Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

L'USAP prend de la hauteur

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par elessar, 7 Août 2015.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. elessar

    elessar USAPiste bavard

    Messages:
    320
    Notations:
    +0 / 0 / -0

    Partager cette page

    http://www.lindependant.fr/2015/08/06/l-usap-prend-de-la-hauteur,2068757.php


    Condition physique et cohésion d'équipe étaient les maîtres mots du stage de l'USAP à Font-Romeu. Dans des conditions idéales, joueurs et staff ont également pu peaufiner leurs lancements de jeu.

    Privée de son stage maritime pour cause de menaces terroristes sur le Sémaphore de Collioure, l'USAP doit se contenter de la montagne. A Font-Romeu jusqu'à ce soir, les 'sang et or' travaillent avec le sourire. "Cette année, on a décidé de travailler principalement à Perpignan, explique François Gelez, entraîneur des arrières, les infrastructures à Aimé-Giral sont idéales. Mais c'était important de faire ce stage à ce moment de la préparation. Régler des aspects stratégiques, ça demande de la disponibilité mentale."

    Et ici, Alan Brazo et ses partenaires ont limité leurs tentations. "On est logé au CREPS, décrit le troisième ligne. Même si ce n'est pas de la haute altitude, ça ne peut être que bénéfique pour nous. Mais surtout, il n'y a pas de télé ni rien de ce genre. Le soir, ça nous permet de nous retrouver, de jouer aux cartes par exemple."
    Même son de cloche chez Grégory Patat, coach des avants : "Ici, on a du temps. On peut prendre du temps pendant le rugby et en dehors du rugby. Lundi soir, on a tous mangé ensemble au restaurant. Et s'il faut faire une petite séance vidéo rapide, ce n'est plus un problème."

    Contre Aix-en-Provence (victoire 14-12), l'USAP a montré deux visages : bousculée en première mi-temps, conquérante en seconde. Mais l'exigence des coaches va augmenter dès demain, face à Colomiers. "Physiquement, on n'est pas à 100 %, rappelle François Gelez. Le gros du travail est fait, mais les joueurs subissent encore des charges de travail importantes. Contre Colomiers, on veut voir des progrès dans tous les secteurs. Mais l'objectif, ce sera d'être à 100 % pour les quatre premiers matches officiels."

    Pour rappel, l'USAP entamera sa saison le 21 août (contre Dax ou Lille). Présents en nombre, les Espoirs s'incorporent doucement à l'équipe première : "Maintenant, les anciens nous connaissent, reconnaît le pilier Enzo Forletta. Ils attendent plus de nous. C'est le sport de haut niveau : tu ne peux pas bosser un jour et te relâcher le lendemain. Il faut encore grappiller du niveau. On n'a plus l'effet de surprise avec nous."

    Mais Grégory Patat ne minimise pas l'importance de la nouvelle génération : "L'idée, c'est de voir le maximum de monde lors de ces matches. Ces jeunes vont avoir un rôle primordial dans la réussite du club. On attend beaucoup d'eux. Il doit y avoir une passation de pouvoir entre les plus anciens et les plus jeunes." Contre Colomiers, ils auront à nouveau leur chance, à l'image de l'ouvreur Romuald Séguy, ménagé, tout comme le trois-quarts Joffrey Michel et le pilier Christophe David. Si le troisième ligne Karl Chateau a repris la course, il passera tout de même son tour ce week-end, tandis que l'arrière Julien Farnoux reprend tout juste l'entraînement.
     

Partager cette page