Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Analyse : Pas de baisse du chômage avant 2015, alerte l'Unedic

Discussion dans 'Discussions Diverses' créé par Ousap, 24 Mai 2013.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Ousap

    Ousap USAPiste impliqué

    Messages:
    1 480
    Notations:
    +17 / 0 / -0

    Partager cette page

    Inverser la courbe du chômage ? Ce n'est pas pour tout de suite, prévient l'Unedic. Le gestionnaire de l'assurance chômage estime que le nombre de demandeurs d'emplois, qui a déjà atteint un niveau record en mars, continuera à augmenter en 2013 et en 2014.

    Plombé par les plans sociaux à répétition, le marché du travail s'est déjà considérablement dégradé depuis le début de l'année. Le nombre de chômeurs de catégorie A (c'est-à-dire ceux n'exerçant aucune activité) a progressé de 99.200 entre janvier et mars, après une hausse de 283.800 en 2012.

    Vu la faiblesse de la croissance (la France est même entrée en récession au premier trimestre), cette tendance ne risque pas de changer au cours des prochains mois. Pôle Emploi devrait recenser quelque 178.700 inscrits de catégorie A supplémentaires sur l'ensemble de l'année, et 128.700 de plus en 2014, prédit l'Unedic.

    Si ces prévisions sont vérifiées, le nombre total de chômeurs n'ayant aucun job atteindrait 3,43 millions à la fin de l'année prochaine. En prenant en compte les personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C), ce chiffre dépasserait même la barre symbolique des 5 millions (5,03 millions exactement). Et c'est sans compter tous ceux qui ne rentrent pas dans les statistiques officielles.

    Logiquement, le taux de chômage devrait atteindre, lui aussi, de nouveaux sommets. Les économistes de l'OFCE, par exemple, estiment qu'il grimpera à 11,6% fin 2014. Il était de 11% en mars, d'après Eurostat.


    Quand c'est qu'on arrêtera de nous mentir ?
     
  2. Heraldo

    Heraldo USAPiste impliqué

    Messages:
    1 271
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    Malheureux!!!!! Les politiques ne mentent jamais ils oeuvrent pour le bien commun...n'as tu pas assez d'exemples qui le prouvent?
    http://actuwiki.fr/politique/17584 voici une petite liste sympa...
    hahahaha
     
  3. butifare

    butifare USAPiste impliqué

    Messages:
    1 286
    Notations:
    +58 / 0 / -0
    @ OUSAP

    arrete homme,tu te fais du mal haha:6775:
     
  4. albert

    albert USAPiste impliqué

    Messages:
    1 509
    Notations:
    +93 / 1 / -1
    c est voulu tous cela
    ILS pourront ainsi diminuer le cout horaire minimum du travail
    principe de l offre et la demande
    les politiques sont leurs marionnettes-tous mouillés
    ALORS QUE PUTAIN J EN VOIS DES GENS QUI VIVENT TRES BIEN
    ET BIEN SOYONS REVOLUTIONNAIRE
    c est malheureux mais l ARGENT RENDS CUPIDE ET CON
    plus tu en as , plus tu en veux
     
  5. l'amoco

    l'amoco USAPiste impliqué

    Messages:
    1 159
    Notations:
    +3 / 0 / -0
    Pourquoi , c'est con d'en vouloir plus ? moi je pencherais plutôt pour l'inverse .hahahaha
     
  6. Marco

    Marco Bannis

    Messages:
    3 909
    Notations:
    +2 / 0 / -0

    Quand on fait un copier-coller d'un article d'un journal en ligne en l'occurence ici Capital.fr on a l'honnêteté de citer sa source au minimum en signant ici celon Capital.fr et beaucoup mieux en copiant l'URL de l'article.
     
  7. Marco

    Marco Bannis

    Messages:
    3 909
    Notations:
    +2 / 0 / -0
    Tout jeune mon grand-père m'a appris qu'il ne faut jamais croire ce que dit un curé ou un homme politique.
    Donc on ne m'a pas menti, puisque je ne les crois pas.

    J'ajouterais une nouvelles catégories de "menteurs": les journalistes.
     

Partager cette page