• Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››

Daniel Carter

webmaster

Le méchant "chef" de ce forum
Membre du personnel
MEMBRE PREMIUM
Inscrit
23 Juillet 2012
Messages
18 534
Réactions
3 816
Ville
Canohès
1712821309238.png

Daniel Carter, le célèbre demi d'ouverture néo-zélandais, est considéré comme l'un des meilleurs joueurs de rugby de tous les temps. Sa période à l'USA Perpignan (USAP) en France a été un chapitre notable dans sa carrière illustre, bien qu'elle ait été marquée par des hauts et des bas, principalement en raison de blessures.

Carter a rejoint l'USAP en 2008, après avoir signé un contrat de six mois, ce qui était très attendu dans le monde du rugby. Cette signature était vue comme un gros coup pour le Top 14, le championnat français, car Carter était au sommet de sa carrière et considéré par beaucoup comme le meilleur joueur du monde à l'époque.

Son arrivée à Perpignan a été accueillie avec beaucoup d'excitation et d'anticipation, tant de la part des fans que des médias. Carter devait apporter son expérience, son talent et son professionnalisme à une équipe déjà compétitive, dans l'espoir de l'aider à remporter le Top 14 et de faire une bonne performance en Coupe d'Europe.

Malheureusement, son séjour à Perpignan a été entravé par une sérieuse blessure au tendon d'Achille, subie lors d'un match contre le Stade Français en janvier 2009. Cette blessure a mis fin prématurément à sa saison avec l'USAP, après seulement quelques mois et un petit nombre de matchs joués. Malgré sa présence limitée sur le terrain, son impact au sein du club a été positif, apportant une expérience et une expertise précieuses à l'équipe.

En dépit de son absence, Carter a été une partie intégrante de l'équipe et est resté impliqué avec le club pendant sa période de récupération. L'USAP a finalement remporté le Top 14 en 2009, et bien que Carter n'ait pas pu contribuer autant qu'il l'aurait voulu sur le terrain, son influence en dehors a été reconnue et appréciée par les fans et les membres de l'équipe.

Après sa récupération, Carter est retourné en Nouvelle-Zélande pour continuer sa carrière avec les Crusaders en Super Rugby et l'équipe nationale des All Blacks. Son passage à l'USAP reste un moment mémorable de sa carrière, soulignant non seulement son influence en tant que joueur, mais aussi sa détermination et sa résilience face à l'adversité.

Pour compléter l'histoire de Daniel Carter à l'USAP avec ses statistiques, il est important de noter que sa période avec le club a été assez courte et marquée par une blessure qui l'a empêché de jouer beaucoup de matchs. Voici donc une vue d'ensemble des statistiques de Carter durant son passage à l'USAP, en gardant à l'esprit que ces chiffres sont limités en raison de sa blessure et de la durée de son contrat.

  • Période au club : 2008-2009 (contrat de six mois, interrompu par une blessure)
  • Nombre de matchs joués : Carter a joué un nombre limité de matchs pour l'USAP en raison de sa blessure au tendon d'Achille. Il est apparu dans seulement quelques matchs avant sa blessure.
  • Points marqués : Durant ces matchs, il a marqué un total de points qui n'était pas négligeable pour le peu d'apparitions qu'il a eues, démontrant son talent et sa capacité à contribuer significativement même en peu de temps. Les chiffres exacts peuvent varier, mais il était reconnu pour sa précision au pied, marquant à la fois des pénalités et des transformations.
  • Blessure : La plus grande partie de sa période à l'USAP a été dominée par sa blessure au tendon d'Achille, subie en janvier 2009, ce qui a limité son impact direct sur le terrain.
Malheureusement, en raison de la brièveté de son séjour et de sa blessure précoce, les statistiques disponibles pour Carter à l'USAP ne capturent pas pleinement son influence ou son potentiel dans le club. Cependant, son passage à l'USAP reste significatif pour le club et ses fans, témoignant de la stature mondiale de Carter et de son impact sur le rugby français, même en l'absence de statistiques écrasantes.

Il est également important de souligner que malgré le faible nombre de matchs joués, Carter a laissé une impression durable sur l'USAP et ses supporters. Son professionnalisme, son éthique de travail et son engagement envers sa récupération ont été exemplaires. Sa présence au club a également aidé à hausser le profil de l'USAP et du Top 14 sur la scène internationale, attirant l'attention sur la qualité du championnat français et sa capacité à attirer des stars internationales du rugby.
 
Dernière édition:
Haut Bas