Halanu

Discussion dans 'Discussions Diverses' créé par FAUST, 12 Mars 2021.


Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 
  1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
  2. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Océan

    Océan Titan du forum

    Messages:
    12 483
    Notations:
    +7 394 / 125 / -16
    Tenir en mêlée est le minimum requis pour un pilier. Mais il ne peut pas se limiter à ça :
    - la défense
    - le soutient dans les rucks
    - le grattage
    - la mobilité
    - etc.
    Sachant que les arbitres ont beaucoup de mal à arbitrer la mêlée et sifflent parfois contre le pilier qui a pris l'ascendant, qu'est-ce qui est préférable : un pilier pilier qui tient bien en mêlée, est peu pénalisé, mais plaque peu, gratte peu et n'arrive pas à suivre le rythme (un pilier qui assure sur les basiques et seulement là), ou un pilier qui se fait pénaliser parfois, mais finit à 10 plaquages, un ballon gratté, est au soutient dans les rucks et permet de sortir vite un ballon propre et avance balle en mains ?
    Je ne pense pas que le critère "excellent en mêlée" soit LE critère majeur pour choisir un pilier. En mêlée, il suffit qu'il tienne et ne soit pas trop pénalisé.
     
  2. FAUST

    FAUST Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 887
    Notations:
    +1 852 / 43 / -5
    Ce n'est pas moi qui dit le contraire, d'ailleurs, personne ne le dit. Mais au prorata du nombre de mêlées dans le jeu, c'est 30% du job. Combien de touches? combien de rucks? combien de courses? combien de plaquages? combien de mauls défensifs et offensifs? combien de replacements défensifs et offensif? entre 2 mêlées....
     
  3. BN99

    BN99 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 274
    Notations:
    +2 482 / 56 / -6
    Bon, je crois que nous avons fait le tour de la question ... :raison:
    On va vite quitter ce topic, et aller au "Top 14" pour ne pas fâcher SAPU@ haha
     
    • J'aime J'aime x 1
    • C'est drôle C'est drôle x 1
    • List
  4. SAPU

    SAPU USAPiste bavard

    Messages:
    188
    Notations:
    +71 / 16 / -0
    Je constate que le Web autorise tout et n'importe quoi même en rugby dans les QD, alors explique ce qu'est l' édifice d'une mêlée avant de balancer des combiens défensifs et offensifs !

    Lis et si tu comprends en tant que technicien que tu crois être, tu réponds à ce qui suit :

    L'épure de Cremona, du nom de son inventeur, Luigi Cremona, est une méthode de statique graphique utilisée pour le calcul des efforts dans un treillis (système triangulé, assemblage de poutres). On trouve fréquemment des orthographes de ce nom avec un accent aigu et éventuellement une minuscule initiale (Crémona, crémona).
    Principe :
    La structure est en équilibre. Cela signifie qu'à chaque nœud, la somme des forces est nulle. On peut donc tracer un polygone en mettant les forces bout à bout. Ce polygone des forces est encore appelé « polygone dynamique » ou simplement « le dynamique » ; dans l'exemple présent, il s'agit de triangles puisqu'il n'y a que trois forces à chaque nœud. Chaque force correspond à une poutre qui sépare deux zones, chaque angle du triangle peut donc être nommé avec le nom de la zone commune aux deux forces qui constituent les côtés adjacent à cet angle.
    Les différents triangles ainsi constitués pour chaque nœud peuvent être placés à la façon d'un puzzle, ce qui constitue le diagramme (ou épure) de Cremona.
    Méthode :
    Les deux forces extérieures à une poutre sont opposées (condition d'équilibre) ; le dynamique de chaque nœud a donc un côté commun avec le dynamique de chaque nœud voisin. En mettant tous les dynamiques sur la même figure, on évite donc de devoir reporter des segments d'un dessin sur l'autre. Cependant, il faut procéder de manière méthodique afin que les dynamiques s'accolent bien.
    La première étape consiste à découper le plan en régions, ou zones, séparées par des poutres ou des lignes d'action des forces extérieures. Ces zones sont numérotées et les numéros désigneront les sommets du Cremona ; les directions des éléments (poutre ou force extérieure) seront les directions des segments de l'épure de Cremona.
    Puis on choisit un sens de rotation (par exemple le sens trigonométrique) et pour chaque nœud on liste les zones en tournant dans le sens choisi; on indique l'élément séparant chaque zone contiguë et l'on reporte ceci dans un tableau.
    On choisit une échelle pour les forces. Puis, on prend un nœud pour lequel on connaît une force et on trace son dynamique : à partir de chaque extrémité, on trace la direction de l'élément qui part de cette extrémité ; l'intersection des segments permet de trouver le troisième point :

    cremona.png

    Formation des polygones pour construire le diagramme de Cremona :
    En commençant par la force connue : on trace cette force sur le dynamique, et on donne aux extrémités les numéros indiqués sur la ligne du tableau ; par exemple, pour le nœud A, on commence par tracer {\displaystyle {\vec {R}}_{A}}, par exemple, on part de 3 et on trace une horizontale (direction de AB, puisque AB sépare les zones 3 et 4), ensuite on part de 1 et on trace la parallèle à AC ; ceci nous donne le point 4. On passe à un nœud contigu et on recommence ; un des côtés du dynamique est commun avec le dynamique précédent.
    La longueur des segments construits permet de déterminer l'intensité des forces en jeu dans les poutres correspondantes.

    Ca va ? T'as pas mal à ta tête de neuneu ?
     
    Dernière édition: 3 Février 2022
  5. FAUST

    FAUST Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 887
    Notations:
    +1 852 / 43 / -5
    Facher @SAPU ?? Tu risques pas!
    Non non lui, il te mets en "ignoré" le jour, le soir il te lis en cachette, il pleure en s'endormant, il trouve 2, 3 trucs de mytho foireux poyr se donner ine contenance. Pis quand il est sec, il change pseudo. C'est la Bretagne, ça l'deprime.
     
  6. Ramball84

    Ramball84 Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    5 741
    Notations:
    +4 569 / 81 / -3
    Screenshot_20220203-151538_Samsung Internet~2.jpg
     
    • C'est drôle C'est drôle x 1
    • List
  7. FAUST

    FAUST Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 887
    Notations:
    +1 852 / 43 / -5
    @BN99 a dit

    "J'avais des doutes, début de saison, sur la capacité de Lotrian à faire face en mélée à des grosses pointures à droite du Top 14. Non seulement, il conserve son volume de jeu, mais il ne cède pas en mélée et nous épargne des pénalités.
    Bref, je m'étais planté et j'en suis heureux ! Pas très fier de mon jugement, mais content pour lui et pour l'USAP ."


    Tout à ton honneur. Tout le monde n'a pas cette franchise ni encore moins cette intelligence.
     
    • J'aime J'aime x 1
    • Je surkiffe Je surkiffe x 1
    • List
  8. FAUST

    FAUST Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 887
    Notations:
    +1 852 / 43 / -5
    @Eusebio Cafarelli a dit

    "Véxés les toulousains. Que d'accrochages merdiques de la part de Placines leur capitaine notamment... Ce Placines a pris du gras je trouve pour un 3ème ligne. Il était vraiment talentueux qd il jouait à Biarritz, je l'avais perdu de vue et je le retrouve... gras, accrocheur et belliqueux (le coup de genou sur Ecochard est minable et aurait pu être sanctionné)..
    J'aimerai bien en savoir un peu plus sur ses stats
    "

    Oui, je suis d'accord. Peut-être a-t-il été surinvesti par son rôle de capitaine. En attendant, c'était un des meilleurs toulousains. Et s'il voulait venir chez nous, je na dirai pas non. Il est quand même partout, a un impact et un volume de jeu important.
    Bien relis en forme(s) chez nous et avec plus de temps de jeu, il serait intéressant pour nous. C'est un mec qui est capable de tourner a une quinzaine de plaquages par match avec un apport offensif énorme.

    Ses stats, c'est beaucoup de ballons touchés, 9 plaquages (second de Toulouse derrière Cramont que j'ai trouvé hyper bon) et 5 ratés. C'est beaucoup de plaquages ratés, mais il y en a eu beaucoup sur ce match.