Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Manny Edmonds (ASBH) : « Ce n’est jamais le bon moment pour affronter l’USAP ! » -...

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par Articles de presse, 15 Octobre 2016.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Articles de presse

    Articles de presse Titan du forum

    Messages:
    14 996
    Notations:
    +15 / 0 / -0

    Partager cette page

    [​IMG]
    Suspension polémique de Lokotui, blessures, inondations, annulation du match, la semaine a été agitée du côté de Béziers... C’est sûr que ça n’a pas été notre meilleure semaine pour nous préparer. L’avantage de ne pas avoir joué jeudi, c’est que ça nous donne le temps de nous calmer un peu pour se focaliser sur le match de... Lire la suite

    Lire la suite ...
     
  2. Carto

    Carto Titan du forum

    Messages:
    26 242
    Localité:
    x
    Notations:
    +876 / 2 / -1
    Manny Edmonds (ASBH): «Ce n’est jamais le bon moment pour affronter l’USAP !»

    Le 15 octobre à 07h00 par Recueilli par Vincent Couture | Mis à jour il y a 14 heures

    [​IMG]
    Manny Edmonds, l’entraîneur de Béziers, espère faire tomber son ancien club de l’USAP. PHOTO/HARRY RAY JORDAN
    Suspension polémique de Lokotui, blessures, inondations, annulation du match, la semaine a été agitée du côté de Béziers...

    C’est sûr que ça n’a pas été notre meilleure semaine pour nous préparer. L’avantage de ne pas avoir joué jeudi, c’est que ça nous donne le temps de nous calmer un peu pour se focaliser sur le match de dimanche.

    La pilule ne semble pas passer concernant le sort réservé à Lokotui (expulsé contre Narbonne pour un carton rouge immérité)...

    Il reste un peu de colère. Pas contre l’arbitrage, car l’erreur est humaine. M. Cayre a d’ailleurs reconnu que le rouge était trop sévère. En revanche, on est très énervé contre la Ligue, qui ne soutient pas ses arbitres. Les matches sont télévisés et on ne dispose toujours pas de moyen de blanchir rétroactivement un joueur. J’y vois une forme d’amateurisme dans une compétition pro.

    Néanmoins, Béziers est irrésistible cette saison à domicile...

    Un peu comme tout le monde. On a marqué beaucoup de points, mais on marque un peu par hasard, pas comme la saison dernière où la plupart de nos essais étaient construits. Le positif, c’est qu’on est toujours capables de marquer à la maison. Globalement, on manque encore de maîtrise. On a changé pas mal de choses devant et, le temps que tous les joueurs se fondent dans le système, il faut du temps.

    Est-ce le bon ou mauvais moment d’affronter l’USAP ?

    Ce n’est jamais le bon moment ! Quand ils sont bien, c’est compliqué et, quand ils sont en difficulté, c’est compliqué aussi. Je connais la mentalité de l’USAP par cœur (il y a joué de 2002 à 2007 et de 2010 à 2011). Il y a toujours eu des crises, la dimension psychologique a toujours été très forte. Je sais aussi que Perry (Freshwater) et Patrick (Arlettaz) vont amener une qualité différente de Benetton et Gelez.

    Les Catalans viennent chez vous pour confirmer leur déclic contre Oyonnax...

    Cette équipe a beaucoup de qualités et de très fortes individualités. L’USAP a bien recruté cette saison, avec Acebes, qui est très dangereux ou Vivalda, qui est un très bon joueur de Pro D2. Des petits plus comme ça, c’est très important dans un groupe.

    Affronter l’USAP, est-ce quelque chose de neutre à vos yeux ?

    Je prépare tous mes matches de la même manière. Après, j’aimerais bien gagner un jour à Aimé-Giral. Que ce soit avec Bayonne (en tant que joueur) ou avec Béziers, je n’ai jamais réussi.

    Quel regard portez-vous sur l’évolution de l’USAP ?

    Honnêtement, je pense que l’USAP a raté le coche après la finale 2010. Elle est restée dans l’euphorie du titre et n’a pas cherché à évoluer. Elle le paye aujourd’hui. Dans le rugby moderne, un club a toujours besoin d’évoluer, car tous les cinq ans, notre sport change radicalement.

    C’est la conclusion que vous tirez en abordant votre 5e saison à la tête de l’ASBH ?

    J’adore entraîner, ça me vient naturellement. Mais depuis deux ans, j’ai envie de changer ma façon de faire et de me comporter plus comme un manager. J’étudie, j’apprends, même si dans ma tête je suis toujours resté joueur.
     
  3. Jean Colophon

    Jean Colophon USAPiste impliqué

    Messages:
    753
    Notations:
    +394 / 4 / -0
    Quel regard portez vous sur l'évolution de l'USAP,? "l'USAP a raté le coche aprés la finale 2010" Exact et je dirais méme ,lors de la finale 2010 et des semaines qui précédèrent.Car la finale 2010 était a notre portée ,oui mais ...Nous nous sommes sabordés.Une USAP double champion de France devenait indéboulonnable,certains n'ont pas compris la hauteur des enjeux.Pour en revenir a l'USAP d'aujourd'hui le diagnostic posé par EDMONDS sur l'evolution de l'USAP induit un pronostic bien pessimiste.A t il raison?
     
  4. matemale

    matemale USAPiste impliqué

    Messages:
    1 436
    Notations:
    +528 / 2 / -2
    Il a raison sur le passage "raté le coche".
    Notre malheur c'est d'avoir eu deux Présidents qui avait aucune vision d'avenir pour le club mais plutôt se contenter d'être des gestionnaires de la "vie quotidienne" (et encore gestionnaire c'est vite dit au vu des casseroles) et lorsque ils ont tentés quelques choses (boutique de la gare et brasserie) se fut un crash industriel.

    Cest dingue qu'un club comme le notre avec une base de supporters importante (5 000 abonnés en d2 alors que la plupart des clubs le font meme pas avec les non abonnés), avec un des meilleurs centre de formation de France, et un des plus gros budget de la division n'arrive même pas à jouer les premiers rôles.

    Nous n'avons pas besoin d'un mécène, juste d'un President visionnaire qui fixe des objectifs et surtout s'y maintient.
     
  5. latulipe13

    latulipe13 Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    9 695
    Notations:
    +508 / 2 / -2
    Ben merde alors, il doit pas aimer l'Usap pour dire ça !! hahahaha
    Bien sur que non, c'est même l'inverse, un peu comme un certain grand champion Catalan expatrié du coté de la paillade .:raison:
    :cogite:
     
  6. Jean Colophon

    Jean Colophon USAPiste impliqué

    Messages:
    753
    Notations:
    +394 / 4 / -0
    Plus que la vision il s'agit de faire les bons choix au bons moments .En 2010 on a joué les joueurs ,il fallait jouer Brunel, l'année de la descente on a joué Delpoux contre toute rationnalité,lors de notre premiere saison en pro d2 on a joué une pseudo sécurité budgetaire contre Hyardet et les intéréts sportifs.3 choix décisif,3 mauvais choix.Depuis ,et la tu as raison ,il n'y a plus de "vision" ,nous naviguons a vue avec de moins en moins de carburant
     

Partager cette page