Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

VIDEO. Composition XV de France - Australie. Les explications de Philippe Saint-André - Article Le

Discussion dans 'Articles de presse' créé par Articles de presse, 13 Novembre 2014.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Articles de presse

    Articles de presse Titan du forum

    Messages:
    15 048
    Notations:
    +15 / 0 / -0

    Partager cette page

    Ce mercredi, Philippe Saint-André a reconduit le XV qui a largement battu les Fidji samedi dernier à Marseille (40-15). Une belle preuve de confiance pour ceux qui ont connu leur première sélection sous le maillot bleu, et une belle occasion pour les autres de prendre leur revanche après les trois revers concédés en juin dernier sur le sol australien. « On a vu des choses intéressantes, et on veut aller encore plus loin avec ce XV de départ. » Si la rencontre face aux Fidjiens n'a pas été parfaite, les Bleus, de par un système de jeu plus simplifié, ont retrouvé leur efficacité offensive. PSA estime cependant que cette équipe « doit encore trouver encore plus de liant et de complicité pour être le plus précis possible contre les Australiens ». De la continuité qui va notamment permettre à ligne de trois-quarts, peu expérimentée, de se tester. Surveillé par le staff des Bleus depuis trois ans, Alexandre Dumoulin, préféré à Bastareaud au centre, devra confirmer. « Il y a deux ans, il était blessé, l'an dernier, il n'a pas beaucoup joué. Cette année, il est numéro un à son poste au Racing-Métro. Face à l'Australie, on va savoir », sous-entendu, ce qu'il vaut.[h=3]Une défense à revoir[/h]
    D'autres ont également des choses à prouver. Face à des joueurs comme Tevita Kuridrani, capable de casser la ligne d'avantage grâce à sa puissance, et Israel Folau, le spécialiste des relances de feu, des joueurs comme Teddy Thomas, dont les capacités défensives ont quelque peu été écorchées après les Fidji, devront répondre présent. « Il risque d'être ciblé mais il a un gros potentiel. Il a énormément travaillé cet aspect ce mardi lors de notre séance sur l'organisation collective. C'est un jeune joueur qui apprend vite. Mais sincèrement, s'il nous coûte deux essais et qu'il en marque quatre, le bilan sera quand même positif. » Le patron des Bleus a bien analysé le futur adversaire de l'équipe de France et il sait qu'il va falloir « être en place défensivement pendant 80 minutes » pour éviter de prendre des essais faciles comme cela a été le cas face aux Fidji suite à des plaquages manqués et un replacement trop lent.
    Hooper

    Lire la suite ...
     

Partager cette page