Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Question de placement

Discussion dans 'Forum TOP14' créé par jfm66, 17 Décembre 2013.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
Tags:
  1. jfm66

    jfm66 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 467
    Notations:
    +33 / 0 / -0

    Partager cette page

    Cela fait un moment que je m'interroge sur le placement de certains joueurs dans notre ligne d'attaque!
    En effet, sur les phases ou l'USAP est en position d'attaque il y a très souvent, un avant (pilier ou seconde ligne) qui est placé en bout de ligne, à la place du second centre voir de l'ailier!
    Vahaamahina a coutume de faire cela, mais il n'est pas le seul, Charteries voir Taumalolo également viennent en bout de ligne régulièrement!
    Bizarre quand même, car des qu'ils jouent en équipe national ils ne le font pas!
    Il s'agit donc de consignes venant du staff!

    La question que je me pose est pourquoi?

    Pourquoi mettre des gros en bout de ligne? Pour quels objectifs?

    Avec mes quelques années de rugby (20 ans) je vais essayé d'y répondre et j'aimerais après avoir votre avis!

    Lorsque Vahaa, ou un autre gros se trouve intercalé en bout de ligne je trouve cela tout sauf judicieux, pour plusieurs raisons :
    1/ Tu enlèves un gros qui pourrait déblayer pour permettre une libération plus rapide et crée un décalage en bout de ligne
    2/ En intercalant un gros face a un centre ou un ailier tu prends le risque que si tu fais une cagade il récupère la gonfle et avec sa vitesse et ses crochets tu le retrouvent dans ton en but, car un avant qui défend face a un 3/4 qui voit des largesses en défense "caviar"
    3/ J'accepterais qu'il y est un gros pour mettre de la puissance dans la ligne de 3/4 mais sincèrement avec la densité physique de Piukala, Benvenuti et Votu il y a des gars qui savent joué debout (même les moins "physique" comme Mafi, Guitoune et Mjekevu par leurs vitesses et crochets ont une faculté a faire vivre le ballon même après contact)

    Donc si quelqu'un pourrait m'expliquer le pourquoi du comment?

    Avant dernier constat :6775: depuis quelques matchs nos 3/4 partent a plat c.-à-d. Qu'ils ne prennent pas de profondeur pour attaquer la ligne adverse le soucis est que les défenseurs adverses sont directement sur l'attaquant qui empêche toute combinaison possible! Nous manquons cruellement de profondeur alors que nous avons les joueurs pour faire la différence, j'ai l'impression que les joueurs sont passif, j'ai l'impression que des que l'ouvreur fait la passe il ne s'attendent pas a a voir le ballon!


    Quelqu'un a t'il fait le même constat que moi ? Exemple contre l'ASM et le Munster!

    Dernier constat, en défense nous ne mettons que des plaquages défensif c.-à-d. Que nos joueurs plaques en reculant ou en attendant que le joueur arrive sur lui, l'erreur avec ses plaquages est que les joueurs peuvent transmettre la balle plus vite car ils sont plaqué aux jambes, je pense que quelques fois nous pourrions faire des plaquages offensif c.-à-d. En montant sur l'attaquant avec à l'esprit de le faire reculer pour empêcher une libération rapide, pourtant nous avons les joueurs pour, Perez, Vilaceca, Guiry, Piukala, Mafi, Votu mais nous le faisons que très rarement!

    Votre avis ?
     
  2. ginza

    ginza Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 722
    Notations:
    +127 / 0 / -0
    Je fais le même constat. Il y a des modes, même en rugby ... Mais l'USAP n'est pas la seule équipe à adopter ce genre de configurations. Pour ma part, j'ai du mal à cerner l'avantage de telles dispositions de jeu, qui s'apparentent parfois à de la roulette russe en cas de "turn -over". Pour les joueurs, surtout les avants, cela devient très compliqué à gérer dans le feu de l'action (d'où certains oublis ... ). Faisons encore confiance à Delpoux (il est sous contrat pour 3 ans). On fera le bilan en fin de saison pour savoir si des secondes lignes voltigeurs sont plus efficaces le long de la ligne de touche à attendre un hypothétique ballon qu'au milieu du combat, là où il faut aller le gagner, ce ballon.
     
  3. Marco

    Marco Bannis

    Messages:
    3 909
    Notations:
    +2 / 0 / -0
    Si si cela se produit à chaque entrainement . Il faut l'avoir vu une fois dans sa vie .... hahahahahaha

    Demande à Faustinette le roi de la tinette , c'est un grand spécialiste... qu'il dit:p:p:p
     
  4. Océan

    Océan Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    7 870
    Notations:
    +575 / 2 / -1
    l'USAP n'a encaissé que 20 essais, ce qui la place au 4° rang des meilleures défenses, derriére Toulon, Castres et Toulouse et à égalité avec le MHRC et le racing.
    Arlettaz et Delpoux ont mis en place une défense glissée qui accepte de perdre quelques mètres mais reste efficace en sous nombre.
    On voit bien la ligne de défense monter tout droit pendant quelques mètres, puis glisser vers l'extérieur et la touche.
    Il arrive aussi que l'USAP défende en inversé, comme souvent samedi avec le 2° centre qui vient couper les trajectoires.
    La difficulté est de coordonner tous les joueurs pour éviter que l'un monte en point quand l'autre gilsse. Pour l'instant ça ne réussit pas trop mal.

    Quand aux gros qui se retrouvent à l'aile, c'est souvent après plusieurs temps de jeu : quand il y a un ruck ou un maul prés d'une touche, les gros se redistribuent sur la moitié du terrain, sans suivre le ballon s'il va jusqu'à l'autre aile : ça leur évite de s'épuiser à faire l’essuie glace d'un coté à l'autre du terrain, il en reste donc un ou deux sur l'aile ou il y a eu le premier maul et ils se retrouvent donc en bout de ligne en cas de renversement. En général on y laisse des joueurs assez rapides pour déborder et bons plaqueurs en cas de perte de balle, on y voit donc plus souvent Vaha, Guirado, taumalolo ou Terrain que Tao 5, Tao 1, Jgentil ou Villaceca...
    C'est une variante du système de blocks qu'avait mis en place Brunel en équipe de France, ça oblige les 3/4 à se démerder tous seuls s'ils créent un ruck sur l'aile opposée, mais cela réduit beaucoup les courses des uns et des autres.

    Enfin, c'est mon analyse, forcément imparfaite, mais c'est ce que j'ai vu
     
  5. clement6628

    clement6628 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 952
    Notations:
    +863 / 0 / -1
    Tout à fait raison ! Et du coup dès qu'on perd la balle nous sommes en difficulté en défense.
    Quant aux attaques à plat, je suppose que c'est à cause des défenses qui montent très vite, mais du coup c'est plus difficile d'avancer.

    Les deux autres points noirs que je trouve :
    - pourquoi ne jouons pas davantage au près ? On va me dire que Delpoux a misé sur la mobilité. Soit. Si sur certaines compos ça peut sauter aux yeux, sur d'autres on pourrait quand même rivaliser un minimum.
    - mais alors surtout POURQUOI NE JOUONS-NOUS PAS AU PIED ???? Quand on voit qu'on enchaîne 4 phases de jeu en traversant toute la largeur et qu'on perd la balle, pourquoi n'utilisons-nous pas le jeu au pied. Et là pour le coup nous avions tous les ingrédients : 2 ouvreurs titulaires dont un gaucher (qu'on a perdu) et un droitier, et une bonne touche avec un excellent contreur. Mais non ! Vaut mieux subir la pression dans notre camp ou perdre des ballons en attaque, au lieu de foutre la pression à l'adversaire qui en se dégageant pourrait régaler nos ailiers.
    Mais là où je me pose des questions, c'est que Delpoux à chaque match lorsqu'on vient l'interroger dit de plus utiliser le pied : soit il ne maîtrise pas assez bien l'anglais, soit il le dit aux journalistes mais oublie de le préciser aux joueurs, soit les joueurs n'ont pas de "bulbe", soit son discours a du mal à passer, etc :?
     
  6. Le Cady

    Le Cady USAPiste impliqué

    Messages:
    1 421
    Notations:
    +24 / 0 / -0
    Le mieux : Tu files ta carte d'abonné au stade à un pot', à un membre de ta famille, à qui tu veux.... Tu te proposes en tant que bénévole dans un club de village. Tu demandes à rejoindre l'équipe des éducateurs/entraineurs. Tu deviens alors licencié FFR. Dans un premier temps, n'ayant pas de brevets fédéraux, tu secondes un collègue. "Adjoint en quelques sorte". Pour des raisons d'assurances, au moins un membre du staff doit avoir son diplôme....
    OK...Tu demandes à passer un ou plusieurs de ces brevets (accueil des tout petits/école de rugby/entraineurs jeunes/ entraineurs). L'équipe pédagogique du comité prendra en charge ta formation (formation qui sera financée par ton club). Tu apprendras pal mal de choses. Tu approfondira tes connaissances rugbystiques. Quand tu plancheras sur la circulation/distributions des joueurs autour des phases de fixations (théorie + construction/préparation de scéance + rendu sur le terrain avec effectif réduit ou effectif global), tout te semblera plus évident.
    Lors, tu seras peut etre capable d'analyser des lancements, des actions, des séquences, des matchs et peut etre capable d'en tirer des conclusions.
    Tu n'auras plus à demander sur le forum "Ki peut m'expliker le pourkoi du komment ?"

    File ta carte d'abonné !
     
  7. Maury

    Maury Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    5 044
    Notations:
    +274 / 0 / -0
    "+ rendu sur le terrain avec effectif..." sans oublier vomi hors du terrain tout seul sans effectif mais avec beaucoup de Maury
     
  8. zoulive66

    zoulive66 USAPiste bavard

    Messages:
    154
    Notations:
    +7 / 0 / -0
    je partage ton analyse et je pense surtout que c est pour permettre un soutient au porteur de balle (et surtout sur les ruck) puissant qui déblaye vite et fort pour permettre au jeu de rebondir plus vite, d accélérer le jeu en multipliant les temps de jeu .

    exemple:
    après 3 4 temps de jeu guitoune( ou un autre) est repris après un crochet inter (on a déjà fait 3-4 temps de jeu),il fait son crochet donc est mis au sol .
    vaha ou marty (toujours le hasard je ne stigmatise personne)arrive pour déblayer c est forcement vaha qui s y colle car plus puissant et difficile a faire reculer sur le ruck et marty ou un autre peut redistribuer le jeu rapidement, si c est marty qui va au déblayage il aura plus de chance de se faire refouler et donc le jeu est ralenti.
    Dans le jeu prôné par delpoux je trouve cette stratégie logique.

    Apres c est au détriment du jeu d avant et du combat que l on affectionne tant et qui je trouve nous manque grandement surtout pour resserrer les défense.
     

Partager cette page