Célébration de l'USAP : avec 2000 supporters inscrits, la communion entre les joueurs et...

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par Articles de presse, 10 Juin 2021, à 17:46.


Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 
  1. Offre spéciale aux membres du forum : Vin Lafage à -30% pendant le confinement ! Rendez-vous sur ce sujet : !!! CLIQUEZ ICI !!!
    Rejeter la notice
  1. Articles de presse

    Articles de presse Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 309
    Ce jeudi 10 juin, les joueurs de l'USAP célèbrent leur titre de champion de France avec les supporters au stade Aimé-Giral. Les contraintes sanitaires ont réduit la jauge à 5 000 participants maximum. Mais seulement...

    Lire la suite ...
     
  2. jo basile

    jo basile Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    5 309
    2000 sur 5000 c'est un fiasco.
    Peut-être que cette fête teinté de RHaine n'a pas attiré le supporteur? L'Usap c'est l'amour pas la........
    On peut retenir 2 choses.
    Primo.
    Alliot ne pourra pas "récupérer" l'Usap aussi facilement qu'il ne le pensait et surtout pas avec des miettes : quelques locations d'écrans géants , des médailles de la ville en plaqué-or . Il va falloir que cela se sente dans le budget prévisionnel de l'Usap comme l'avaient si bien fait en leur temps Bourquin et Alduy.
    Secundo
    Riri aurait tort de penser que les abonnés reviendront "AUTOMATIQUEMENT" en Top 14 . Il va falloir qu'il les caresse dans le sens du poils et qu'il leur donne un " goût dans la bouche" comme par exemple le nom d'un "GRAND JOUEUR" genre .......... Umaga , Wilkinson , Roberston

    Pour l'instant la com est au niveau des pâquerettes et si les abonnements commencent dans cette période apathique , le budget prévisionnel sera menacé..
    Il faut qu'il prenne des risques ... Par exemple , il doit annoncer que tous les abonnements seront remboursés AUTOMATIQUEMENT au prorata des matchs où les spectateurs sont exclus
     
  3. jeanpeux+

    jeanpeux+ Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 256
    déjà je peux t assurer que pas grand monde ne partage ta vision politisée de l événement. les gens vont dans la rue qque soit l étiquette du maire, perso avec ma famille je serai allé devant le Castillet mais déjà dans le stade c est plus lourd comme organisation mais surtout avec le pass sanitaire ce n etait pas jouable , et je pense que ça en refroidit plus d un.
    je rajoute que l usap, à la différence de nos amis du 64 par exemple est plus le club d un département que d une ville. à 18h 19h en semaine ça reduit automatiquement les prétendants. 5 jours après l événement la pression retombe aussi qd c est sur le meme we tu profites de l euphorie.
     
    Aljavar, Zinzan66 et Savoyard66 aiment ça.
  4. Savoyard66

    Savoyard66 USAPiste impliqué

    Messages:
    1 295
    Je confirme que le pass sanitaire en a freiné plus d’un
     
    Zinzan66 apprécie ceci.
  5. webmaster

    webmaster Le méchant "chef" de ce forum Membre du personnel MEMBRE PREMIUM

    Messages:
    14 842
    Localité:
    Canohès
    Pas de comm, mais c'est normal, Rivière a viré tout le monde à la comm...
     
  6. Pierre66200

    Pierre66200 USAPiste bavard

    Messages:
    63
    C est toi qui est au niveau des pâquerettes en confondant politique et sport, de plus si t es supporter, avec l année qu on vient de passer tu ne devrait même pas tenir les propos que tu tiens
     
    beron et Aljavar aiment ça.
  7. cazac

    cazac USAPiste impliqué

    Messages:
    1 288
      Perpignan / Célébration de l'USAP : "Ce que l'on vit ce soir, c'est historique"
      ABONNÉS
      • [​IMG]
        Les fidèles parmi les fidèles hier ont franchi tous les barrages sanitaires pour toucher du doigt le fameux bouclier.
      • [​IMG]
        Les fidèles parmi les fidèles hier ont franchi tous les barrages sanitaires pour toucher du doigt le fameux bouclier.
      • [​IMG]
        Les fidèles parmi les fidèles hier ont franchi tous les barrages sanitaires pour toucher du doigt le fameux bouclier.
      • [​IMG]
        Les fidèles parmi les fidèles hier ont franchi tous les barrages sanitaires pour toucher du doigt le fameux bouclier.
      • [​IMG]
        Les fidèles parmi les fidèles hier ont franchi tous les barrages sanitaires pour toucher du doigt le fameux bouclier.
      • [​IMG]
        Les fidèles parmi les fidèles hier ont franchi tous les barrages sanitaires pour toucher du doigt le fameux bouclier. Nicolas Parent - Nicolas Parent
      USAP, Rugby à XV, Perpignan, Sport
      Publié le 10/06/2021 à 21:42


      Ce 10 juin, l'USAP présentait le planxot de champion de France de Pro D2 devant 2 000 supporters environ qui n'ont pas reculé devant les contraintes du pass sanitaire. Ambiance à Aimé-Giral.

      "Du bonheur. Qu'est-ce que tu veux que je te dise de plus ? Regarde le sourire du public ? Là, je suis juste heureux", les mots d'Alban Roussel résument l'euphorie qui émane du stade Aimé-Giral, ce jeudi 10 juin. Sur la pelouse se joue le match de l'émotion. Les champions de France de Pro D2 présentent le planxot à une partie de leurs supporters, symbole de leur accession en Top 14.


      Des inconditionnels. En tribune, ceux qui crient leur joie sont les vrais de vrai. Ceux qui ont bravé les contraintes du pass sanitaire imposé par le gouvernement pour assister à cette communion populaire. Certains, ont même pris le "risque" de réaliser un test antigénique au tout dernier moment, devant les portes du stade, grâce aux équipes de la sécurité civile qui les réalisent. Dans l'enceinte de la Cathédrale, ils sont environ 2 000, la jauge permettait d'aller jusqu'à 5 000. Mais leur joie et leurs pleurs, parfois, représentent la ferveur de tous ces aficionados qui n'ont jamais cessé de pousser derrière l'équipe.

      À l’instar de Raphaêl, 23 ans, qui ne peut cacher son émotion quand il effleure le planxot, apporté par Alban Roussel en tribunes. "Ce qu'on est en train de vivre est historique. Que d'émotions de voir ce bouclier arriver jusqu'à nous et frôler nos mains. C'est que du bonheur", crie le passionné. À ses côtés, Romain, assis dans son fauteuil roulant paré de rouge et jaune est lui aussi pris par l'émotion. "C'est merveilleux de nous amener le planxot en tribune. C'est un rêve", témoigne-t-il.

      Tous les yeux pétillent. Même ceux du capitaine Mathieu Acebès, cachés derrière des lunettes noires. Le dernier appelé lors de la présentation officielle des joueurs a l'honneur de porter le planxot jusqu'au pré d'Aimé-Giral. "On a vécu des moments difficiles toute cette saison et, d'en arriver là, de les voir [les supporters] c'est fabuleux", assure le patron de l'équipe.

      Ce jeudi soir, joueurs, staff et dirigeants ont une nouvelle fois la preuve de la ferveur inconditionnelle qui les accompagne.

      "Je suis là pour l'amour du club"
      En tribune, Olivier et Virginie font partie des plus démonstratifs. Leur passion pour l'USAP est indéniable. Des fans de toujours ? Pas vraiment. Le couple de quadras est installé dans la région depuis février dernier seulement. Mais Olivier, Audois d'origine, suit l'USAP depuis tout petit. "Alors, faire un test Covid pour assister à ce moment, ça ne m'a posé aucun problème. Je suis là pour l'amour du club". Le virus USAP, il l'a transmis sans aucune gêne à son épouse, Virignie. "Je ne connaissais pas du tout le rugby, Olivier m'a initiée et c'est une très belle rencontre que j'ai faite avec l'USAP", assure-t-elle. Face au bouclier, ils ont laissé éclater leur joie. "Je vais vite devenir passionnée", promet Virginie.



      Diane Sabouraud
     
    Cata'tonique apprécie ceci.
  8. Flying Seal

    Flying Seal Passe son temps sur le forum MEMBRE PREMIUM

    Messages:
    2 831
    Tout allait bien jusqu'à ce que je raccompagne un (vieil) ami jusqu'à sa voiture.
    Je reviens au stade, et à l'entrée ... "Désolé Monsieur, toute sortie est définitive"

    Il est 21h30, merci, je rentre à la maison.