Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Référendum en Grèce : Oui ou Non ?

Discussion dans 'Discussions Diverses' créé par Llibertat, 3 Juillet 2015.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Llibertat

    Llibertat Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 327
    Notations:
    +38 / 0 / -0

    Partager cette page

    Dimanche les grecs sont appelés aux urnes pour décider de leur futur !!!

    Pour moi, ils doivent refuser l’austérité et choisir la voie de la dignité, dans l’espoir d’une autre Europe...celle de la démocratie et non du diktat de la troïka, celle de la solidarité et non du démantèlement de la justice sociale, celle des préoccupations environnementales et non du développement ultralibéral à outrance, celle de la vérité et de la paix et non du chantage et de la destruction des libertés...
     
  2. Océan

    Océan Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    7 862
    Notations:
    +563 / 2 / -1
    Oui, oui...
    Mais il faudra aussi qu'ils remboursent leurs dettes à leurs créanciers, et là, leur désir de liberté, de dignité, etc. va en prendre un coup !
    Et s'ils refusent de rembourser, ce qui est toujours possible, on verra comment ils se débrouillent pour financer leurs achats. Voitures, avions, médicaments, vêtements, pétrole...tout ce qu'ils importent devra être payé rubis sur l'ongle.
    Quand tu as vécu 20 ans à crédit et que ton banquier te présente la facture, tu as beau avoir des envies de dignité, d'anti libéralité et de solidarité, il y a un moment ou ça va coincer !
     
  3. Hcupisant

    Hcupisant Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 129
    Notations:
    +81 / 0 / -0
    La Grèce doit de l'argent à des créanciers qui sont désormais pour la plupart des institutions européennes et internationales, plus ou moins financées par le contribuable.

    Auparavant, elle devait de l'argent a des créanciers privés (banques, etc). Lesdites institutions ont prêté de l'argent pour que les créanciers privés soient remboursés : mauvaise idée. Je suis une banque, je fais un prêt, je me dois d'étudier le risque correctement.

    Que la Grèce ait des efforts à faire ou à poursuivre en matière de collecte et/ ou insuffisance de certains impôts, soit.

    Il semble en revanche impossible qu'ils puissent rembourser leurs dettes, sauf à les étaler sur 1 000 ans ou bien décupler le prix de l'Acropole et de toutes les prestations touristiques.

    Côté européen, il faut juste prendre conscience de la situation et annuler tout ou partie de ces créances. Avec des contreparties.

    Quant à la peur sur les marchés... Un épouvantail commode. Ils peuvent discuter avec l'Europe un temps infini s'ils veulent. Les Echos ont très bien expliqué les tenants et aboutissants d'une sortie de la monnaie.

    edit : l'article ici (attenion, cela date du 15 jui, donc avant le "défaut")
    http://www.lesechos.fr/monde/europe/021137180167-dette-sept-questions-sur-un-defaut-grec-1128475.php
     
    Dernière édition par un modérateur: 3 Juillet 2015
  4. Llibertat

    Llibertat Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 327
    Notations:
    +38 / 0 / -0
    Article très intéressant. Cela démontre le caractère spéculatif des banques et des organismes publics de prêts comme le FMI. Ces organismes font des prêts avantageux pour rembourser la dette !!!!!!!!
    Or, il est clair qu'aucun pays ne pourra rembourser ces dettes. Il faut impérativement mettre en place un programme sélectif pour abandonner certaines créances. Le monde ne peut plus continuer de tourner de cette manière...
     
  5. Océan

    Océan Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    7 862
    Notations:
    +563 / 2 / -1
    Tous les pays remboursent leurs dettes, au moins jusqu'à présent. Pour le faire, ils empruntent à nouveau. Sauf que la Grèce ne pourra plus emprunter.
    En l'état, la Grèce n'aura bientot plus de quoi payer les salaires de ses fonctionnaires.
    Sa sortie de l'Euro serait un échec de la zone euro, mais une catastrophe pour les grecs avec, probablement, un recul brutal du niveau de vie.
     
  6. latulipe13

    latulipe13 Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    9 699
    Notations:
    +511 / 3 / -2
    C'est une honte, les économistes gèrent le monde tout simplement et après ....................................il y a les politiciens.
     
  7. philippe78

    philippe78 USAPiste impliqué

    Messages:
    1 115
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    Que le oui ou le non gagne ,les grecs vont charger mais plus encore s'ils sortent de l'euro .Les Européens espèrent un oui pour que Tsipras démissionne et qu'il soit remplacé par un nouveau chef de gouvernement qui acceptera les conditions de l'Europe.
    S'ils sortent de l'euro ,la confiance envers la zone Europe va se dégrader et les taux d'intérêts augmenter ,ce qui va mécaniquement faire monter notre dette et celle des autres .On comprend mieux pourquoi Hollande n'est pas sur la même longueur d'onde que Merkel,mais sans réel poids .
     
  8. latulipe13

    latulipe13 Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    9 699
    Notations:
    +511 / 3 / -2
    Il sortiront pas de l'Euro, c'est du pipeau de journaliste de bas étage.
    C'est une partie de poker-menteur et jusqu'à ce qu'ils trouvent un accord, ça va batailler dur et dialoguer.
    La Grèce est l'identité de l'Europe .
     

Partager cette page