Nouvelle règle pour la mêlée

Discussion dans 'Forum Top14' créé par Catamaran, 17 Juillet 2019.


Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 
  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Catamaran

    Catamaran Membre Premium MEMBRE PREMIUM

    Messages:
    9 672
    Notations:
    +2 675 / 192 / -37
    Un nouvel amendement des règles de la mêlée (art. 19.10), destiné à préserver encore mieux l'intégrité physique des joueurs, va entrer en vigueur dès les prochains matches (Rugby Championship, Coupe du monde et Championnats domestiques), a annoncé la Fédération internationale en ce début de semaine. Le règlement de World Rugby interdit désormais aux joueurs de première ligne de poser le sommet de leur crâne sur l'épaule de leur adversaire avant que l'arbitre n'ordonne l'introduction.

    https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Une-nouvelle-regle-pour-la-melee/1040678
     
  2. webmaster

    webmaster Le méchant "chef" de ce forum Membre du personnel MEMBRE PREMIUM

    Messages:
    13 368
    Localité:
    Canohès
    Notations:
    +1 403 / 38 / -10
    Le rugby, ce sport de bourrounes (à la base) dont les règles tiennent en autant de tomes de l'encyclopédie universalis de 1990...
    C'est un truc de fou, si t'as pas un doctorat tu peux pas comprendre les règles...
     
    • C'est drôle C'est drôle x 2
    • J'aime J'aime x 1
    • Je surkiffe Je surkiffe x 1
    • List
  3. babau66

    babau66 USAPiste impliqué

    Messages:
    839
    Notations:
    +51 / 0 / -0
    faut au moins savoir lire, pourquoi un doctorat ? :cool:)
     
    • C'est drôle C'est drôle x 1
    • List
  4. Vadier

    Vadier Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 345
    Notations:
    +1 931 / 100 / -14
    C'est une évolution malheureusement ineluctable.Le principe de précaution appliqué jusqu'à l'extréme et pas seulement au rugby ou en sport.Partout et en toutes circonstances régne la dictature de la protection,de la peur.On constate que plus les sociétés deviennent sophistiquées et protectrices,plus l'empire de la peur régne en maitre.Nous ne supportons ni le risque,ni la souffrance,ni notre état d'humain perissable.Bref nous nous pensons" immortels".Le rugby,la boxe et tous les sports réputés à risque en mourront pourtant.L'équilibre est rompu
     
  5. Ricardo Sila

    Ricardo Sila USAPiste impliqué

    Messages:
    971
    Notations:
    +524 / 34 / -129
    C'est pour contrer une astuce trouvée par les joueurs. Il est très difficile pour les premières lignes de rester en flexion "à vide". Les appuis sont arrières tout en étant plié. L'acide lactique monte aux cuisses et ça chauffe très fort au niveau des muscles de la loge antérieure et à moindre mal de la postérieure. Extrêmement douloureux, et enchaîner par une poussée ensuite et les risques de blessures musculaires augmentent.

    Quand on entrait "au casque", c'était aussi (entre autres) pour ne pas subir cette souffrance au niveau des cuisses. Quand les commandements ont changés et que la phase "flexion" est devenue très longue, on a vu un nombre incalculable de premières lignes se relever avant liaison et demander à l'arbitre d'accélérer les commandements afin de ne pas se mettre dans le rouge au niveau des cuisses avant la poussée et ou la double poussée. Certains arbitres qui, vraisemblablement n'avaient jamais participé à une mêlée, abusaient de lenteur sur cette phase.

    Les temps se sont réduits, ce qui est très bien, il n'empêche que l'inconfort de la posture fait que les joueurs (on a tous vu ça) s’appuient sommet du crane contre sommet du crane. Certains irresponsables même, jouent d'intimidation dès ce contact et un jeu d'appui cervical s'engagent. Inacceptable, le risque de blessure très grave est à son apogée. Risques en pression, mais surtout risques sur la phase "entrez" lors du ripage et dépositionnement de l'axe cervical. Là en voulant les protéger, on a créé une autre situation à risque.

    Donc les joueurs se sont accommodés seuls et tacitement en engageant leur tête (oreille/oreille) sur l'épaule de l'adversaire. Là, le ripage n'est que du haut vers le bas et ensuite du bas vers le haut pour verrouiller la position et pour si possible faire souffrir l'autre.

    Tête contre tête les pressions s'ajoutaient. Tête contre épaule,elle est moindre mais les cervicales morflent quand même. Là, il va falloir surtout enchaîner rapidement les commandements.
     
    • J'aime J'aime x 5
    • C'est drôle C'est drôle x 1
    • List
    Dernière édition: 18 Juillet 2019
  6. Cata'tonique

    Cata'tonique Titan du forum

    Messages:
    13 705
    Notations:
    +4 357 / 65 / -8
    Pas sûr de bien comprendre. On va leur interdire une position d'attente tête contre épaule, et donc leur imposer de rester en flexion sans appui "en haut" ? Et ça, ça les protège ?
     
  7. Vadier

    Vadier Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 345
    Notations:
    +1 931 / 100 / -14
    Oui mais d'accord.Ce que tu décris que je ne conteste pas n'est que la conséquence d'une mauvaise interprétation d'arbitres eux mémes sous influence.Celle que je décris en grossissant le trait et qui touche aussi les joueurs qui ne vivent pas en dehors du monde qui les entoure.Je crains que nous soyons entrés dans un cycle infernal,pour le rugby,car les principaux acteurs n'en feront jamais assez pour assouvir la quéte de protection qui imprègne nos sociétés et qui émane souvent individuellement de gens qui n'ont absolument aucune espéce de connaissance de ce sport,de son passé ,de son évolution,de ses règles explicites comme implicites.
     
  8. Ricardo Sila

    Ricardo Sila USAPiste impliqué

    Messages:
    971
    Notations:
    +524 / 34 / -129
    Oui. Mais j'ai (tenter) modifier mon message en réponse @Vadier qui, je l'avoue, était équivoque et pas très clair. Je vous présente mes confuses.
     
    Dernière édition: 18 Juillet 2019