Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Le plan ambitieux de François Rivière pour les 4 prochaines années !

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par webmaster, 20 Janvier 2015.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. webmaster

    webmaster Le méchant "chef" de ce forum Membre du personnel MEMBRE PREMIUM

    Messages:
    11 292
    Localité:
    Canohès
    Notations:
    +136 / 3 / -2

    Partager cette page

    Source

    François Rivière dévoilera, ce soir, aux partenaires de l'USAP un plan sur quatre ans devant permettre au club catalan de s'installer durablement au sommet du rugby français.

    [​IMG]

    Photo : Harry Jordan.

    C'est une cérémonie des voeux inédite qui attend les 250 partenaires de l'USAP, ce soir à Perpignan. François Rivière dévoilera à la grande famille 'sang et or' son "plan ambition" censé réinstaller, d'ici 2019, l'USAP dans les sommets du Top 14."J'ai eu cette idée à Noël. Je me suis dit 'François, il faut changer de braquet' et absolument montrer que j'ai un objectif pour l'USAP. Parce que si tu ne montres pas l'horizon, on va continuer à regarder en permanence le bout de nos chaussures", explique le patron du club catalan. "Maintenant que ce club a été sauvé financièrement, que le public a répondu présent, que sportivement on voit qu'on tient notre rythme, l'important c'est de montrer où on va", poursuit-il.


    La feuille de route de François Rivière s'articule autour de quatre points :"solidité économique, performance sportive, attractivité commerciale et identité culturelle". Après la 'reconquête et la reconstruction', nées de la descente de l'USAP en Pro D2, il entend faire de la saison 2015-2016 "l'année de la consolidation". Viendront ensuite celles de "l'ascension" puis du "rugby d'élite". "Je ferai en sorte que le budget du club soit à 20 millions d'euros dans quatre ans avec une masse salariale à 8 millions brut pour les joueurs", promet-il.
    S'appuyant sur des projections faites par la Ligue Nationale de Rugby (LNR), les 8 millions en question situeraient le club dans le premier tiers des formations du Top 14. "Ce n'est pas la peine de retourner dans l'élite si on se traîne avec un budget minable", souligne-t-il. Pour cela, François Rivière ne compte pas remettre la main à son portefeuille après avoir injecté "2,23 millions d'euros en augmentation de capital et trois millions de dettes que j'ai repris en direct (liées notamment aux boutiques du club et à la brasserie du quai Vauban, ndlr)", depuis son intronisation à l'été 2013. "J'ai déjà mis 5,3 millions d'euros, ce qui est énorme et, n'ayant pas de puits de pétrole dans mon jardin, le sujet n'est pas de remettre de l'argent mais d'avoir un modèle vertueux. Il n'est pas question de dépenser l'argent qu'on n'a pas".
    Le modèle Rivière sera de solliciter les partenaires et accessoirement d'en attirer des nouveaux. "Ce qu'il nous manque, ce sont des partenaires nationaux qui croient à la visibilité de la marque USAP", argumente-t-il. "Qu'on soit l'an prochain en Top 14 ou dans deux ans, cela ne doit rien changer à l'objectif. L'objectif, dans quatre ans, c'est d'être certain qu'on va exister et tenir dans l'élite du rugby français. Mon obsession est là", martèle le dirigeant catalan dont l'ambition cette saison est "d'être dans les cinq premiers du classement".
    Concernant son engagement ? "C'est le destin qui en décidera mais je fais tout pour être là dans quatre ans", promet le président de l'USAP qui prévoit des"comptes à l'équilibre" à la fin de l'actuel exercice. "Le jour où on aura des capacités d'investissement avec un fonds de réserve reconstitué, cela nous permettra de pouvoir embaucher deux stars du rugby mondial", ambitionne François Rivière.
    D'ici qu'un nouveau Dan Carter réapparaisse à Perpignan, le dirigeant devra d'abord régler d'autres dossiers sur le feu. A commencer par le renouvellement de certains joueurs cadres comme Karl Chateau ou encore d'Alain Hyardet, le directeur de rugby dont la mission à l'USAP s'achève l'été prochain.
    [h=2]Une cellule de détection, un stade agrandi, un club omnisports...[/h]François Rivière ne manque pas d’idées. Son « plan ambition », échelonné sur les quatre prochaines années en contient quelques-unes. Rapidement, le président de l’USAP envisage la mise en place d’une « cellule de détection des talents nationaux et internationaux » qui sera dirigée par une personne déjà présente au club. « Il faut professionnaliser tout cela, qu’on sache où on va », indique le président catalan au sujet du recrutement.
    Autres chantiers, ceux de la formation et du stade. « On va créer 16 loges supplémentaires et de nouveaux espaces de réception. Et pourquoi ne pas imaginer que le stade passe à 16 000, 17 000 places si on est en Top 14 ? », imagine Rivière qui n’a, pour l’instant, pas contacté la mairie, propriétaire d’Aimé-Giral. S’il entend aussi « renforcer les liens » avec les clubs de rugby des P.-O., le président n’exclut pas de faire prendre à l’USAP un autre virage. « D’ici quatre ans, on pourrait imaginer la constitution d’une USAP omnisports. Il y a certainement dans le département des parrainages et des partenariats qui pourraient se tisser ».
     
  2. Mat66

    Mat66 USAPiste bavard

    Messages:
    81
    Notations:
    +9 / 0 / -0
    Ambitieux en effet... Il faut adhérer à 100%... Cela passe avant toute chose à supporter l'équipe 1 en place dans ses résultats positifs comme négatifs... Lorsqu'on parle de reconstruction, ce n'est pas que tout est beau et propre en 6 mois!!! Laissons cette équipe grandir doucement, faisons confiance à nos jeunes encadrés par les gens d'expérience en fin de carrière... On verra le résultat... mais l'important est que la marque USAP renaisse...
     
  3. pixe

    pixe Titan du forum

    Messages:
    12 805
    Notations:
    +7 / 0 / -0
    Maintenant on sait comment on envisage l'avenir, reste plus qu' espérer que ça ce déroule selon le plan de marche envisagé.
    Il y aura bien sur des aléas, mais au moins, voilà une déclaration concrète, du moins sur les objectifs financier.
    Le coté sportif, lui et plus difficile à envisager,quels hommes,quels résultats...? Mais, faut y croire.
     
  4. icalana

    icalana USAPiste impliqué

    Messages:
    1 779
    Notations:
    +4 / 0 / -0
    et dire que sur ce forum il y en a qui préfère rester en pro D2 !!, ce projet me plaît , maintenant il faut joindre la parole aux actes -dire fait rire , faire fait taire !!!
     
  5. fabrice

    fabrice Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 972
    Notations:
    +35 / 0 / -0
    Intéressant, surtout que ce plan n'exclut ni ne rend obligatoire une montée dès cette année...
    Reste la mise en oeuvre...
     
  6. titi

    titi USAPiste balbutiant

    Messages:
    48
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    Ouais, je suis un peu dubitatif quand même car avoir comme ambition dans 4 ans d'avoir un budget de 20M et une masse salariale de 8M, ce sera beaucoup trop juste pour jouer les premiers rôle car d'ici là tous les principaux clubs seront beaucoup plus loin en terme de financement (Déjà aujourd'hui beaucoup sont au dessus de ces chiffres) alors dans 4 ans !!!!!!!
     
  7. jfm66

    jfm66 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 467
    Notations:
    +34 / 0 / -0
    Depuis le temps que je vous dit que le Président et certains actionnaires ne sont pas chaud pour une remontee immédiate !
     
  8. jfm66

    jfm66 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 467
    Notations:
    +34 / 0 / -0
    Pour moi la seule déclaration qui m'intéresse c'est lorsque il dit qu'a la fin de saison les comptes seront à l'équilibre car depuis l'ère Dagrenat cela n'était plus le cas!

    Pour le reste j'attends les actes car les paroles ...... !
     

Partager cette page