Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Super Rugby - Western Force. Nick Cummins explique pourquoi il a signé au Japon dans une lettre très

Discussion dans 'Articles de presse' créé par Articles de presse, 4 Juillet 2014.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Articles de presse

    Articles de presse Titan du forum

    Messages:
    15 111
    Notations:
    +15 / 0 / -0

    Partager cette page

    La nouvelle a fait l'effet d'une bombe en Australie. L'ailier de la Western Force et des Wallabies a annoncé ce vendredi sa décision de rejoindre le Japon et la Top League en signant pour le Coca Cola West Red Sparks. Club qu'il rejoindra dès la fin de saison de sa franchise, ce qui signifie qu'il ne sera pas éligible pour la Coupe du monde 2015 en Angleterre. Une grosse perte pour la sélection nationale, avec qui il avait été très en vue face au XV de France, et pour la fédération australienne qui a décidé à titre exceptionnel de le libérer de son contrat qui courait jusqu'à l'année prochaine. Si Cummins, alias The Honey Badger, part bien évidemment au Japon pour des raisons financières, ses motivations sont bien plus personnelles. Dans une lettre publiée via sa page Facebook, l'ailier au look atypique, a tenu à s'expliquer même si une partie de la communauté du rugby en Australie était déjà au courant : « Ma famille est vit actuellement des moments extrêmement difficiles en termes de santé et de bien-être. Évoluer au Japon va me permettre de la soutenir à mon tour en lui apportant une certaine sécurité pendant cette période difficile. » Une décision mûrement réfléchie qui n'a bien évidemment pas été aisée à prendre malgré le soutien des instances australiennes.
    Message sur le mur by Nick Cummins.


    Après le deuxième ligne des Waratahs Kane Douglas et le capitaine des Brumbies Ben Mowen, Cummins est le troisième Australien à quitter son pays avant le mondial pour des raisons financières. La Fédération n'est en effet plus capable de proposer des tops contrats à ses meilleurs éléments et bon nombre d'entre eux ont choisi de ne pas accepter les propositions de prolongations. Plus d'une dizaine de joueurs, internationaux (Genia, Cooper, Beale, etc.) pour la plupart, pourrait venir grossir les rangs des équipes européennes avant et après la Coupe du monde. Parmi eux, l'arrière des Wallabies Israel Folau fait figure de tête de liste. Il se pourrait qu'il fasse partie des quatre fantastiques évoqués par le président du Rugby Club Toulonnais Mourad Boudjellal. D'autres clubs comme Lyon ou encore Grenoble, qui compte de nombreux Aussies dans son effectif, auraient des vues sur certains avants (Moore, Alexander). À l'inverse des Néo-Zélandais, les internationaux australiens ne disposent pas de congés sabbatiques, leur permettant s'ils le souhaitent de faire une pige à l'étranger. L'ARU ne semble pas prête à faire des concessions et compte sur les droits TV pour retenir ses joueurs. ...

    >> Lire la suite


    Source : http://www.lerugbynistere.fr/news/s...e-signe-japon-lettre-touchante-0407141018.php

    Lire la suite ...
     

Partager cette page