Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

PRO D2 : Quatre prétendants décortiqués

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par usap-chevalier, 13 Mai 2015.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. usap-chevalier

    usap-chevalier USAPiste impliqué

    Messages:
    500
    Notations:
    +1 / 0 / -0

    Partager cette page

    Quatre prétendants décortiqués (Juste pur INFO et REFLEXION)

    http://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Quatre-pretendants-decortiques/558098#xtor=RSS-1

    Mis à jour le 13/05/2015 à 08:28:37

    Nous avons demandé à un consultant télé et ancien international, Olivier Magne (Eurosport), à un entraîneur, Philippe Mothe (Montauban) et à un capitaine, l'international Jean Bouilhou (Pau), de décrypter les forces et les faiblesses des quatre clubs - Mont-de-Marsan, Albi, Perpignan et Agen - en lice pour les demi-finales de ProD2, dimanche.

    Mont-de-Marsan favori à la montée

    Joueurs à suivre : Tastet, Lucu et Salawa
    «Le flanker Julien Tastet assure le lien entre de puissants avants et des trois-quarts très joueurs, dit Jean Bouilhou. Il symbolise cette équipe.» Olivier Magne, lui, choisit «l’arrière Ximun Lucu, qui s’inscrit dans l’école montoise, basée sur l’attaque.» Quant à Philippe Mothe, il préfère «l’ailier Vilikisa Salawa, qui a les qualités fidjiennes : rapide, solide, décisif. Un match winner.»

    Histoire récente : Un manque de constance dans l’élite
    S’illustrant par le jeu d’attaque, le club descend néanmoins en ProD2 en 2001 et depuis fait le yo-yo entre Top 14 et ProD2 sans parvenir à s’installer au-delà de trois saisons dans l’élite.

    Jeu : L'équipe la plus complète
    Pour Philippe Mothe, les Montois «utilisent leurs joueurs de qualité derrière.» Jean Bouilhou note «un paquet d’avants puissant autour de son numéro huit, le tongien Haisini Taulanga. C’est une équipe ambitieuse et expérimentée qui n’hésite pas à relancer de loin, avec le Fidjien Vilikisa Salawa. J’en fais mon favori pour la montée.» Entraînée par le duo Laussucq-Auradou, deux anciens coaches du Stade Français, «c’est l’équipe la plus homogène, la plus sereine», ajoute Magne, qui partage l’avis de Bouilhou : «C’est la plus à même de monter en Top 14.» Rendez-vous dimanche 17 mai, à 14h, au stade Guy-Boniface, face à Albi.


    Albi retrouve des couleurs

    Joueurs à suivre : Taumoepeau et Tavalea
    «L’ancien centre palois Afusipa Taumoepeau, perforant, dispose d’un excellent pied gauche, note Bouilhou, son ex-partenaire. Philippe Mothe, lui, apprécie «le numéro huit, Tunufai Tavalea, que les recruteurs sont allés chercher à Limoges.»

    Histoire récente : Former pour durer
    Descendu en Fédérale 1 en 2000, Albi réintègre le Top 14 en 2006. Mais se retrouve rétrogradé en 2008 pour raisons financières. Remonté dans l’élite la saison suivante, le SCA est redescendu ensuite, misant sur la formation pour retrouver le Top 14.

    Jeu : Arrivé à maturité
    Pour Bouilhou, le style albigeois proposé par Ugo Mola, «arrive à maturité au meilleur moment. L’équipe n’a rien à perdre, qualifiée sur la fin. Son point fort? La mêlée. Elle y fait souffrir l’adversaire.» Pour Magne, «Albi a progressé tout au long de la saison, ne fermant jamais le jeu, et peut créer la surprise à l’extérieur. Ugo Mola (l'entraîneur) a de l’expérience en Top 14.» Mothe d’ajouter : «C’est l’équipe qui tient le plus le ballon pour créer du danger dans la défense.»


    Perpignan pétri d'ambition

    Joueur à suivre : Château fait l’unanimité
    «J’aime beaucoup le demi de mêlée sud-africain Dewald Duvenage. Et aussi le troisième-ligne, le Français Karl Château. Il ressort vraiment du lot, notent Bouilhou et Magne. L’action démarre autour d’eux, sur une prise rapide de la ligne d’avantage.» Pour Mothe, il y a en outre «les ailiers, Votu et Mjekevu, très dangereux.»

    Histoire récente : Vite retrouver l’élite
    Ejectés du Top 14 la saison dernière, les Catalans ont accusé le coup en ProD2 avant de trouver leur meilleure carburation sur la fin. Leur demi-finale à domicile, ils la décrochent en battant Agen à la dernière seconde de l’ultime journée, 26-23. Ce sera contre Agen, justement, dimanche 17 mai, à 17h, à Aimé-Giral.

    Jeu : Que des atouts, sauf la mêlée
    «Après une rugby réducteur en début de saison, ils ont basculé sur autre chose, remarque Magne. Un jeu basé sur la vitesse et le déplacement, la précision des transmissions. L’influence des coaches Alain Hyardet et François Gelez est déterminante.» Mothe précise : «Le point fort, c’est derrière. Quand Perpignan met de la vitesse dans le jeu, c’est difficile à arrêter.». Bouilhou trouve néanmoins un point faible à l'USAP : «La mêlée. Il est possible de les contrer dans ce secteur.»


    Agen tarde à s'épanouir

    Joueur à suivre : Ils votent tous Taylor Paris
    «Il n’a pas un gabarit impressionnant mais il gagne ses duels : c’est ce qui fait la différence,» dit Bouilhou. «Il a des cannes terribles, s’exclame Magne. Il déclenche beaucoup d’actions.» «Antoine Erbani, troisième-ligne aile très bon preneur de balle en touche et franchisseur. Et Lionel Mazars, maître à jouer», ajoute Mothe.

    Histoire récente : En mutation
    Après une première descente en 2007 et une remontée en 2010, c’est la deuxième saison du SUA en ProD2. Agen ne trouve pas le bon rythme en début de saison. Battu à domicile par l’USAP lors de la dernière journée, il a vu s’envoler la possibilité de disputer sa demi-finale à Armandie.

    Jeu : Difficile à identifier
    Mothe remarque l’usage «des ballons portés et des enchaînements devant pour user l’adversaire» avant de constater qu’il s’agit du «jeu le plus restrictif des quatre demi-finalistes.»«J’ai du mal à identifier le jeu agenais, constate pour sa part Magne. L’équipe attend de ses joueurs clés qu’ils fassent la différence. Elle n’a pas exprimé tout son potentiel et n’a pas fait le deuil de son glorieux passé. Du coup, elle n’est pas complétement en phase avec les exigences de la ProD2 d’aujourd’hui.» par Richard ESCOT

    Voilà a prendre en compte ou a laisser !!! Qu'en pensez vous ?
     
    Dernière édition par un modérateur: 13 Mai 2015
  2. matchico

    matchico Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 655
    Notations:
    +150 / 0 / -0
    mdm favoris a bon je vais peu être vous surprendre mais la demis final mdm albi je voie albi passer il mon plus impressionné que mdm quand il sont venus a aimé giral les montois n on pas arrêté de pourrir le jeu alors que albi mon impressionnai par apport a la puissance de leur paquet d avant et de leur self Control il n on jamais paniqué verdict samedi.
     
  3. papy

    papy USAPiste bavard

    Messages:
    157
    Notations:
    +7 / 0 / -0
    Albi sans peluchon et hough me paraît plutôt diminuer..
    Apres très juste sur notre équipe rien de nouveau.. Je le trouve sévère avec agen mais c'est vrai que je préfère jouait leur mêlée plutôt que celle des deux autres en demi..
     
  4. Joel66

    Joel66 Moderator

    Messages:
    5 563
    Notations:
    +66 / 0 / -0
    Honnêtement je vois mal Albi avec les blessés se sortir du piège à Mont de Marsan.
     
  5. ALBATOR66

    ALBATOR66 Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    6 478
    Notations:
    +45 / 0 / -0
    Y aura pas photo entre Albi et mont de marsan, Peluchon blessé et Andre Hough idem, de plus ils n ont pas le budget pour le top14
     
  6. harlequins65

    harlequins65 USAPiste impliqué

    Messages:
    792
    Notations:
    +109 / 1 / -1
    Peut être qu'à AG ils avaient un jeu réducteur mais je t'assure que depuis tout cela à changé. ......mef au stade montois
     
  7. matchico

    matchico Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 655
    Notations:
    +150 / 0 / -0
    pour le budjet top 14 ni mdm ni albi ne l on mais il y aura bien une des 2 équipe qui va jouer la monter moi je dit attention a albi personne ne voyais albi venir gagné chez nous et pourtant il l on fait. andré hough toucher au genoux et incertain pas encore forfait.
     
  8. Christophe

    Christophe Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 532
    Notations:
    +165 / 0 / -0
    Je pense que les analyses sont assez pertinentes. MDM est effectivement le favori à ce stade.

    Pour l'USAP si elle passe samedi, elle sera redoutable quand même en finale, parce que le stade lui sera grandement acquis, et parce que ces matchs vont ressembler de plus en plus à des matchs de top 14, de la vitesse et moins de bataille dans les rucks, ça peut nous avantager.

    reste la mêlée, mais on peut pas dire qu'on ait été tant bougés que ça ces derniers temps, ni contre Aurillac et Albi qui sont assez énormes en la matière, ni contre Agen...

    c'est plutôt notre touche et nos récupérations sur les renvois qui ont été à la ramasse à mon sens...
     

Partager cette page