Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Valls a raison ?

Discussion dans 'Discussions Diverses' créé par Otago, 16 Août 2012.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Otago

    Otago USAPiste impliqué

    Messages:
    608
    Notations:
    +0 / 0 / -0

    Partager cette page

    Nôtre ministre de l'Intérieur a à mon avis raison de vouloir expulser les Roms car ce sont des gens qui dégradent tout, qui volent, qui sont sales et c'est malheureusement la commune qui doit payer les dégradations commis par ces personnes ainsi que l'électricité, l'eau.

    Je ne comprends pas comment des associations peuvent défendre ce genre de personnes qui ne sont même pas les bienvenus dans leur pays.

    Il vaut mieux donner un toit et un travail aux français qui vivent dans la précarité qu'à ces personnes.

    L'erreur c'est d'avoir fait rentrer des pays comme la Roumanie, la Bulgarie dans l'union européenne et qui sont de plus des pays trés pauvres et malheureusement ce sont européens qui doivent payer la facture.

    Il faut que leur pays d'origine les prennent en charge et les intègrent, ce n'est pas à nous français, allemands, espagnols, italiens etc... à s'occupaient d'eux, on a assez de problèmes (emploi, dette, pouvoir d'achat, santé, sécurité,logement).
     
  2. Socjo

    Socjo USAPiste bavard

    Messages:
    195
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    El fòrum oficial tenia molts defectes, però com a mínim no tolerava l'exposició de discursos xenòfobs com aquell. Esperi que serà igual en aquest fòrum.
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Août 2012
  3. pyros79

    pyros79 USAPiste bavard

    Messages:
    287
    Notations:
    +0 / 0 / -0

    Le problème comme tu dis, c'est les associations qui font pression sur le gouvernement. Elles ont un pouvoir énorme et qui participe largement à la dégradation de notre pays selon moi.
     
  4. Drako

    Drako USAPiste bavard

    Messages:
    98
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    Erreur pour qui ?
    sans doute pas pour les industriels qui peuvent délocaliser et bénéficier d'une main d’œuvre à bas coût.
    Valls fait ce que souhaite la majorité des français.
    Sinon, j'aimerais savoir ce qui a poussé Besson à pondre la loi du 5 juillet 2000 ?
    "chaque commune de plus de 5 000 habitants est tenue d'aménager une aire d'accueil pour les gens du voyage."
    Réponse intelligente souhaitée ... :6775:
     
  5. Corbeau

    Corbeau USAPiste impliqué

    Messages:
    632
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    La certitude que les caravanes sont préférables sur des aires municipales adaptées que, comme auparavant, sur la propriété de particuliers et sur des terrains de sport.
     
  6. Drako

    Drako USAPiste bavard

    Messages:
    98
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    Tu penses que serait juste par pragmatisme ?
    je pensais qu'il y avait une raison historique, un truc machin, bidule.
    Pourquoi pas le lot commun des campings ?
    C'est un moyen de les intégrer ou de les rejeter ?
    En tout état de cause ça doit coûter cher aux collectivités, entretien annuel, pour combien de jours d'utilisation ?
     
  7. Hcupisant

    Hcupisant Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 129
    Notations:
    +81 / 0 / -0
    Eh bé putain...

    "Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits."

    ça ne te dit peut-être rien.
     
  8. Drako

    Drako USAPiste bavard

    Messages:
    98
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    Roms : la colère de Martine Aubry contre Manuel Valls


    LA ROCHELLE (CHARENTE), LE 28 AOÛT 2011.

    Martine Aubry ne décolère pas. La première secrétaire du PS a appris par la presse le démantèlement d’un camp de Roms situé dans la métropole lilloise, qu’elle dirige. Visiblement, le préfet avait oublié de l’en avertir, en tout cas personnellement. Conséquences : les familles expulsées se sont éparpillées dans toute la métropole et à Lille même, s’ajoutant aux 3000 Roms de la zone. Aubry a abrégé ses vacances pour regagner, jeudi, sa mairie. La première secrétaire du PS est d’autant plus remontée qu’elle estime que sa ville est « absolument exemplaire » par les efforts qu’elle a déjà accomplis pour accueillir les gens du voyage. Trois villages d’insertion ont été créés et trois autres sont en cours d’installation. Des terrains, aussi, ont été aménagés pour plus de confort et d’hygiène.

    Des membres du gouvernement critiquent la gestion du dossier rom

    C’est que les Roms, Martine Aubry connaît. Pour avoir qualifié de « dérive antirépublicaine » le discours de Grenoble à l’été 2010 de Nicolas Sarkozy, elle avait vu affluer vers sa métropole des milliers de Roms obligeamment poussés par… le précédent gouvernement. « Je suis d’autant plus désagréablement surprise de la manière dont ça s’est passé cette fois », peste la maire de Lille, qui a prévu de donner la semaine prochaine une conférence de presse pour mettre les choses au clair. « Je peux comprendre le mécontentement de Martine car elle a créé chez elle un vrai laboratoire pour accueillir les Roms dont on pourrait s’inspirer », juge Fodé Sylla, l’ancien président de SOS Racisme. La première secrétaire du PS a sans doute eu une explication musclée avec le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls. Mais elle n’ouvrira pas un front contre le gouvernement.

    Elle souligne d’ailleurs que la politique de Valls n’a « rien à voir » avec celle de Sarkozy. haha


    Elle-même n’est pas opposée par principe aux démantèlements de camps sauvages et insalubres, mais dans la « dignité ». « Il y a de la place en France pour accueillir dignement ceux qui sont là », martèle Aubry.

    Reste que sa colère n’est pas de nature à apaiser le climat sur la question avant la table ronde que Jean-Marc Ayrault présidera mercredi à Matignon avec les ministres et les associations concernés. Si, à la gauche du PS, on proteste contre la fermeté de la gestion du dossier rom par Manuel Valls, les critiques se font désormais entendre au sein même du gouvernement. Cécile Duflot, la ministre écologiste de l’Egalité des territoires et du Logement, estime ainsi qu'« une politique humaine, efficace et exemplaire reste à construire », tout en rappelant la promesse de François Hollande :

    « Pas de démantèlements sans solutions alternatives. » haha

    Martine Aubry a affirmé hier sur Europe 1 : « Si tout se passe comme je le souhaite — et il n’y a pas de raison que cela ne soit pas ainsi —, je ne serai plus la première secrétaire du Parti socialiste » après le congrès de Toulouse, qui se tiendra fin octobre.

    Le Parisien
     

Partager cette page