Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Maintenant on se met à voler ...

Discussion dans 'Discussions Diverses' créé par Ousap, 2 Octobre 2016.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Ousap

    Ousap USAPiste impliqué

    Messages:
    1 480
    Notations:
    +17 / 0 / -0

    Partager cette page

    ... du raisin.

    Il y a une dizaine de jours, douze tonnes de raisin ont été volées dans un petit domaine des Pyrénées-Orientales. En Bourgogne, où l'année aura été marquée par le gel et la grêle, les viticulteurs s'organisent.

    La propriétaire du domaine familial Montgaillard-Guillé se préparait à vendanger. Seulement, sur toute la parcelle de 1,36 hectare à Salses-le-Château, dans les Pyrénées-Orientales, quelqu'un était déjà passé et ses ceps avaient tous été délestés de leur grenache. Douze tonnes de raisin ont ainsi été volées en début de semaine à la viticultrice. «C'est scandaleux, dégueulasse, dénonce un ami de la famille interrogé par L'Indépendant. Ils ont profité du fait que c'est une personne seule, de 78 ans, qui a perdu son associé en 2014. Elle vend son vin dans une petite boutique et résiste contre vents et marées. C'est quelqu'un de la profession qui a fait ça avec une “colle” (une équipe de vendangeurs, NDLR).» Une plainte a été déposée à la gendarmerie de Rivesaltes.

    Quelques jours plus tôt, le 22 septembre, Éric Boussey, viticulteur en Côte-d'Or, était lui aussi victime de malfrats. D'après France Bleu Bourgogne, quatre à cinq rangs de ses vignes ont été vendangés sur l'une de ses parcelles à Monthélie. Le préjudice, qui porte sur l'équivalent d'une centaine de bouteilles, est plus symbolique. Mais le cru 2016 ne s'annonce pas être une année comme les autres en raison de la grêle et du gel qui ont fait beaucoup de dégâts. Les vignerons prévoient en moyenne une baisse de 20 à 27%. «On sait qu'on est sur une année où la récolte va être faible sur la Bourgogne, c'est toujours tentant d'aller chercher du raisin», estime le viticulteur à France Bleu. Il n'a toutefois pas porté plainte.

    Quatre plaintes déposées en Côte-d'Or
    À Corpeau, à une dizaine de kilomètres de Monthélie, les gendarmes sont intervenus à temps alors que des vendangeurs se trouvaient dans une parcelle où ils n'auraient pas dû être. Le viticulteur qui les a envoyé plaide l'erreur. Mais, selon France Bleu, il pourrait en fait s'agir d'une vieille rancœur entre les deux propriétaires. «Le vol de raisin est non seulement un délit mais il touche directement l'économie de la région et du secteur viticole déjà fortement touché par les aléas climatiques.», rappelle la gendarmerie de la Côte-d'Or sur sa page Facebook. Elle rappelle au passage que «prélever du raisin dans une vigne est un vol, délit punit d'une peine de 3 ans d'emprisonnement maximum et de 45.000 euros d'amende.». «Depuis le début des vendanges, quatre plaintes ont été déposées pour des vols dans les vignes», explique les forces de l'ordre qui appelle chaque citoyen à se montrer vigilant.

    Certains viticulteurs s'organisent donc pour veiller aux raisins. C'est le cas dans le domaine de Givry, en Saône-et-Loire voisine, où des rondes nocturnes ont été réalisées pendant la dizaine de nuits qui a précédé les vendanges. «On faisait ça de minuit jusqu'à cinq, six heures du matin», explique le propriétaire du domaine, Luc Hibon, à Europe 1. «On avait des jumelles pour vérifier si une voiture s'arrêtait, voir si on voyait du mouvement.» Bilan: aucun vol n'a été déploré.
     
  2. Carto

    Carto Titan du forum

    Messages:
    26 257
    Localité:
    x
    Notations:
    +884 / 2 / -1
    " Ils " font ça la nuit ou quoi ? faut y voir clair .
     

Partager cette page