Perpignan : la preuve d'amour de Laurie à son amoureux Axel, fan de l'USAP - Lindependant.fr

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par Articles de presse, 18 Février 2021.


Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 
  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis ! JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Articles de presse

    Articles de presse Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 029
    Axel Sauvage a son effigie en carton au stade Aimé-Giral. Un cadeau pour la Saint-Valentin de sa campagne Laurie Segura à dingue de l'USAP et étudiant dans une école d'ingénieurs à Bidart (Côte Basque). Laurie raconte...

    Lire la suite ...
     
  2. cazac

    cazac USAPiste impliqué

    Messages:
    1 143
    Axel Sauvage a son effigie en carton au stade Aimé-Giral. Un cadeau pour la Saint-Valentin de sa campagne Laurie Segura à dingue de l'USAP et étudiant dans une école d'ingénieurs à Bidart (Côte Basque). Laurie raconte la passion de son homme alors que l'USAP se déplace à Angoulème ce vendredi soir.

    Le poète Pierre Reverdy affirmait "Il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour". Ça se discute. Pour sa part Laurie Segura, jeune aide soignante à domicile de 22 ans ne cesse de multiplier depuis 3 ans des preuves d'amour envers son compagnon, Axel Sauvage, 22 ans également, étudiant à l'école d'ingénieurs à Bidart, sur la Côte Basque, où ils résident tous les deux.


    À commencer par celle qui l'a poussée à le suivre à 500 km de Perpignan, à Anglet, au demeurant jolie petite ville située entre Biarritz et Bayonne. Ensuite, de partager avec lui son adoration du ballon ovale. Mais attention, pas n'importe quel ballon : celui aux couleurs de l'USAP. "Je crois pouvoir dire d'Axel que c'est un inconditionnel pur et dur confie-t-elle. Et qu'il a été biberonné à l'USAP dès le berceau ! Il a même joué au rugby à XV à Pollestres, et au Moulin à Vent à Perpignan. C'est un vrai fan, il a ce club dans la peau et lui voue une fidélité jamais mise en défaut."


    À telle enseigne que le futur ingénieur dans l'aéronautique ou le secteur automobile, ne compte plus les cadeaux des proches ou des amis représentant les couleurs ou la symbolique usapistes. "Notre armoire croule littéralement sous les maillots, tee-shirts, sweats, chaussettes etc. sang et or . Sans oublier les drapeaux qu'on arbore avec fierté les jours de match, et même à l'extérieur de notre domicile basque", détaille la jeune femme.

    Laurie a décidé de faire "une énorme surprise" à son compagnon. Après, l'été dernier, une plaque personnalisée apposée sur le mur de La Legendària à Aimé-Giral, elle convainc la rédaction d'un article sur cette passion sang et or dévorante. "Je pense qu'il va être touché et ému", s'avance-t-elle.

    "Je n'ai jamais connu quelqu'un d'aussi mordu et passionné que lui. Par exemple, quand on allait, avant la pandémie, assister à un duel basco-catalan sur la pelouse du BO (Biarritz Olympique). Axel sortait le grand jeu et adorait se balader dans la ville dans sa tenue de supporter sang et or. Ce n'est pas de la provoc, simplement la fierté de revendiquer ses racines. Moi j'avoue, je n'ai jamais osé en dehors de l'enceinte du stade biarrot ..."

    Valérie Pons
     
  3. usap-chevalier

    usap-chevalier USAPiste impliqué

    Messages:
    1 201