Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

VIDEO. Les Saracens s'équipent d'un capteur issu de la NFL pour détecter les commotions au plus vite

Discussion dans 'Articles de presse' créé par Articles de presse, 17 Janvier 2015.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
Tags:
  1. Articles de presse

    Articles de presse Titan du forum

    Messages:
    15 038
    Notations:
    +15 / 0 / -0

    Partager cette page

    Début janvier en Premiership, la victoire des Saracens sur le London Irish (22-6) grâce aux deux essais de David Strettle a quelque peu été éclipsé un étrange bout de sparadrap porté par tous les trois-quarts et certains avants, comme si une partie des Sarries s'étaient coupée en se rasant derrière l'oreille droite. Non, les Anglais n'essayent pas de relancer la mode du pansement comme le rappeur américain Nelly. Derrière tout ça se cache en effet un petit bijou technologique : un capteur muni d'un gyroscope et d'un accéléromètre qui détectent la rotation, l'inclinaison, le mouvement et la vitesse qui leur est appliquée, afin de mesurer les impacts subis par le crâne lors des chocs. Via The Gardian, le patron des Saracens Ed Griffiths, explique que c'était la première tentative d'un club de rugby de mesurer ces derniers sur une longue période. « Nous sommes préoccupés par les effets des commotions à moyen et à long terme. Une question que notre discipline n'a pas osée se poser par peur des réponses. Aujourd'hui (le jour du match), nous avons commencé à collecter des données. » Un outil de plus puisque depuis quelques années, les joueurs de rugby professionnels sont équipés de GPS qui mesurent les impacts. En Nouvelle-Zélande, certains protège-dents ont aussi cette particularité. ...

    >> Lire la suite


    Source : Les Saracens s'équipent d'un capteur issu de la NFL pour détecter les commotions au plus vite

    Lire la suite ...
     

Partager cette page