Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Salary cap, droit à l'image et langue de bois ...

Discussion dans 'USAP : Saison 2012 - 2013' créé par robert marty, 25 Décembre 2012.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. robert marty

    robert marty USAPiste impliqué

    Messages:
    714
    Notations:
    +0 / 0 / -0

    Partager cette page

    Le Midol ratisse large ! En page 2 de son édition du 24 décembre le dossier consacré à l'algarade Boudjellal-Bouscatel nous offre un large éventail de prises de positions propres à donner satisfaction à tout le monde : chacun pourra trouver son cadeau dans cet arbre de Noël …
    D'abord le Commandeur Pierre Verdier qui avec son "Halte-là" comminatoire enjoint aux deux protagonistes d'arrêter leurs passe d'armes au nom de la crainte du "tous pourris". Il oppose d'une part la possibilité d'un fonds de vérité dans les accusations de Boudjellal et s'émeut des dérives qu'elles présupposeraient et d'autre part le simple jeu de communication en miroir soutenu par le désir, voire la nécessité, pour le trublion toulonnais de faire le buzz. En conséquence il demande l'arrêt immédiat des hostilités, leur suggérant de sabrer le champagne en ces temps de fêtes. On aurait pu penser que le patron du journal de référence de l'Ovalie, en journaliste professionnel, pourrait lancer une enquête approfondie sur un tel sujet qui concerne plus que tout autre les fameuses "valeurs du rugby" évoquées dans la même page par Grégory Letort au final de son papier qui d'ailleurs n'exclut pas "un fonds de vérité" dans cette controverse ...
    En-dessous, Paul Goze, fait un superbe numéro de langue de bois œcuménique et réduit benoîtement l'évènement à un combat de coqs. Il n'y aurait aucun danger dans la course à l'armement puisque le salary cap en vigueur nous en garantit formellement. Son opinion sur le recrutement du RCT : "Le RCT possède des grands joueurs mais il n'a pas d'effectif pléthorique". Nous sommes très heureux de l'apprendre et les projets de Boudjellal (recrutement supplémentaire de 5 à 6 joueurs de dimension internationale) vont certainement nous rassurer …
    En revanche en page 3 Emmanuel Massicard cite Patrick Wolf du comité directeur de la LNR lequel, en s'appuyant sur le bilan du salary cap tel qu'il fonctionne aujourd'hui, écrit "Je le dis certainement le système nous amène droit dans le mur puisque l'ensemble des clubs présentait l'an dernier un bilan déficitaire de 27 millions d'euros". Quatre clubs (devinez lesquels !) selon lui "flirteraient avec les limites" en utilisant le droit à l'image "en dehors du cadre budgétaire "classique". Un droit à l'image auquel dix clubs qui restent dans le "périmètre fixé par la LNR" n'accèdent pratiquement pas.
    Curieusement on nous met en garde ici contre des risques encourus dans un choc avec un " mur financier", un choc dont on se demande quels seraient les effets pratiques. Peut-être parce que ces derniers sont ailleurs … Par exemple autour des stades et devant les écrans de Canal … En effet quel serait l'intérêt réel d'un Top 14 à trois étages avec un Top 3 ou 4, un Bottom 3 ou 4 et un Middle 6 ou 8 réunissant chaque année les mêmes clubs ou presque …

    On attend d'un journal de référence qu'il nous éclaire … :rolleyes:
     
  2. gynojeje

    gynojeje USAPiste impliqué

    Messages:
    963
    Notations:
    +137 / 1 / -0
    je te rejoins dans ses conclusions
    La course à l armement de certains clubs se fait de manière inflationniste mais ceux qui pensent que le rugby dépassera le foot en terme de puissance monétaire se fourvoient
    les clubs exploseront avec la lassitude de leur propio ou pire celles des spectateurs
    Les clubs recrutent à crédit, le salary cap est une vaste fumisterie ( dans la mesure ou la comission censée controler cela est très peu regardante ) .
    Après au midol comme ailleurs le journaliste va pas cracher sur ce qui le nourrit
    on verra dans 5 ans en espérant que notre club ne soit pas l une des victimes de cette politique inflationniste
     
  3. Hcupisant

    Hcupisant Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 132
    Notations:
    +86 / 0 / -0
    Verdier joue le censeur tout en faisant ses choux gras de cet épisode.

    Un grand classique du Midol.

    Si un arbitre rate son match, il fera une manchette indiquant qu'il faut respecter l'arbitre, tout en relayant les critiques à l'égard de ce même arbitre.

    Triste journal.
     
  4. Muntanya Regalada

    Muntanya Regalada USAPiste impliqué

    Messages:
    1 470
    Notations:
    +236 / 3 / -0
    Il ne faut pas espérer autre chose du Midol.
     
  5. jfm66

    jfm66 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 467
    Notations:
    +34 / 0 / -0
    Hyronie de l'histoire avant il y avait 4 places en "play-off" pour 6 clubs avec le niveau pour être champion (Perpignan, Toulouse, Clermont, Biarritz et Bourgoin), et aujourd'hui 6 places pour 4 clubs avec le niveau (Toulon, Toulouse, Clermont et le Racing), bien triste tout cela!
     
  6. Carto

    Carto Titan du forum

    Messages:
    26 262
    Localité:
    x
    Notations:
    +886 / 2 / -1
    Triste certes mais c'est le reflet de la société actuelle , basée sur l'argent et rien d'autre .
     

Partager cette page