Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

USAP: dimanche, le jour du derby - Lindependant.fr

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par Articles de presse, 14 Octobre 2016.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Articles de presse

    Articles de presse Titan du forum

    Messages:
    14 944
    Notations:
    +15 / 0 / -0

    Partager cette page

    [​IMG]
    Le derby de la Méditerranée n’a pas eu lieu ce jeudi soir. Reporté en raison d’un épisode cévenol sévissant sur l’Hérault, le match Béziers-USAP a finalement été reprogrammé dimanche, à l’horaire inhabituel de 12h30. Le derby Béziers-USAP a fait plouf. Initialement programmée jeudi à 20h45 au stade de la Méditerranée, la... Lire la suite

    Lire la suite ...
     
  2. Carto

    Carto Titan du forum

    Messages:
    26 233
    Localité:
    x
    Notations:
    +868 / 2 / -1
    USAP: dimanche, le jour du derby

    Le 14 octobre à 06h45 par Vincent Couture

    [​IMG]
    Les sang et or retrouveront dimanche le stade de la Méditerranée, où ils s’étaient imposés (26-19) en match amical en juillet. PHOTO/HARRY RAY JORDAN
    Le derby de la Méditerranée n’a pas eu lieu ce jeudi soir. Reporté en raison d’un épisode cévenol sévissant sur l’Hérault, le match Béziers-USAP a finalement été reprogrammé dimanche, à l’horaire inhabituel de 12h30.

    Le derby Béziers-USAP a fait plouf. Initialement programmée jeudi à 20h45 au stade de la Méditerranée, la rencontre a été annulée par arrêté préfectoral et reportée à dimanche (12h30), en raison des pluies diluviennes qui se sont abattues sur le département de l’Hérault depuis mercredi soir. Une mesure de précaution, doublée d’une nouvelle programmation, qui satisfait Christian Lanta, le directeur sportif de l’USAP : « On avait très envie de jouer ce match cette semaine. S’il avait été décalé entre deux blocs, on aurait été obligé de s’enquiller onze journées d’affilée, c’est énorme. Là, on aura juste à gérer les cinq jours avant la réception de Bourgoin (vendredi 21 octobre à 20h30). »

    Le club de Béziers avait aussi proposé samedi à 12h30 mais, en accord avec la Ligue nationale (LNR) et le diffuseur de la rencontre (Canal + Sport), c’est finalement la date de dimanche qui a été retenue (à un horaire inhabituel afin de ne pas concurrencer l’autre match de Pro D2, Aurillac-Colomiers télévisé à 14h15 sur Eurosport 2). Les Catalans restent donc sur le pont, sans avoir perdu trop d’influx. Ils étaient ainsi en pleine collation, au Novotel de Rivesaltes, hier midi, quand ils apprirent la nouvelle. Sans surprise, tant l’épisode cévenol fut violent sur la région, conduisant la préfecture de l’Hérault à fermer les établissements scolaires et à annuler plusieurs manifestations, dont le concert des Red Hot Chili Peppers, prévu à l’Arena.

    Dès jeudi matin, l’ASBH avait constaté les premiers dégâts : lignes du terrain effacées, plusieurs loges endommagées... Placé en vigilance orange, puis rouge à partir de 16 heures, l’Hérault prenait l’eau. « On s’attendait à une annulation, mais, dans le doute, on a essayé de laisser les joueurs sous tension. Maintenant, on va bien se re-préparer. On est vraiment impatient de jouer. » En attendant de mettre le couvert pour de bon, les sang et or sont restés au chaud, avant de retrouver le chemin de l’entraînement ce matin. Car jouer à l’heure du déjeuner ne s’improvise pas. Réveil musculaire, diététique, digestion... Autant de nouvelles contraintes qui s’imposent de facto aux deux équipes.

    Pas de quoi perturber Patrick Arlettaz, qui reste focalisé sur l’enjeu du derby. « Je me répète, j’attends une confirmation de notre victoire (23-18) contre Oyonnax, je veux voir... Après ce deuxième match (depuis sa nomination), j’aurai plus de certitudes, dans les deux sens. Soit on poursuit sur notre bonne lancée, soit on réalise qu’il nous faudra plus de temps. » Réponse le jour du Seigneur.
     

Partager cette page