Perpignan / François Rivière : « Cette saison, les pertes de l'USAP seront d’un million...

Discussion dans 'Forum Top14' créé par Articles de presse, 10 Juin 2019.


Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 
  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Articles de presse

    Articles de presse Titan du forum

    Messages:
    40 277
    Notations:
    +180 / 4 / -3
    Depuis 8 ans, l’action de la SASP USAP dévisse. Sans fin. En 2011, Paul Goze, alors président, ouvrait déjà le capital à 35 euros l’action !

    "C’est le pire placement de ma vie", souffle en souriant un actionnaire de l’USAP. "J’ai acheté l’action à une vingtaine d’euros, elle ne vaut plus rien".
    0,02 euro pour être plus précis. En 2001, lors de la création de la SASP, l'action cotait encore 16 euros. "De toute façon, c’est un investissement de cœur pas un placement spéculatif".

    La valeur de l’action est si minuscule qu’elle accouche d’une improbable bourde dans la convocation des actionnaires à l’assemblée générale de ce mardi soir. Il y est écrit noir sur blanc : "Augmentation de capital d’un maximum de 2 millions d’euros par création de 1 million d’actions de 0,02 € de valeur nominale pour porter le capital à 5 149 062 €". Un rapide calcul corrigé. C’est 100 millions d’actions qu’il faut créer pour atteindre 2 millions d’euros supplémentaires de capital.




    Mais pourquoi cette chute de l’action ?
    Elle est logique. A chaque augmentation de capital, celui-ci se dilue et les actions plongent inexorablement. Depuis six ans, chaque année l’USAP a utilisé ce mode opératoire pour boucler des budgets qu’elle ne savait pas tenir. En Pro D2, comme en Top 14. Est-ce dramatique ? Pas tant que François Rivière assume.

    Détenteur de 95 % des actions de la SASP, il est celui qui chaque fois souscrit à l’immense majorité de ces augmentations. "C’est mon rôle", répète-t-il. "Cette saison, les pertes du club seront d’un million d’euros. Il faut ajouter un autre million pour satisfaire aux 17 % de garantie de masse salariale que réclame la DNACG (gendarme financier du rugby français)". Une masse salariale musclée par les recrutements estampillés Top 14 de Fasalele ou Chouly.

    Et l’actionnaire majoritaire d’espérer l’arrivée de deux partenaires financiers solides. Un serpent de mer jusqu’à aujourd’hui. "C’est, depuis la promotion de Christian Lanta dans un rôle de président délégué, ma principale action : trouver des partenaires financiers solides pour soutenir nos projets de modernisation d’Aimé-Giral et de création d’un centre d’entraînement et de formation, projets essentiels à la pérennité économique du club", ajoute François Rivière.

    Je sais très bien qu’il me faudra faire un nouvel effort fin 2019 

    Deux projets budgétés autour des 40 millions d’euros et loin d’être ficelés financièrement. "Il faut un consensus de territoire derrière l’USAP", milite le président. "Je sais que les supporters suivent et je les en remercie une fois de plus. Mais, il faut que les collectivités publiques et le milieu économique, déjà très présent, nous suivent. Il faut tendre très vite à 20 millions d’euros de budget pour se stabiliser en Top 14".

    Et François Rivière de conclure, "Je sais très bien qu’il me faudra faire un nouvel effort financier avant la fin 2019". Comprenez, souscrire une nouvelle augmentation de capital.


    Lire la suite ...
     
    Dernière édition par un modérateur: 10 Juin 2019
  2. Ramball84

    Ramball84 USAPiste impliqué

    Messages:
    1 140
    Notations:
    +819 / 30 / -1
    Les saisons se suivent et se ressemblent budgétairement parlant
     
  3. el xot

    el xot Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    9 052
    Notations:
    +1 626 / 48 / -12
    et le sportif avec...
     
  4. Vadier

    Vadier Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 471
    Notations:
    +2 021 / 104 / -14
    Oui mais c'est logique,puisque budget et résultats sportifs vont désormais de pair et les glorieuses exceptions deviennent rarissimes et quoi qu'il en soit transitoires.Non le probléme c'est de laisser croire que nous pouvons encore constituer l'une de ces rarissimes exceptions,ça tu as raison ce n'est pas convenable.Nous avons laissé paser notre chance cette saison qui était à mon sens hyper importante pour l'avenir du club.Une fenétre s'était ouverte nous n'avons pas su en profiter et nous ne ne pouvons nous en prendre qu'à nous mémes,puisque nous connaissions les "règles".
     
  5. Océan

    Océan Titan du forum

    Messages:
    10 996
    Notations:
    +4 940 / 89 / -13
    On perd 1 million en top 14, alors qu'on en perdait 1.5 à 2 en pro D2.
    A la place de Rivière je tenterai de jouer la H-cup...
     
    • C'est drôle C'est drôle x 3
    • List
  6. Ramball84

    Ramball84 USAPiste impliqué

    Messages:
    1 140
    Notations:
    +819 / 30 / -1
    Les amis, cela commence à sentir le roussi...On espère...On milite...Nous n'avons clairement plus aucune certitudes...

    MIDI LIBRE 11 / 09 / 2019 Thierry Bouldoire

    " Ce mardi 11 juin à 18 h, les actionnaires de l’USAP sont convoqués pour une augmentation de capital de 2 millions d’euros. Objectif : boucler le budget 2018-2019 et espérer un élan pour le prochain.

    Cette augmentation de capital de 2 millions d’euros est une de plus. Chaque année depuis cinq ans, l'USAP est contrainte d'user de ce procédé pour boucler ses budgets et éviter les sanctions de la DNACG, le gendarme financier du rugby français.

    L'action Usap à... 0,02 €
    Cette fois encore, François Rivière assumera et mettra la main au portefeuille. Alors que l’action USAP ne vaut plus que… 0,02 euro. Elle cotait 35 euros en 2011. Le président milite pour "un consensus du territoire" derrière le club, quand débute lundi prochain une campagne d’abonnements annoncée comme "capitale". Mais sans baisse de tarifs malgré la relégation en Pro D2. "
     
  7. Dede32600

    Dede32600 USAPiste bavard

    Messages:
    148
    Notations:
    +137 / 3 / -0
    Que veut-il monsieur rivière ? Que cherche-t-il ? On se le demande...en sport onne gagne pas de l'argent, on fait ça avec le coeur, sinon on ne le fait pas.
    Certes il n'y a pas de repreneur aujourd'hui, mais avec le nombre de personnes au stade cette année malgré les résultats très insuffisants, avec les audiences télé que nous avons fait, avec une année prochaine qui s'annonce sportivement positive vu que l'effectif n'a quasiment pas changé et qu'il s'est même renforcé à mon avis.
    Je pense que l'usap a du potentiel pour intéresser quelqu'un, j'en suis persuadé...
    Donc monsieur rivière, ou vous restez et vous connaissez le tarif où vous partez, quelqu'un me remplacera, car L'usap existera toujours.