Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Politicorama de l' independant

Discussion dans 'Discussions Diverses' créé par jean Foutre, 10 Janvier 2013.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
Tags:
  1. jean Foutre

    jean Foutre USAPiste balbutiant

    Messages:
    5
    Notations:
    +0 / 0 / -0

    Partager cette page

    POLITICORAMA

    • PERPIGNAN Calvet en arbitre
    Le président de l'UMP 66 jouera bien un rôle dans les municipales perpignanaises. Non, il ne sera pas candidat. Même si l'envie était réelle depuis de longues années, le sénateur Calvet a choisi de rester au Soler, quitte à passer la main si la loi sur le non-cumul des mandats est adoptée. Mais il entend «personnellement gérer l'affaire entre Jean-Marc Pujol et Jean-Paul Alduy », assure un membre de l'UMP. Avec une petite idée derrière la tête : un JPA misant sur le mauvais cheval ne pourrait pas briguer la présidence de l'Agglo (notre édition de mardi). Un siège qui intéresse François Calvet au plus haut point mais, si la loi sur le non-cumul est adoptée... il trouverait certainement des candidats.
    Pujol « maire à part entière» ????:391581:
    L'édito du dernier "Journal de Perpignan" est étrangement titré, sous la photo de J.-Marc Pujol : « Maire à part entière ». Etrange parce qu'il apporte une réponse à une question que seuls les esprits chagrins se posent peut-être, à savoir «Jean-Marc Pujol est-il maire à part entière?» La réponse est évidemment oui et il paraît curieux de devoir le rappeler en une du magazine municipal
    Une com'« exorbitante»
    « Cette année encore, le maire JEAN MARC PUJOL a mobilisé les panneaux publicitaires pour ses vœux. Inutile et trop coûteux alors que la crise frappe de plein fouet Perpignan», déclare la conseillère municipale CDC

    Clotilde Ripoull qui rappelle : «en un an, 3500personnes ont quitté la ville. Un désaveu pour la majorité municipale». Dont elle fait pourtant partie depuis que CDC a signé un accord politique et électoral avec l'UMP. L'élue propose «la suppression de campagnes d'affichage personnelles et des dépenses communication exorbitantes». Perpignan vient d'être classée parmi les villes les plus dépensières en budget com'(notre édition de mardi).
    F. Michalak
     

Partager cette page