Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Vignette automobile 2014

Discussion dans 'Discussions Diverses' créé par Catamaran, 23 Janvier 2014.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Catamaran

    Catamaran Membre Premium MEMBRE PREMIUM

    Messages:
    4 129
    Notations:
    +227 / 1 / -1

    Partager cette page

    Il faut croire que les caisses de l'Etat sont vraiment vides. Jean Marc Morandi, le ministre du Budget, vient d'obtenir l'aval de François Hollande pour rétablir la vignette automobile ! Un impôt pourtant supprimé en 2001 par... Laurent Fabius, ministre de l'Economie de Lionel Jospin. Comme si les automobilistes n'étaient pas assez ponctionnés ! La décision ne devait être rendue publique qu'après les élections, afin de ne pas fragiliser les listes du PS, mais c'était compter sans les réseaux dont dispose encore l'UMP au sein de administration fiscale. D'où cette fuite, qui redistribue les cartes, puisque c'est l'UMP qui va dénoncer la pression fiscale, et le Parti socialiste qui va devoir la justifier!
    La nouvelle vignette automobile entrera donc en vigueur rétroactivement au 1er janvier 2014, et le texte devrait être promulgué par décret au cours de la dernière semaine de juin, juste avant les départs en vacances, période assez peu propice aux manifestations.
    La seule bonne nouvelle est que la proposition de supprimer les départements a été définitivement enterrée par l'Elysée: la nouvelle vignette, qui sera disponible chez les débitants de tabac le 1er septembre, est départementalisée en fonction du lieu de résidence du propriétaire du véhicule, et chaque conseil général pourra décider du monument qui figurera sur le pare-brise. Mais c'est tout: les recettes fiscales, elles, iront à l'Etat. et l'automobiliste continuera d'être une vache à lait, d'autant que les tarifs n'auront aucune mesure avec ceux que l'on connaissait. Pire, cette vignette sera assujettie à la TVA, elle même taxée !

    Lui veut montrer l'exemple : rouler à 80 pour pas cher !!! mrgreen
    Voir la pièce jointe 8524
     
  2. colas

    colas USAPiste impliqué

    Messages:
    1 272
    Notations:
    +6 / 0 / -0
    Aux dernières nouvelles et bien que Bernard Cazeneuve soit le Ministre du budget en exercice : Jean-Marc Morandi nie l'existence de cette nouvelle taxe.

    Une rumeur inepte de plus :391581:

    Sinon t'as mené ton enquête les supposés liens familiaux unissant Jean Olibo et Olivier Olibeau ?
     
  3. Catamaran

    Catamaran Membre Premium MEMBRE PREMIUM

    Messages:
    4 129
    Notations:
    +227 / 1 / -1
    L'info est passée sur BFMTV il y a 2/3 j ... Les gauchos, c'est comme ça qu'ils procèdent, ils balancent des trucs pour tâter le terrain et puis ils démentent, des nuls (depuis toujours)

    Oui, le nom d'Olivier a été francisé à sa naissance dit-on ...
     
  4. colas

    colas USAPiste impliqué

    Messages:
    1 272
    Notations:
    +6 / 0 / -0
    Si Jean-Marc Morandi existe autant que ton histoire de francisation honteuse du nom d'un des plus grands résistants du département, membre des Brigades internationales contre le franquisme, figure politique historique de la gauche départementale, un nom qui impose le respect chez absolument tous les gens l'ayant rencontré, ennemis y compris, sem frescos !

    Si en plus BFMTV s'y met, tu me diras ils ont bien donné du crédit à cette histoire de vases cassés à 3M€ qui s'avère être bidonnée de A à Z !
     
    Dernière édition par un modérateur: 23 Janvier 2014
  5. Catamaran

    Catamaran Membre Premium MEMBRE PREMIUM

    Messages:
    4 129
    Notations:
    +227 / 1 / -1
    Rumeurs ou pas rumeurs ?

    Ces derniers jours, des rumeurs en tous genres affolent les réseaux sociaux sur l'affaire Hollande-Gayet-Trierweiler. Plus le président tarde à parler, plus les vraies-fausses infos prennent de l'ampleur.
    C'est l'un des dommages collatéraux de l'affaire Hollande-Gayet-Trierweiler. Avec le black-out décrété par le président de la République sur les évolutions de sa vie privée, les rumeurs en tous genres se sont multipliées. Au point que, très vite après la publication par Closer des photos faisant état d'une relation supposée entre le chef de l'État et la jeune actrice, cette dernière a elle-même démenti être enceinte, comme le laissait entendre un bruit persistant. Un autre racontar a aussi été très vite démenti, celui selon lequel l'appartement qui abritait les amours secrètes du président était lié au grand banditisme corse. Parfois, la mécanique de la rumeur peut avoir des effets étonnants. C'est ainsi que Martine Aubry s'est retrouvée citée dans l'affaire.

    D'après le quotidien Sud-Ouest, la maire de Lille aurait été intéressée, en 2004-2005, par l'achat d'un château dans le Gers, finalement acquis par… les parents de Julie Gayet. Face à cette assertion, Martine Aubry a préféré réagir avec humour en publiant un communiqué dans lequel elle assure que «lorsqu'on est homme ou femme politique, on vous prête beaucoup de châteaux en Espagne. Mais il est rare que l'on vous en prête un dans le Gers. Je ne connais pas ce château, dont j'ai entendu parler pour la première fois dans les colonnes de Sud-Ouest».

    Les réseaux de Nicolas Sarkozy impliqués?

    Autre démenti, celui de Ségolène Royal qui, selon Voici, aurait joué le rôle d'intermédiaire entre François Hollande et Valérie Trierweiler pour tenter de ramener cette dernière à la raison. L'ancienne compagne et mère des quatre enfants du président de la République avait été aperçue à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière où était soignée la première dame en titre. Une coïncidence fâcheuse puisque si Ségolène Royal s'est bien rendue dans cet hôpital, alors que Valérie Trierweiler y était soignée au même moment, ce n'était pas pour la rencontrer mais pour y soigner ses dents.

    D'ailleurs, les deux parties ont dû démentir la rumeur d'une entrevue. «Les affirmations de Voici sont complètement fausses», a assuré la présidente de Poitou-Charentes sur son compte Twitter alors que de son côté, le chef de cabinet de Valérie Trierweiler dénonçait, lui aussi sur Twitter, une «nouvelle rumeur». La dernière en date, qui affole les réseaux sociaux depuis mercredi, raconte l'entrevue houleuse entre la première dame et le chef de l'État, lorsque ce dernier lui a confirmé la réalité de sa liaison. Mais en fait de vaisselle cassée, c'est de mobilier national brisé dont il est ici question, et donc forcément de dégâts financiers.

    Parfois enfin, les rumeurs prennent l'allure de thèse. Il en va ainsi de l'idée avancée par Le Canard Enchaîné sur l'implication des réseaux de Nicolas Sarkozy dans la révélation de la liaison du président. Selon le quotidien satirique, les «amis policiers» de l'ancien chef de l'État auraient pu aider «à localiser le couple et à préciser l'heure de ses rencontres». À cela, l'entourage de l'ancien président réagit en haussant les épaules.


    Tu hausses les épaules ou tu te dis "quel con le type avec le casque" ? :p
     

Partager cette page