épuisés, ils ont fini par prendre la marée (un carton jaune et trois essais), ils ont été présents sur tous les contacts et ont même été plus efficaces dans les rucks que des Rochelais, à l’abri, un peu suffisant en la matière.

    Derrière, Tilsley, Laborde et Goutard ont essayé de relancer, souvent en vain, mais toujours avec envie. McIntyre, lui, a manqué de distance au pied. Il reste encore énormément de boulot, mais Taniela Ramasibana, 21 ans, pourra se satisfaire d’avoir marqué le premier essai de sa carrière avec l’USAP, dans un début de deuxième période où, pendant 25 minutes, les Catalans ont mis la main sur le ballon et enfin su occuper le terrain rochelais.

    Du mieux en touche
    Les avants retiendront également la nette progression en touche. Défaillante lors des deux premiers matches de la saison, elle a cette fois été au niveau. Tadjer comme Montgaillard, qui se sont relayés pour lancer, ont été impeccables (une seule perte), et le jeune Ewan Bertheau, en charge des annonces, a tenu son rôle. La mêlée a aussi tenu le choc. Avec plus de simplicité, les Catalans ont vu qu’ils y arrivaient.

    Il faudra retenir la leçon très vite. Parce que maintenant, il y a déjà urgence. Trois matches, trois défaites. Heureusement que les adversaires directs annoncés pour le maintien (Bayonne, battu au Stade Français et Brive, qui a pris le bonus défensif à la maison contre Montpellier) ont perdu, mais Perpignan est toujours scotché tout en bas du classement et il va falloir rapidement prendre des points. Toulon et Castres arrivent, les deux prochains week-ends à Aimé-Giral, et il y a désormais l’obligation absolue de gagner.

    Guilhem Richaud
     
    • Merci pour l'info Merci pour l'info x 2
    • J'aime J'aime x 1
    • List