Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

L'USAP descend, faut-il accepter tous ces départs

Discussion dans 'Forum TOP14' créé par pana66, 10 Mai 2014.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
Tags:
  1. pana66

    pana66 Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    5 409
    Notations:
    +5 / 0 / -0

    Partager cette page

    Salut à tous, je vais peut être me faire incendier par certain mais je vais quand même créer ce sujet !

    Aujourd'hui sur ce forum, beaucoup de sujets fleurissent ici et là pour critiquer les joueurs qui partent faire la suite de leur carrière autre part plutôt que d'essayer de rester à l'USAP pour faire remonter le club en Top14.

    Aujourd'hui, je vais essayer de donner mon opinion et j'espère que plusieurs en feront de même (qu'ils soient identique au mien ou pas).

    Le voici :

    Aujourd'hui l'USAP est plus qu'un club, OUI plus qu'un club c'est une entreprise. Une entreprise qui paye ces salariés (joueurs, entraîneurs, staff...) et qui normalement (pas comme ces 3 dernières années) doit générer des des recettes supérieures à ces dépenses.

    Alors regardons un peu les chiffres et plaçons nous de chaque côté des partis.


    En Top14, l'USAP a des sponsors, des aides de la région du département... bref un budget (les recettes) qui représente environ 15M€.
    Ces dépenses étaient à priori supérieures à ce chiffre mais bref passons. Les dépenses sont représentées en grande majorité par les salaires des salariés de l'entreprises USAP c'est à dire des joueurs, staff...

    En Pro D2, les recettes seront de 10 / 11M€ environ et du coup dans le système entreprise le dépenses devraient donc aussi diminuer. Ainsi, la plus grosse partie des dépenses, les salaires, doivent l'être aussi.


    Maintenant que l'on a peu ces chiffres en tête, plaçons nous des côté des partis

    Du côté du président

    Les dépenses maximale doivent correspondre aux recettes (c'est à dire 10 / 11M€)

    Du côté des salariés

    Le salariés prennent en compte plusieurs paramètres dans leur travail :
    - Les conditions de travail
    - Les conditions de vie dans la région de leur travail
    ...
    - et bien évidemment le salaire !

    Aujourd'hui, un joueur de l'USAP n'est autre qu'un salarié d'une entreprise et cette entreprise c'est l'USAP ! Alors oui il y a forcément l'affectif qui rentre en compte mais il y a aussi les évolutions de carrières ainsi que le salaire !

    Ainsi, vous pouvez critiquer autant que vous voulez les joueurs de l'USAP qui quittent le navire mais mettez vous bien dans la tête que vous pourriez être à leur place et demandez vous qu'est ce que vous auriez fait ?

    Imaginez dans le meilleur des cas que l'entreprise ou vous travaillez est géniale, avec une superbe entente entre collègue, et un salaire correct dont vous n'avez pas du tout à vous plaindre. Cependant, votre entreprise se casse la gueule, on vous dit que pour sa survie vous devez baisser votre salaire de 30 à 50%. Dans le même moment, une entreprise concurrente, qui tourne bien, qui est en pleine croissance et qui a de l'avenir, vous contacte, vous propose de changer de poste et vous offre une augmentation de salaire par rapport à ce que vous touchiez avant qu'on vous propose une baisse de salaire.

    Alors que faites vous ?

    Moi personnellement, et c'est ce que font énormément de joueurs de l'USAP actuellement, j'étudierai les propositions que l'on me fait et j'attendrai un peu pour voir si le projet de l'entreprise a laquelle j'appartiens encore sera fiable et si elle arrive à relever la tête un jour, aurais-je à nouveau de nouvelles responsabilités, un salaire ré-évalué...

    Moi je pense qu'il faut un peu arrêter de critiquer les joueurs, les joueurs ont de l'affectif pour le club mais d'un autre côté se cont des salariés comme vous et moi et leur carrière est courte. Ils choisissent ainsi les meilleures options pour eux et font un peu passer leur petite personne avant l'entreprise. Moi d'un côté je les comprends.

    Voilà c'était donc juste un petit avis et coup de gueule contre certains qui critiquent en permanence les joueurs !

    Mettez vous à leur place !
     
  2. gynojeje

    gynojeje USAPiste impliqué

    Messages:
    963
    Notations:
    +137 / 1 / -0
    À la différence que tu ne parle pas de smicards
    Et à la différence qu ils sont en partie responsable des mauvais résultats de l entreprise
    À la différence qu u certain nombre ont pu avoir un meilleur contrat parce que l entreprise leur a financé leur formation et leur a permis d exister
    on peut aussi arrêter de voir le sport comme une activité économique comme une autre
    Sinon il n y aurait pas d indemnité de formation , il n y aurait pas de salary cap ou de dnacg et un joueur pourrait se barrer quand bon lui semble .
    Le sportif actuel ne se sent redevable de rien , bien aidé par ses agents ( spécificité du sport aussi ) qui a chaque contrat va toucher sa commission ,la descente d un club est donc une opportunité supplémentaire de faire du blé .
    Alors que ces mecs n aient plus de morale , je peux comprendre que cela choque la plupart des mecs qui ont chialer de voir descendre leur club chéri .
    On peut pas tout résumer à une logique financière , surtout quand on est pas smicard je le répète .
     
    Dernière édition par un modérateur: 10 Mai 2014
  3. DAMINOS 66

    DAMINOS 66 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 816
    Notations:
    +106 / 0 / -0
    oh non c'est trop long, j'ai la flemme:cool:
    mais tu as sûrement raison
     
  4. eliebaup

    eliebaup USAPiste bavard

    Messages:
    203
    Notations:
    +22 / 0 / -0
    Le coup de la carrière courte on nous le ressort toujours. Je veux bien que ces types ne soient peut être doués que pour faire du rugby dans la vie mais en touchant 10000-15000 euros par mois pendant 10-15 ans on gagne déjà bien plus que 95% des gens sur toute leur vie active. Et puis il n'y a aucune règle générale et immuable qui veut qu'à 35 ans un joueur de rugby ne puisse pas faire un autre métier jusqu'à sa retraite, d'autant plus lorsque qu'on a un matelas de sécurité financier. Quand on écoute les sportifs on a l'impression que de 35 ans jusqu'à leur mort il n'y aura plus d'entrée d'argent dans leur vie. Ce raisonnement est d'autant plus dommageable lorsque les sommes sont plus que conséquentes, n'est-ce pas le type qui fait de boles de picolat en Septimanie ? Je ne sais pas si ce dernier par exemple (capitaine emblématique) a mesuré la défiance qu'il a engendré pour le reste de sa vie par une partie de "son peuple". Les actes prendront toujours le dessus sur les paroles. Dans 20 ans on se souviendra des joueurs qui ont quitté le navire, pas de savoir s'ils avaient pleuré ou crié leur fierté catalane.
     
  5. marcus66

    marcus66 USAPiste bavard

    Messages:
    318
    Notations:
    +5 / 0 / -0
    L'USAP n'est pas un club comme les autres, et là les joueurs portant le maillot sang et or aurait dû avoir la fierté et la volonté de montrer à tout un peuple leur unité et tout faire pour remonter la saison prochaine!
     
  6. tomusapbarça66

    tomusapbarça66 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 217
    Notations:
    +253 / 0 / -0
    Sur une carrière de 15 ans il faut 32 000€ par mois pour correspondre à 1000€ dans une carrière de 40 ans , donc même s'ils ne sont pas forcément dans le besoin sur le moment, c'est compréhensible qu'ils pensent à leur futur et donc qu'ils cherchent le meilleur salaire.
     
  7. eliebaup

    eliebaup USAPiste bavard

    Messages:
    203
    Notations:
    +22 / 0 / -0
    Parce qu'à l'issue de leurs 15 ans ils attendent patiemment la mort dans un fauteuil en se tournant les pouces ?
     
  8. tomusapbarça66

    tomusapbarça66 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 217
    Notations:
    +253 / 0 / -0
    Non mais ça c'est sûr mais ils font de moins en moins d'études longues donc ils veulent être à "l'abri". Ils sont loin d'être le besoin à l'heure actuelle mais on sait jamais.
     

Partager cette page