Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Régions : et les nouvelles capitales sont...

Discussion dans 'Discussions Diverses' créé par Carto, 31 Juillet 2015.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Carto

    Carto Titan du forum

    Messages:
    26 228
    Localité:
    x
    Notations:
    +868 / 2 / -1

    Partager cette page

    LE MONDE | 31.07.2015 à 12h30 • Mis à jour le 31.07.2015 à 16h59 | Par Bertrand Bissuel
    Petit à petit, la nouvelle carte administrative prend tournure. Par petites touches, pour ne brusquer ni les élus locaux ni les fonctionnaires ni les usagers. Vendredi 31 juillet, lors du dernier conseil des ministres avant la trêve estivale, Manuel Valls a présenté une série de décisions qui tirent les conséquences de la réforme territoriale. Les nouvelles capitales régionales sont désormais connues et certains services déconcentrés de l’Etat vont être réorganisés, avec le souci – assure Matignon – de préserver l’emploi public.

    Dans les régions dont le périmètre s’est élargi, il n’y a aucune surprise, s’agissant du choix de leur chef-lieu. Les communes lauréates sont celles qui étaient attendues depuis plusieurs semaines : Lyon en Auvergne-Rhône-Alpes ; Rouen pour la Normandie ; Lille dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie ; Bordeaux pour Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes ; Toulouse pour Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées ; Dijon en Bourgogne-Franche-Comté.

    Officiellement, ces noms sont provisoires, la liste définitive n’étant arrêtée qu’en juillet 2016 après le renouvellement des assemblées régionales en décembre. Mais il est difficile d’imaginer que cet ordonnancement soit remis en cause, l’Etat et les collectivités locales ayant commencé à s’adapter à cette nouvelle donne. Quant à l’Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, son cas est définitivement réglé depuis la promulgation de la loi du 16 janvier qui a désigné Strasbourg comme capitale de ce vaste ensemble.

    Dans cette opération, neuf villes perdent leur statut de préfecture de région, parmi lesquelles Montpellier. Son maire, Philippe Saurel (divers gauche), n’a pas digéré cette décision « prise à trois ou quatre dans une cabine téléphonique ». A Amiens, autre commune « déclassée », les édiles ont, eux aussi, rouspété, craignant un transfert massif d’agents publics de la métropole picarde vers Lille.

    C’est pourquoi le premier ministre leur a rendu visite, jeudi, pour désamorcer les tensions, à quelques mois des élections régionales, et contrer le discours du FN, qui a fait du dépérissement des services publics l’un de ses thèmes de campagne. Marine Le Pen, qui sera tête de liste en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, peut espérer rafler cette nouvelle « super-région ».

    « Mobilité géographique »

    Les craintes des élus ne sont pas tout à fait infondées. Un rapport, rendu en avril par plusieurs inspections générales, soulignait que le redécoupage des régions « est susceptible d’entraîner une mobilité fonctionnelle ou géographique pour près de 10 700 agents ».

    Jeudi, M. Valls s’est donc attaché à rassurer ses interlocuteurs. « Il n’y aura (…) pas de diminution du nombre de fonctionnaires d’Etat dans votre ville », a-t-il promis. La direction régionale de l’agriculture et celle chargée de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) « seront installées ici ». « Le rectorat d’Amiens sera maintenu » mais il y aura un rectorat de région à Lille, précise-t-on à Matignon, avec un partage des tâches bien délimité. Enfin, dans le chef-lieu de la Somme sera implantée « une plateforme nationale de validation des titres », qui emploiera une centaine de personnes.

    Un traitement similaire est annoncé pour les autres ex-préfectures de région. Ainsi, Montpellier devrait conserver la direction régionale des affaires culturelles, la chambre régionale des comptes ou encore la DRJSCS. Le but de l’exécutif est de faire en sorte que les effectifs relevant de l’Etat dans les villes « rétrogradées » restent relativement stables ou enregistrent de faibles variations. Pour y parvenir, la quasi-totalité des sites des actuelles directions régionales seront maintenus en spécialisant les agents qui y travaillent. Exemple : une direction régionale de l’agriculture pourra être recentrée sur la viticulture, en ayant compétence sur l’ensemble de la nouvelle « super-région ». Un gros effort de formation sera réalisé, indique Matignon, afin de permettre aux fonctionnaires de changer de métier sans avoir à déménager. Le nombre de ceux qui seront amenés à faire leurs valises devrait être inférieur à 1 000.

    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/politique/art...nales_4706302_823448.html#P6Xgl78MDHrF7REJ.99

    Voir la pièce jointe 10606
     
  2. pouett

    pouett Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 131
    Notations:
    +39 / 0 / -0
    tout cela changera si la droite repasse au pouvoir en 2017 car si tu regarde bien les régions se sont juste ( pour changer ) des petits arrangement entre amies socialiste pour les 3/4...C'est pourtant simple tu prends les indicatif téléphoniques est tu fais 5 régions ( + 6 autres avec les DOM TOM ) que les gens soient content ou pas.
     
  3. Llibertat

    Llibertat Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 326
    Notations:
    +38 / 0 / -0
    Pas con comme idée de prendre les indicateurs téléphoniques...cela ferait 4 grandes régions en dehors de Paris...par contre sur ce coup on serait avec Marseille et non Toulouse...pourquoi pas !!
     
  4. Papsy

    Papsy USAPiste impliqué

    Messages:
    747
    Notations:
    +6 / 0 / -0
    mais si on ne diminue pas le nombre de fonctionnaires dans les anciennes métropoles, dans les nouvelles grandes régions, il faudra embaucher.........
     
  5. Océan

    Océan Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    7 852
    Notations:
    +551 / 2 / -1
    c'est ma grande crainte, que tout ce chambardement finisse par une augmentation du nombre de fonctionnaires pour ne pas froisser les égos.
    ...Un peu comme lors du passage à l'agglo, on été sensés faire des économies d'échelle, au final davantage d'élus (et d'indemnités), davantage de fonctionnaires, moins de services, va comprendre !
     
  6. Maury

    Maury Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    5 044
    Notations:
    +274 / 0 / -0
    en effet encore une reforme inutile qui va couter de l'argent au contribuable.Inutile car réalisée selon des critères completement politiciens et sans demander leur avis aux populations concernées,comme toujours dans ce genre de c"charcutage" et quels que soient les gouvernements d'ailleurs.Et ce n'est pas fini,il est question de reduire maintenant le nombre de départements a 50,n'importe quoi.Avec qui va t on fusionner les Po?Avec l'Aude ou l'Ariège?Toujours le cul entre deux chaises,le compromis ,ou plutot dans ce cas de figure la compromission.Alors que normalement ça devrait etre ou les regions ,ou les départements mais pas les deux a la fois .Pour un pays comme le France c'est stupide.Pour moi ce sont les regions qui sont en trop,mais l'Europe ,l'Europe il n'y a que ça qui conmpte,jusqu'a plus soif ,jusqu'a la ruine
     
  7. philippe78

    philippe78 USAPiste impliqué

    Messages:
    1 115
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    C'est le choc de simplification ?
     
  8. mikesierra

    mikesierra USAPiste impliqué

    Messages:
    678
    Localité:
    mas de la porta ferrada
    Notations:
    +26 / 0 / -0
    AVE CATALANUS CIVIS
    Cela ne pas pas changer grand chose à nous pauvres habitants du " TRES HAUT" Vallespir, on à l'habitude de vivre en quasi autarsie!!!
    le dos à la soit disant frontiere!!! on va faire les courses en catalogne, les artisans (de tras los montes) font leur beurre vu que ceux qui montent chez nous sont hors ce prix!!! nous traitant de mauvais français, oubliés maintenant que nous sommes englobés dans un super canton(CANIGO) rien à voir avec la vallée de la TET§§§ hier MONTPELLIER§§§ avui TOULOUSE, comme on dit "per avall si baixes no y tornis mai!! " plus de pompe à essence à moins de 20 bornes, alors le plein ailleurs et moins cher. Alors on verra debouler lors de prochaines élections nos ediles qui vont nous vanter les bienfaits de cette reforme!!! ils se rapelleront le temps d'une election que l'on existe!!! Alors un bonic merder . A quand la disparition des départements qui vont nous eloigner de plus en plus , à quand le regroupement des communes en super communautés à 2000 habitants, ceret ou le boulou chef lieu de communauté!! ne riez pas c'est dans les cartons!!! un exemple, la gendarmerie c'est CERET braves gens dormez tranquilles, le temps de monter, et hop un saut et hors de portée des gendarmes. Bon j'arrete devant tant d'inepsie, la proximité c'est de la foutaise.La SOLUTION pour certains le rattachement à MACANET DE CABRENYS et pour d' autres à CAMPRODON:262944::262944:
     
    Dernière édition par un modérateur: 3 Août 2015

Partager cette page