Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

On ne peut pas dire qu'il mache ses mots à présent..

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par ouillade, 8 Décembre 2015.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. ouillade

    ouillade USAPiste impliqué

    Messages:
    1 094
    Notations:
    +63 / 0 / -0

    Partager cette page

    François Rivière (Usap): "La responsabilité du départ de Patat incombe aux joueurs"



    PRO D2 - Il n'est pas vraiment du genre à se cacher derrière son petit doigt. En écartant à contrecœur l’entraîneur des avants Grégory Patat, le président de l’Usap François Rivière a pris ses responsabilités. Et il invite les joueurs à en faire autant avant l’arrivée de Philippe Benetton mardi matin…

    Comment s’est nouée la mise à l’écart de Grégory Patat ?

    François RIVIERE: J’ai senti à la fin du match face Narbonne (défaite 41-8) que ni les joueurs ni Grégory Patat n’avaient la solution. Et puis tout s’est accéléré dans la soirée de dimanche, il fallait prendre des initiatives. Il va prendre quelques jours de repos et nous allons nous revoir en janvier. Il lui reste encore six mois de contrat avec nous et s’il le souhaite j’aimerais qu’il apporte son expertise auprès du centre de formation.

    Le message de Gregory Patat ne passait plus auprès du groupe ?

    F.R: Malgré les qualités humaines de Grégory, il y avait une forme de blocage et le niveau de frustration entre entraîneur et les joueurs est monté ; il fallait un changement. Je ne voulais pas commettre les mêmes erreurs que lors de mon arrivée au club il y a deux ans en Top 14 en maintenant coûte que coûte une certaine forme de stabilité. Je ne pouvais pas ne pas prendre cette décision.

    " Avec la vidéo, les GPS et les statistiques, nous avons accès aux analyses de la performance des joueurs et certains ont des performances aussi humiliantes que le résultat du match (à Narbonne) !"


    Qu’avez-vous dit aux joueurs ?

    F.R: Je leur ai parlé lundi ; je leur ai demandé de bien prendre conscience de la situation et de ne pas se tromper de débat : ce sont leurs contre-performances qui impliquent la mise à l’écart de Gregory Patat. Les joueurs doivent en endosser la responsabilité, ce départ leur incombe. Je veux que les joueurs analysent eux-mêmes leurs prestations individuelles. Avec la vidéo, les GPS et les statistiques, nous avons accès aux analyses de la performance des joueurs et certains ont des performances aussi humiliantes que le résultat du match ! Et puis j’en ai assez de voir un groupe qui ne communique pas, qui ne parle pas, qui ne se dit pas les choses. Il est temps pour eux de se regarder dans les yeux.

    Comment s’est déroulée l’arrivée de Philippe Benetton ? Les connexions agenaises avec François Gelez ont-elles joués ?

    F.R: Non car François Gelez n’a été mis au courant que tardivement de l’arrivée de Philippe. Mais il est évident que le fait qu’ils aient joué ensemble, que Philippe ait été le capitaine de François pendant plusieurs années est un facteur facilitant.

    " Philippe connait les objectifs du club, ils n'ont pas changé, nous voulons finir dans les 5 premiers"

    Pourquoi votre choix s’est porté sur lui ?

    F.R: Je voulais plusieurs choses : un homme charismatique et avec une certaine aura dans le rugby français. J’attends de lui qu’il impose autorité et discipline. Philippe aura un rôle de consultant du jeu d’avants et il sera avec nous dès mardi matin et jusqu’à la fin de la saison. Il connait les objectifs du club, ils n'ont pas changé, nous voulons finir dans les 5 premiers.

    Vous avez évoqué l’arrivée possible de renforts, qu’en est-il ?

    F.R: Compte tenu des blessés que nous avons c’est une possibilité qu’on envisage. Gelez et Benetton devront faire un point ensemble. Mais ce serait une erreur de se dire que c’est la solution miracle : quand vous disposez d’une masse salariale de 4,2 millions d’€ ça signifie que vous avez suffisamment de compétence au sein du club ! J’en reviens donc à mon sentiment que le problème vient du groupe.
     
  2. Catamaran

    Catamaran Membre Premium MEMBRE PREMIUM

    Messages:
    4 124
    Notations:
    +227 / 1 / -1
    Il en aura mis du temps pour piger le système en rappelant que la masse salariale est de 4.2 millions d'€, donc suffisante.
    (Ce qui est énorme en ProD2 si on compare avec Narbonne qui a un budget d'un montant équivalent)
     
  3. COBRA

    COBRA USAPiste impliqué

    Messages:
    525
    Notations:
    +1 / 0 / -0
    "La responsabilité du depart de Patat incombe aux joueurs " Lamentable.C'est un peu comme dire ,que si dans une unité de fabrication,il y
    a une baisse des commandes c'est la faute a la vetusté des machines
     
  4. pif

    pif Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 891
    Notations:
    +132 / 1 / -2
    Riri pourrait aussi évoquer ces arbitrages anti usap qui finissent d`empécher l`équipe de jouer normalement , face a Narbonne on est pénalisé a chaque fois alors que les fautes étaient narbonnaises , comme s`en étonnait Cazalbou au micro de France 3
    Impossible de rester dans le match dans un pareil contexte
    Faut vite que le président s`occupe de ce probléme , façon MB le toulonnais !LoL
     
  5. Océan

    Océan Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    7 847
    Notations:
    +545 / 2 / -1
    Pas d'accord du tout !
    Dans cette affaire, il assure pleinement son rôle, et c'est peut-être la première fois.
    Tu aurais préféré qu'il vire Patat avant le match ? Nous ne savions pas, mais lui avait décidé puisque Beneton était à Narbonne et que sa venu était déjà négociée, ne restait qu'à confirmer en cas de mauvais match, ce qui a été fait et sans tergiversations.
    Après le match je disais "on demande un président en 1° ligne" il y était déjà !
     
  6. bouro

    bouro Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    5 593
    Notations:
    +146 / 0 / -0
    Alors la je suis complètement de ton avis .
    Il faut qu'il fasse quelque chose ,qu'il l'ouvre vraiment .
    La c'est de l'acharnement , le mec de dimanche il inventait même des fautes et donné des raisons incroyable qu'il inventait au moment ou il parlait , il n'était même plus crédible !
    Nous ne sommes pas arbitré comme les autres , monsieur rivière , ouvrez la et vite !
     
  7. Alain66

    Alain66 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 768
    Notations:
    +7 / 0 / -0
    Si tu attends un peu de bonne foi de Paulette, tu risques d'attendre encore longtemps !!! haha
     
  8. Muntanya Regalada

    Muntanya Regalada USAPiste impliqué

    Messages:
    1 470
    Notations:
    +236 / 3 / -0
    On ne peut pas reprocher à Rivière d'avoir pris cette décision. Peut-être sera-t-elle infructueuse mais au regard des prestations de l'équipe, mettre à l'écart l'entraîneur des avants était une nécessité. Donc Rivière a pris ses responsabilités et il a bien tranché.
    Dans le discours, la responsabilisation des joueurs est devenue vitale. Seuls les joueurs ont la clé, c'est à eux de réagir.
    Et ils doivent réagir en équipe ! Quitte à écarter ceux qui ne veulent pas se faire mal. Si Benetton peut les y aider, tant mieux !
    Pour l'instant ces mecs ont, pour la plupart, une attitude contraire aux valeurs de l'USAP. Il est temps que ça change.
     

Partager cette page