• Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››

Quels sont les postes et joueurs que vous ciblerez pour la saison prochaine ?

Carto

Dieu du forum
MEMBRE PREMIUM
Inscrit
25 Juillet 2012
Messages
33 203
Réactions
4 682
Ville
x

La Nouvelle-Zélande conserve sa règle d'inéligibilité pour les All Blacks à l'étranger​




Mark Robinson, le président de la Fédération néo-zélandaise. (A. Mounic/L'Équipe)


Mark Robinson, le président de la Fédération néo-zélandaise. (A. Mounic/L'Équipe)

La Fédération néo-zélandaise a réaffirmé sa politique d'inéligibilité des internationaux évoluant à l'étranger, alors que de nombreux All Blacks ont rejoint le Japon et la France après la Coupe du monde cet automne.​


ma liste

commenter

réagir
Comme ses prédécesseurs, le nouveau coach des All Blacks, Scott Robertson, ne pourra pas sélectionner de joueurs évoluant à l'étranger. La Fédération néo-zélandaise de rugby (NZR) a réaffirmé sa politique d'inéligibilité pour les internationaux qui ne jouent pas dans une des franchises du pays.
L'objectif de cette règle est notamment de protéger les compétitions nationales, et éviter un exode massif des joueurs néo-zélandais vers des Championnats plus lucratifs. Mais, plusieurs voix se sont élevées récemment pour dénoncer cette politique, notamment après le départ de nombreux All Blacks au Japon ou en France après la Coupe du monde cet automne.
Désormais au Japon, le capitaine de la Nouvelle-Zélande ces dernières saisons, Sam Cane, a ainsi expliqué qu'il était favorable à ce que les Blacks évoluant à l'étranger puissent être sélectionnés. Robertson avait également émis ce souhait lors de sa nomination au poste de sélectionneur en avril. Mais, mercredi, le patron du NZR, Mark Robinson, a déclaré que le sujet n'avait même pas été abordé lors du dernier conseil d'administration de l'année. « Nous sommes très clairs sur notre règlement et nous pensons qu'il a joué un rôle essentiel dans le succès des All Blacks pendant longtemps, a-t-il déclaré. Mais nous reconnaissons également que le monde change et que de temps en temps, ces discussions doivent avoir lieu. Pour l'instant, nous sommes vraiment satisfaits de la situation. »
Ce débat sur l'inéligibilité des joueurs évoluant à l'étranger a déjà animé d'autres sélections par le passé. Auparavant, l'Afrique du Sud limitait la sélection aux joueurs « étrangers » comptant au moins 30 capes. Mais les Springboks ont abandonné cette politique en 2018, puis sont devenus champions du monde en 2019 et en 2023 avec des internationaux passés par les Championnats japonais et français notamment.
 

Bonsangdebois

USAPiste convaincu
Inscrit
26 Janvier 2024
Messages
281
Réactions
428
Ville
Ailleurs
Ok étonnant je pensais que c était une condition obligatoire merci

Ca en est une, mais il n'a pas encore quitté le pays. Si rien ne change, il ne devrait pas être sélectionnable après le 4 nations.
C'était simplement pour faire écho à ce début de rumeur comme quoi une de nos recrues serait ou ne serait pas All black et qu'on devrait regarder le squad pour deviner qui ça peut être ou non. Alors que finalement, si c'est un black ou ex black, ce groupe là ne serait pas significatif pour savoir qui peut possiblement nous rejoindre. En théorie, ça peut etre un mec du groupe. En pratique, j'y crois pas une seconde!
 

mike patton

Passe sa vie sur le forum
Inscrit
27 Juillet 2012
Messages
6 202
Réactions
5 959
Barrett il a signé 6 mois au Leinster, juste histoire de prendre un maxi chèque
 

BolesDePicolat66

USAPiste impliqué
Inscrit
1 Novembre 2022
Messages
758
Réactions
626
Selon le jaune, Salakaia Loto ne serait pas enclin à vouloir aller aux Waratahs.
Peut être chez nous ?
C’est précisé aussi que les joueurs préfèrent jouer dans des clubs amateurs, ce qui me surprendrait pour ces joueurs qui sont internationaux…
 
Haut Bas