pots-de-vin et corruption

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par el xot, 22 Juillet 2020.


Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 
  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. el xot

    el xot Titan du forum

    Messages:
    11 118
    « Pots-de-vin » et « corruption », le rapport accablant sur l’élection de Bernard Laporte à World Rugby
    RUGBY - Le Pacific Rugby Players Welfare a publié un rapport faisant état de pots-de-vin et de corruption lors de l'élection de Bill Beaumont et Bernard Laporte à World Rugby.
    Publié le 22 Juil 20 à 17:24
    icon-1420166-4-854x582.jpg
    L’élection du duo Bill Beaumont-Bernard Laporte à la tête de World Rugby fait l’objet de soupçons de corruption. (©Icon Sport)

    Ce mercredi 22 juillet 2020, le Pacific Rugby Players Welfare (PRPW) a publié un rapport faisant état de pots-de-vin et de corruption lors de l’élection de Bill Beaumont et Bernard Laporte aux postes de président et vice-président de World Rugby, le 2 mai dernier.

    Lire aussi : Beaumont réélu à la présidence de World Rugby, Laporte devient vice-président


    Le Pacific Rugby Players Welfare (PPRPW) est une organisation de joueurs indépendante à but non lucratif dirigée par l’ancien international samoan Dan Leo (39 sélections), passé notamment par Bordeaux-Bègles et Perpignan.

    Une magouille pour s’assurer du vote des Fidji ?
    Ce rapport est intitulé « Veilomani« , ce qui signifie « s’aimer les uns les autres », en fidjien. Il révèle que « des négociations auraient eu lieu afin d’assurer le vote des Fidji au duo Beaumont-Laporte, alors que la logique suggérerait que cette voix aille à leur rival Agustin Pichot, le représentant des « petites nations » du rugby.

    En contrepartie, la Fédération française de rugby, présidée par Bernard Laporte, se serait engagée à accueillir, chaque année, un match contre les Fidji ainsi que des stages des Flying Fijians à Marcoussis, selon PPRPW.


    Lire aussi : Les Fidji ont choisi : Vern Cotter (Montpellier) nommé nouveau sélectionneur !

    « L’élection a été délibérément manipulée »
    L’enquête « Veilomani » soutient que cet accord constitue un acte de corruption et que l’élection elle-même peut donc avoir été « délibérément manipulée« . Le rapport précise que cette « magouille » discrédite le rugby et « sape fondamentalement l’intégrité de World Rugby », l’instance dirigeante du rugby mondial.


    Le Pacific Rugby Players Welfare recommande en priorité la nomination d’un responsable disciplinaire pour enquêter sur ces allégations, arguant qu’il serait dans « l’intérêt général du jeu de le faire ».

    « L’inaction et la complicité de World Rugby à l’élection de la FRU »
    Ce rapport de 57 pages condamne également « l’inaction et la complicité de World Rugby » dans la prise par l’État fidjien de la Fiji Rugby Union (FRU), la fédération fidjienne de rugby. Il allègue qu’il n’y a pas de processus libre et indépendant pour l’élection des officiels de cette FRU, en violation du règlement de World Rugby et en raison de l’ingérence de l’État.

    Le chef de la FRU, Francis Kean, n’est autre que le beau-frère du président fidjien. Selon le rapport, World Rugby a « tacitement, sinon explicitement, facilité la situation aux Fidji ».

    Lire aussi : « Le Sénégal, c’est le Fidji d’Afrique, sans le physique ! »

    « La gouvernance de World Rugby est manifestement déficiente ».
    Le rapport Veilomani porte aussi un coup vicieux contre ce qu’il appelle le « droit colonial », dans la manière dont le monde du rugby traite les pays et les joueurs du Pacifique (Samoa, Fidji, Tonga…). Il fustige « un programme injuste et inéquitable de matches internationaux » ainsi que « le processus disciplinaire et judiciaire du rugby mondial ».

    Il conclut enfin que « par rapport aux autres fédérations sportives internationales, la gouvernance de World Rugby est manifestement déficiente« . On attend désormais impatiemment la réaction du duo Beaumont-Laporte face à ces allégations accablantes.

    Lire aussi : Elections FFR. Florian Grill attaque Bernard Laporte après son refus d’un débat en direct

    Par : Simon Galinier|+Actu Rugby+Pro+Rugby+Sports


    Ailleurs sur le web
     
    Catamaran et Cata'tonique aiment ça.
  2. jeanmi66

    jeanmi66 USAPiste impliqué

    Messages:
    934
    Localité:
    perpignan
    Youpy et ça continu
     
  3. elchico66

    elchico66 USAPiste impliqué

    Messages:
    1 365
    Il finira en taule ce mec a force. Je lui souhaite pas mais ça me ferait sourire
     
  4. Ramball84

    Ramball84 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 022
    :comprendpas: Ça vous étonne ou vous surprend ?
     
  5. Ramball84

    Ramball84 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 022
    Le coté positif de la chose est que cela nous permet d'avoir des nouvelles de Dan LEO, passé à l'USAP de 2012 à 2014...
     
  6. jeanmi66

    jeanmi66 USAPiste impliqué

    Messages:
    934
    Localité:
    perpignan
    Aucun des 2
    Pour moi c'est une évidence.
    ça prouve bien ce qu'on disait depuis belle lurette
     
    latulipe13 et Ramball84 aiment ça.
  7. Cargol66

    Cargol66 USAPiste impliqué

    Messages:
    1 650
    Bernard Laporte est un homme politique qui utilise "simplement " les anciennes méthodes de politicien mais dans le monde du rugby où celles ci passent encore .
     
  8. Ramball84

    Ramball84 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 022
    D'aucuns diront : " Le vieux monde "...d'autres diront : " Plus que jamais d'actualités ! haha