Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Débat : Racing 92 sacré champion de France

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par Carto, 24 Juin 2016.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Carto

    Carto Titan du forum

    Messages:
    26 222
    Localité:
    x
    Notations:
    +862 / 2 / -1

    Partager cette page

    Top 14 En battant Toulon, le Racing 92 est sacré champion de France
    Le 24/06/2016 à 22:42:00 | Mis à jour le 24/06/2016 à 22:47:07

    [​IMG]
    Maxime Mermoz, auteur d'un essai, permet à Toulon de conserver le ballon, face au R92, vendredi, au Camp Nou de Barcelone. (S. Mantey/L'Equipe)

    Vendredi soir, au Camp Nou de Barcelone, le Racing 92, en infériorité numérique, est devenu champion de France en battant le RC Toulon, 29-21.
     
    Dernière édition: 24 Juin 2016
  2. Carto

    Carto Titan du forum

    Messages:
    26 222
    Localité:
    x
    Notations:
    +862 / 2 / -1
    Je n'ai pas vu ce feu d'artifice de joie et de délire qui avait suivi , au coup de sifflet final lors du titre de l'usap en 2009 .
     
  3. Carto

    Carto Titan du forum

    Messages:
    26 222
    Localité:
    x
    Notations:
    +862 / 2 / -1
    [​IMG]
    Juan Imhoff tout à sa joie, le Racing 92 est champion de France, à Barcelone. AFP/ DAMIEN MEYER (D. Meyer/AFP)

    Le match : 29-21
    À circonstances exceptionnelles, match exceptionnel. Une finale du Top 14 dans le Camp Nou ne ressemblait à aucune autre bien avant le coup d’envoi, dans ce stade immense et habituellement réservé aux stars du Barça. Le match a rendu un verdict incroyable, celui d’un Racing sacré champion de France - 26 ans après son dernier titre - malgré l’expulsion directe de son demi de mêlée Maxime Machenaud à la 18e minute de jeu (voir plus bas). À cet instant et plus encore après l’essai de Gorgodze et un break toulonnais (6-14, 29e), tout laissait penser à un scénario inéluctable.

    Tout sauf l’énorme dévouement des Racingmen, d’abord revenus à 14-12 avant la pause grâce à ses artificiers Goosen et Carter, avant de complètement renverser cette finale en début de deuxième période. Le moment où les Toulonnais, jusque-là souverains en conquête et propres dans le jeu, perdirent complètement leurs moyens. Des ballons gardés au sol, une première pénalité concédée sur mêlée, une touche perdue et au final une indiscipline répétée sanctionnée d’un carton jaune pour Chiocci (50e) ; ajoutez-y la blessure du capitaine Guirado (genou gauche, 56e) et l’exploit du Racing 92 prenait forme.
    Le film du match
    Bien aidés par les fautes toulonnaises, Goosen et Carter continuaient d’empiler les points pour mener 21-14 à la 57e. Et même aller jusqu’au 20-0 sur une merveille d’essai de Joe Rokocoko : ballon gratté par Carter, décalage en bout de ligne et l’ailier néo-zélandais déposait Habana d’un parfait jeu au pied pour aplatir dans un Camp Nou rendu incandescent par ce scénario (26-14, 59e). La centaine de milliers de spectateurs (voir plus bas) a suffoqué avec la réaction des Toulonnais, inévitable à 15 contre 14. Maxime Mermoz déchirait le rideau francilien (26-21, 71e) mais il sera finalement le seul. Le siège des 22m Ciel et Blanc fut avorté par un en-avant de Pélissié à 10 mètres de la ligne (76e) et une mêlée pénalisée à 5m de l’en-but (77e, voir plus bas). Héroïques jusqu’au bout, ces Racingmen, avec une dernière pénalité de Carter (80e, 29-21), l’homme aux deux Boucliers en deux saisons de Top 14, après Perpignan en 2009. Pour son dernier match à la tête de Toulon, Bernard Laporte finit lui sur un gros échec.
    Le fait: l'expulsion de Machenaud
    Cette finale a basculé dès la 18e minute avec l’expulsion directe du demi de mêlée du Racing 92. Coupable d’un plaquage cathédrale sur Matt Giteau à la sortie d’un regroupement, Machenaud a écopé d’un carton rouge direct de la part de M. Raynal, après une longue consultation de la vidéo. Une sanction rare et extrême, surtout à ce moment-là de la partie, mais une application du règlement. Et au final, cela n’a pas empêché les Racingmen d’aller soulever le Bouclier de Brennus, le sixième de l’histoire du club.
    Le tournant : Tameifuna, quel retour !
    On joue la 77e minute de jeu, Toulon pousse pour inscrire un essai qui serait synonyme au moins d’égalisation à 26-26. Pénalité à 5 mètres de la ligne, le RCT choisit la mêlée. Sorti à la 63e minute, Benjamin Tameifuna, qui a commencé le match pilier droit, revient pour tenir la gauche de la première ligne. Et c’est de ce côté que les Toulonnais craquent et sont pénalisés. Carter peut dégager les siens, l’exploit est en poche !
    Le chiffre : 99124
    Rempli à ras bord, le Camp Nou de Barcelone a donc été le théatre d’un record mondial pour un match de rugby de clubs : 99.124 s
     
  4. Muntanya Regalada

    Muntanya Regalada USAPiste impliqué

    Messages:
    1 470
    Notations:
    +236 / 3 / -0
    Seulement chez certains joueurs (Swarzeski, et d'autres). Aux interviews c'était frappant.
    Mais ils avaient Carter avec eux !

    Et que de l'interview consternante de Lorenzetti...
     
  5. Carto

    Carto Titan du forum

    Messages:
    26 222
    Localité:
    x
    Notations:
    +862 / 2 / -1
    FINALE TOP 14 - Bernard Laporte: "Certains se sont peut-être dit que l'on avait gagné..."

    TOP 14 - Pour son dernier match à la tête de Toulon, Bernard Laporte n'a certainement pas connu la fin qu'il espérait. Dans les couloirs du Camp Nou, il est revenu sur cette défaite en finale du Top 14 face au Racing 92.
    Est-ce que vous avez compris comment votre équipe a pu perdre ce match alors qu'elle semblait avoir les cartes en main ?

    Bernard LAPORTE : Ce que j'ai compris, c'est que l'on est tombé sur meilleur que nous. Quand on est aussi indisciplinés que l'on a été... Je crois que l'on était en surrégime sur certains postes. On a été capable de faire un gros match face à Montpellier mais pas capable d’enchaîner. On n'a plus eu d'équipe. On a eu une équipe qui se délite. Chacun y va de sa faute. On n'est pas bons dans la stratégie, l'orientation du jeu puis on est indisciplinés. On doit tirer des conclusions individuellement de ce match pour progresser. Cette année, on n'a rien gagné mais à Toulon on doit gagner. A eux de bien rebondir.

    C'est la déception qui domine ce soir ?

    B.L: Le Racing nous a été tellement supérieur que je n'ai pas de déception. Bravo à eux, on sait ce que c'est d'avoir une joueur de classe internationale dans son équipe comme Carter voire Goosen. Cela permet de gagner des matches. On l'a eu avec Jonny. On sait ce que c'est...

    [​IMG]
    Bernard Laporte a disputé son dernier match avec Toulon - Icon Sport
    " Je pense que le carton rouge a pu nous déstabiliser, certains se sont peut-être dit que l'on avait gagné"
    Finalement est-ce que ce carton rouge ne vous a pas déservi ?

    B.L: Je pense que le carton rouge a pu nous déstabiliser, certains se sont peut-être dit que l'on avait gagné. Ça ne déstabilise pas tout le monde, mais quelques uns cela peut suffire. Mais la supériorité est tellement réelle de leur part. Il n'y a pas photo, bravo à eux. D'une semaine sur l'autre, on n'a pas reconnu certains de nos joueurs. Certains comme je leur dis, être titulaire dans une équipe qui joue le Top 14 vous ne le serez pas tout le temps.... On était sur la corde raide à certains postes... on le savait. Mais ils nous étaient nettement supérieurs. Nous on est trop indisciplinés, battus dans les rucks. On manquait de fraîcheur, mais pas eux. On mène 14-12, ils sont 14, mais on leur donne des points sur des fautes stupides. Le haut niveau c'est ça : la maîtrise de soi ! On manque de discipline pour gagner le match.

    Certains de vos joueurs et même certains de haut niveau sont passés à côté...

    B.L: Il n'y a pas que les jeunes qui sont passés à côté, effectivement. Matt sur le carton rouge, il se blesse. Mais globalement, on a manqué de maitrise. On dit de jouer au pied et Jo (Pelissié, NDLR) ne fait que faire jouer ses avants. Ça a manqué de personnalité à ce poste, ça manque d'un patron. Il doit s'affirmer dans ce genre de match, sinon il regardera les autres jouer.

    [​IMG]
    Jonathan Pélissié, le demi de mêlée de Toulon lors de la finale à Barcelone - 24 juin 2016 - Icon Sport
    " C'était une aventure exceptionnelle à Toulon. J'aurais rêver de vivre tout ça quand j'ai signé"
    C'était votre dernier match avec Toulon. Que retenez-vous ?

    B.L: C'était une aventure exceptionnelle à Toulon. J'aurais rêver de vivre tout ça quand j'ai signé. C'est la fin d'un cycle. Mais la vie continue.
     
  6. le capcinois

    le capcinois USAPiste impliqué

    Messages:
    1 863
    Notations:
    +80 / 0 / -0
    Je ne sais pas si cette finale est exceptionnelle mais elle rentrera dans l'histoire. Au camp Nou d'abord devant prés de 100 000 spectateurs et avec un Racing qui malgré un carton rouge en début de match a eu les tripes qu'il faut pour remonter un tel handicap. Bravo à eux ils sont allé le chercher. J'aimerais voir nos cher usapistes avec autant de couilles et forcément nous serions plus nombreux au stade.
    Le carton rouge était justifié Mr RAYNAL n'a pas tremblé. Si l'arbitre de champ Mr RUIZ a été médiocre pour ne pas dire nul lors de la demi ou pour moi Montferrand c'est fait volé le match hier l'arbitrage était parfait. Bravo a lui. Quand à MONTFERRAND même avec un tel arbitrage ils avaient les moyens de gagner et la aussi il y a beaucoup à dire car çà leur arrive trop souvent.
    Toulon et ses joueurs se sont vu gagnant trop tôt avec cette exclusion, ils avaient pas assez faim et Guirado a mal fait son travail de CNE comme Laporte celui d'entraineur. Car à XV contre XIV tout un match ou presque à ce stade on ne doit pas en rugby se faire avoir. Trop de fautes messieurs et vous voila à la rue.
    Ce racing 2015/2016 a fait une saison exceptionnelle et son titre est largement justifié.
    Maintenant que de moyens faut il pour y parvenir. USAP Perpignan aura du mal a parvenir un jour à cela nous sommes à des années lumières de ces clubs qui peuvent aujourd'hui jouer le titre.
     
  7. dante

    dante USAPiste bavard

    Messages:
    393
    Notations:
    +22 / 0 / -0
    Dan Carter, 2 saisons en top14, 2 boucliers :p
     
  8. ritonlelion

    ritonlelion USAPiste bavard

    Messages:
    349
    Notations:
    +18 / 0 / -0
    :raison: s'est l'équipe qui en a le plus voulu qui la emporté le Racing a démontré que l'on gagne avec de la volonté et beaucoup d'envie :cogite:
     

Partager cette page