Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

USAP: "on y voit plus clair" - Lindependant.fr

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par Articles de presse, 8 Octobre 2016.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Articles de presse

    Articles de presse Titan du forum

    Messages:
    14 943
    Notations:
    +15 / 0 / -0

    Partager cette page

    [​IMG]
    L'avenir dira si l'USAP s'est construit un destin heureux en s'imposant avec le bonus contre Oyonnax. Les sang et or ont retrouvé leur moral et un jeu plus équilibré, mais tant qu'il n'y aura pas confirmation... Le malade est toujours convalescent, mais il s'est relevé et, surtout, il semble avoir retrouvé son moral après... Lire la suite

    Lire la suite ...
     
  2. EricRio

    EricRio USAPiste impliqué

    Messages:
    715
    Notations:
    +155 / 0 / -0
    L'avenir dira si l'USAP s'est construit un destin heureux en s'imposant avec le bonus contre Oyonnax. Les sang et or ont retrouvé leur moral et un jeu plus équilibré, mais tant qu'il n'y aura pas confirmation...

    Le malade est toujours convalescent, mais il s'est relevé et, surtout, il semble avoir retrouvé son moral après quatre défaites consécutives. " La vraie performance, c'est le contenu", a déclaré l'entraîneur Patrick Arlettaz, une semaine tout juste après sa prise de fonction, en remplacement du duo Benetton-Gelez. Alors que seule la victoire importait jeudi soir face à Oyonnax (23-18), les sang et or sont allés un peu plus loin un peu partout, ce qui a fait toute la différence. Cela prouve qu'ils en ont sous la semelle et/ou qu'ils n'avaient pas encore trouvé chaussure à leurs pieds. Le fameux déclic, visible dès les premiers entraînements, s'est confirmé à Aimé-Giral. Au moins cette illusion tiendra-t-elle jusqu'à jeudi prochain lors du derby face à Béziers au stade de la Méditerranée.

    1- La rage au ventre
    La conf'de presse d'avant-hier a révélé des comportements rarement vus ces deux dernières saisons. L'arrière Julien Farnoux s'est ainsi adressé aux journalistes avec l'œil du tigre. "Quand on est rentré aux vestiaires, on ne s'est dit qu'une chose : 'Il reste 40 minutes, il faut aller chercher la victoire.' On n'avait que ça en tête. Personnellement, je n'ai pas douté une seule seconde. On s'est envoyé durant 80 minutes, on n'a rien lâché. Même à 18-15, on n'a jamais été fébrile", a-t-il martelé, mains jointes et menton relevé.

    À l'évidence, le XV de l'USAP a souffert sous le feu des critiques, et plus particulièrement les jeunes, qui doivent se faire le cuir. Ils ne le savent pas encore mais ils sortiront endurcis de ce septembre noir. La souffrance est mère de grands destins.

    2- Un jeu plus équilibré
    En cinq matches, l'USAP avait très peu utilisé le coup de pied stratégique. Le N.10 Enzo Selponi s'y est essayé avec succès devant 'Oyo'. Chandelles, coups de pied rasants, le 4e ouvreur aligné par le club a mis en danger la défense adverse, fébrile sous les ballons hauts. "Selponi a fait plutôt un bon match, a relevé Patrick Arlettaz. Cet éventail tactique s'est enrichi de nets progrès dans la conservation du ballon. Illustration avec les essais de Carbou et Farnoux.
    Et si l'USAP a manqué d'un brin d'efficacité, si la touche est toujours enrhumée, si le scénario du match fit peur, il est une statistique dont raffolent les entraîneurs : les sang et or n'ont pas pris d'essais. La bête sang et or bouge encore. "Si on n'avait pas répondu présent sur l'état d'esprit, c'est que l'arbre était vraiment mort", s'est rassuré 'Arlette'.


    3- La prime aux vainqueurs
    Les absents ont toujours tort. A fortiori quand ils ne participent pas à la première victoire de l'USAP depuis le 25 août. Arlettaz, sans ambiguïté : "Les équipes qui gagnent marquent toujours des points. On a pensé que cette équipe avait les épaules suffisamment solides pour résister à toute la pression. Ceux qui ont joué aujourd'hui (jeudi) ont placé la barre haute, c'est sûr et certain. J'espère que ça va créer l'émulation nécessaire. Si vous voulez rentrer dans cette équipe, c'est comme Sotomayor, il faut sauter la barre."
     
  3. Jean Colophon

    Jean Colophon USAPiste impliqué

    Messages:
    737
    Notations:
    +386 / 4 / -0
    Sa derniére phrase a Arlettaz,c'est pas ce qu'il a dit de plus intelligent.Et si cette équipe (puisque ce sera la méme )prend une branlée a Béziers ,que va t il dire,il va leur enlever des points aux joueurshahaEn plus c'est pas trés sympa pour ceux qui n'avaient pas eu l'honneur de faire partie du groupe et qui sans avoir eu l'occasion de montrer ce qu'il savait faire dans un groupe version Arlettaz sont sommés de montrer leur muscle ,mais sans qu'on leur donne l'occasion de le faire .Pas banal quand mème.Voila on recommence comme aprés la victoire contre MDM;une seule victoire et ça y est on est rempli de certitudes...comme avant Aurillac en somme
     
  4. Eusebio Cafarelli

    Eusebio Cafarelli Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 569
    Notations:
    +329 / 1 / -2
    [​IMG]
     
  5. le soler

    le soler USAPiste impliqué

    Messages:
    593
    Notations:
    +34 / 0 / -0
    Merci pour la page, c'est sympa
     

Partager cette page