Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

L'État garantira 55.000 euros par an aux médecins

Discussion dans 'Discussions Diverses' créé par philippe78, 8 Février 2013.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. philippe78

    philippe78 USAPiste impliqué

    Messages:
    1 115
    Notations:
    +0 / 0 / -0

    Partager cette page

    Article de la fin d'année 2012

    Pendant deux ans, l'État versera aux médecins qui voudront s'installer dans les déserts médicaux la différence entre ce plancher de 55.000 euros et ce qu'ils gagnent.

    Les jeunes médecins qui voudront s'installer dans les déserts médicaux seront assurés de gagner au minimum, peu ou prou, 55.000 euros par an. Concrètement, l'État leur versera la différence entre cette somme et ce qu'ils gagnent (revenus nets), pendant une durée de deux ans, soit le temps qu'ils se constituent une patientèle. Marisol Touraine l'a confirmé dimanche soir sur M6, dans l'émission «Zone interdite» intitulée «Recherche médecins désespérément».

    Cette mesure est une des réponses de la ministre de la Santé à la grogne des internes en médecine qui craignent - notamment depuis la signature fin octobre de l'accord sur les dépassements d'honoraires - que l'exécutif ne leur restreigne leur liberté d'installation. Marisol Touraine avait promis au début du mois qu'elle présenterait d'ici à la mi-décembre un plan, basé sur l'incitation et non la coercition, pour faciliter et orienter leur choix de localisation. Ce plancher de 55.000 euros de revenus nets par an en est donc la première pierre.

    Pour lutter contre les déserts médicaux, le gouvernement a déjà prévu - c'est une des mesures phares du projet de loi de financement de la Sécurité sociale actuellement discuté et chahuté au Parlement - la création de 200 «praticiens territoriaux de médecine générale» en 2013. Ce dispositif vise à accompagner les jeunes diplômés en médecine générale lors de leur installation, en libéral, dans les zones sous-dotées. «Ces jeunes médecins viendront prêter main-forte à des généralistes proches de la retraite, dans la perspective de leur succéder, expliquait, début octobre, Marisol Touraine au Figaro lors de la présentation du budget de la Sécu pour 2013. Nous organisons ainsi la relève.»

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/...5000-euros-de-revenus-par-an-aux-medecins.php

    C'est curieux cette façon qu'à l'Etat de mettre systématiquement la main au portefeuille pour obtenir quelque chose.Les médecins perçoivent une prime en fin d'année pour faire des économies ( moins d'examens de santé,augmentation du nombre de génériques),les pharmaciens font davantage de marges en préfèrant délivrer un générique qu'un médicament princepsq etc etc...
     
  2. Drako

    Drako USAPiste bavard

    Messages:
    98
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    la main au portefeuille ?
    pour certains, pas pour tous.
     
  3. Maman26

    Maman26 Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    6 421
    Notations:
    +33 / 0 / -0
    la main dans NOTRE portefeuille
     
  4. Océan

    Océan Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    7 846
    Notations:
    +539 / 2 / -1
    Cette mesure ne coutera pas très cher.

    ...Dans le désert médicaux, les toubibs qui s'installent gagnent beaucoup plus que 55 000 euros dés la première année.
     
  5. philippe78

    philippe78 USAPiste impliqué

    Messages:
    1 115
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    A voir si beaucoup vont s'installer dans ces déserts.Les jeunes préfèreront gagner 40 000 par an à Montpellier que 80 000 dans une petite commune de l'Aisne.Et il y a aussi Madame qui décide..
     
  6. pagnol

    pagnol Bannis

    Messages:
    751
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    Normal que l'Etat interviennent ; ce n'est pas son rôle d'assurer l'accès aux soins à toute la population.
    Par contre est-ce la bonne méthode? L'avenir nous le dira.
    Peut-être devrait-on créer une branche particulière de médecins avec concours d'état , études payées et obligation de "donner" 10 ou 15 ans à l'Etat dans des cabinets publics où , médecins , kiné , dentistes et infirmière seraient des "salariés intéressés aux bénéfices" peut-être mais n'auraient pas l'obligation de travailler des 70 à 75 heures par semaines et auraient des congés ....
    Il faut trouver une solution très rapidement pour éviter que les déserts médicaux ne se multiplient.
     
  7. philippe78

    philippe78 USAPiste impliqué

    Messages:
    1 115
    Notations:
    +0 / 0 / -0

    Il y aura probablement des dispensaires ou des centres médicaux avec plusieurs spécialités pour éviter que le médecin se retrouve seul,démuni
     
  8. LAGUDOC

    LAGUDOC Bannis

    Messages:
    1 120
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    mais comment peut tu affirmer de telles betises ;tu es medecin toi,?
     

Partager cette page