Le témoignage poignant de Sébastien Descons sur son après-carrière

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par koenig, 4 Décembre 2019.


Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 
  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. koenig

    koenig Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    6 396
    Localité:
    .
    Notations:
    +2 879 / 74 / -10
    L'oiseau rare parle sur son FB, en réagissant à la news sur Emilie Andeol (championne olympique de judo):

    https://www.facebook.com/sebastien.descons.1/posts/641227269745040

    Je partage ce témoignage de cette athlète..
    Je retiens le passage où elle regrette parfois d'avoir été championne olympique .
    J'ai un peu le même ressenti sur la notoriété que j'ai pu moi aussi acquérir grâce à ma carrière et à la "chute" qui à suivie.

    Il faut toujours un moment pour évacuer des choses et puis si cela peut servir à d’autres alors je me lance moi aussi .

    2002-2017, 15 belles années.
    Pas de titres, pas de sélections mais une expérience unique faites de rencontres avec des joueurs, des publics et des personnes extraordinaires dans chaque club.
    Un rêve de gosse qui se réalise, comme beaucoup aimeraient avoir.
    Mais du jour au lendemain tout s'arrête.
    Je n'ai jamais aimé me mettre en avant ni profiter de mon image pour avoir des choses.
    Je suis toujours resté fidèle à mes valeurs inculquées, où l'on fait passer les autres avant soi.
    C'est comme ça et ça le sera toujours.
    D'autres sont certainement plus malin, plus opportuniste..

    2017 donc, c'est fini , c’est mon choix, usé physiquement mais surtout mentalement des 3 dernières années.

    Un début d'un beau Burn out, datant je pense de 2014 et mon départ en cours de saison du Racing 92 et qui s'est empiré d'année en année.

    À la place des entraînements, des vidéos, des représentations pour les clubs, mon quotidien est passé de rendez-vous chez des médecins et des spécialistes, d’appels à des plateformes anonymes pour parler de mon mal être , des médicaments à prendre le soir, pour éliminer mes idées plus que noires, mes douleurs présentes encore sur le corps, dans la tête et une remise en soi personnelle.
    Qu’est ce que je vais faire , j’ai faits que du rugby..
    Je ne suis bon qu’à ça !!
    Et surtout qui peut m’aider ??

    Aujourd’hui même 2 ans après, les réveils sont encore parfois difficiles.

    Les gens vont penser :
    mais pourquoi en a-t-il pas parlé?
    Ben parce que quand tu es aussi bas , tu ne peux pas: tu as ta fierté et tu veux montrer ta force de surcroît quand tu es entraineur d'équipe sénior et que tout un village attend ton retour ..
    Et puis surtout pour entendre : Il se plaint lui ? Il a été pro, il a gagné beaucoup d’argent, il ne va pas se plaindre non??
    Alors tu te tais et t’encaisse comme je l’ai toujours fait, sûrement à tort..
    Je me suis plongé dans les études, dans la création de mon association des séjours sportifs , dans l’entraînement avec mon club amateur, pour me prouver que j’étais capable de faire des choses et pour toujours avoir des objectifs élevés ..
    Depuis, 200 enfants ont étés accueilli à travers les séjours, un Dejeps et une licence validé en 2 ans .
    De quoi rendre fier non?
    Ben encore des fois, je me dis que je mérite pas ça
    Allez savoir ...

    À force tu ne peux plus te cacher, tu restes un être humain avec tes soucis et tes inquiétudes, comme tout le monde.
    Un dicton dit : « de prendre soin de ceux qui les font rire , car sûrement ce sont eux qui sont les plus tristes.. »
    Aujourd’hui j’ai encore du mal à retrouver le côté bout en train qui faisait ma force et qui me faisait aimer des autres je pense dans chaque vestiaire où je suis passé..
    Je m’autocritique en permanence , parfois trop .
    Comme si une petite voix me disait de me faire mal , ou comme si elle jalousait le Sébastien Descons joueur, parfois trop sûr de lui , ne se rendant plus compte sur la fin de la chance qu’il avait de faire ce métier-là ..
    Ce côté enfant gâté , fils unique en partie peut être dû au décès de ma maman tout jeune.

    À tout cela, s'ajoute aussi de refaire confiance à autrui ..
    OUI, en parallèle de ma carrière, j’ai subi une escroquerie financière par mon conseiller en patrimoine en 2015 à qui pourtant, j'aurais confié mes enfants..
    J'ai aussi réalisé un mauvais achat immobilier avec une vente à perte qu’il a fallu gérer en même temps que l’arrêt de carrière.
    Bref le côté obscur du rugbyman professionnel, trop gentil, qui a fait confiance trop facilement, et qui en a payé le prix fort.

    Aujourd’hui et malgré tout ça je redémarre et remonte en ayant comme objectif de transmettre et d’échanger pour que finalement mes erreurs et mon histoire servent.
    D'où ce post, maint et maint fois effacé....
    Grâce à ma femme, mes enfants, mes proches (qui vont certainement s’étonner de tout ça ), j’ai des projets plein la tête , dont les développements de mes séjours sportifs et la pérennité de mon club formateur.
    Et pourquoi ne pas écrire un livre pour raconter tout ça...
    J’ai 36 ans , une femme que j’aime et 2 beaux enfants en pleine santé ..
    Mon papa est toujours là donc tout va bien pour moi
    La vie parfois nous remmène à nos réalités avec des drames familiaux .
    Je connaitrais malheureusement d’autres soucis comme nous tous.
    Mais je me dit que ces moments douloureux me serviront à les surmonter.
    C’était juste un arrêt de carrière, certes dur , mais juste un arrêt.
    J’aurais pu le titrer : le rugby m’a presque tué ?
    Presque oui car j'ai aujourd’hui la certitude qu'il me sauvera.

    Si j'ai décidé cette fois ci de poster ce message et me mettre "à nu", c'est seulement dans le but qu'il serve à d’autres sportifs ou personnes dans mon cas et qui se reconnaîtront car je suis sur qu'il y en à
    En aucun cas ce post est fait pour que les gens me plaignent , non surtout pas, car je ne le suis pas.
    Ni pour vendre quoi que se soit.

    Ceci est juste un écrit d'un ancien rugbyman, père de famille, issu d'un petit village ariégeois et amoureux du rugby.
     
    • J'aime J'aime x 6
    • Merci pour l'info Merci pour l'info x 4
    • Je surkiffe Je surkiffe x 2
    • List
  2. Jeanphi66

    Jeanphi66 USAPiste bavard

    Messages:
    102
    Notations:
    +53 / 3 / -1
    Une très belle lettre, une mise à nue très bien écrite pleine de sincérité. Tu ne le veux pas, on ne te plaindra pas, mais le rugby c'est le partage des bons et des mauvais moments. Dans une équipe et dans le rugby en particulier on a toujours besoin de l'autre. On se met régulièrement en danger et on fait confiance aux copains. Apres le rugby on dit que quand y a plus le ballon il reste les amis. Mais faut communiquer
     
  3. Eusebio Cafarelli

    Eusebio Cafarelli Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 398
    Notations:
    +2 116 / 49 / -4
    - A vous:
    - Ici Clarence Avou, à vous. Terminé! Rodger.
    - Hein?!
    - Rodger! A vous!
    - Quoi?!
    - Hein?!
     
    • C'est drôle C'est drôle x 1
    • List
  4. FAUST

    FAUST USAPiste bavard

    Messages:
    240
    Notations:
    +204 / 10 / -3
    - Dites au commandant d'atterrir d'urgence cette femme doit être transportée à l'hôpital
    - A l'hôpital?? Mais qu'est-ce que c'est???
    - Une grande maison pleine de malades, mais pour le moment c'est pas le sujet
     
    • C'est drôle C'est drôle x 1
    • List
  5. Vadier

    Vadier Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 109
    Notations:
    +2 441 / 126 / -17
    C'est pathétique,tout simplement pathétique,mais bien dans l'air du temps,bien à l'image de notre société.
     
    • Je surkiffe Je surkiffe x 1
    • List
  6. Cata'tonique

    Cata'tonique Titan du forum

    Messages:
    14 081
    Notations:
    +4 928 / 85 / -9
    Post dit "des sables mouvants"... attention aux remontées de cadavres et aux mouvements intempestifs.
     
  7. jo basile

    jo basile Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 642
    Notations:
    +1 559 / 90 / -29
    Quand on pense que Riri le batisseur l'a recruté pour remplacer Lopes et Gitoune . L'oiseau rare qu'il l'avait surnommé.
    Delpoux n'avait pas tous les torts .:non::non::non:
     
  8. santgaldric

    santgaldric USAPiste impliqué

    Messages:
    851
    Notations:
    +962 / 26 / -2
    Extrait de l'itw de Serge Blanco :

    Vous avez arrêté l'école tôt, au BEPC, vous avez été tourneur-fraiseur, et vous avez réussi à devenir patron...

    A l'époque, on pouvait. Je pense que c'est nettement plus dur aujourd'hui pour quelqu'un qui arrête les études. Et puis le rugby a toujours aidé la famille. A l'époque, un joueur quittait rarement sa ville. On n'était pas là pour faire de l'argent. Juste pour assurer le reste de sa vie. On avait un travail, une situation...